Angelina Jolie, Brad Pitt et le lashon ara pourquoi on adore ça !!

Publié le par Junes Davis-Cohen

La semaine dernière, nous avons appris que le couple le plus glam’ d’Hollywood a décidé de se séparer après dix ans d’amour et six enfants. Voilà, c’est comme ça, toutes les belles histoires ont une fin ! Enfin belle… faut voir comment celle-là a commencé, de façon un peu vilaine, car la Angie, toute jolie soit-elle, a piqué le mari de la Jenni, et en code d’honneur féminin, ça passe pas, même après 10 ans !

Ce qui est dingue, c’est que mon mari, tout ashké qu’il est, m’a appelée (du bureau!) tout retourné, pour m’annoncer la bombe de ce couple de bombes, comme-ci c’était de la famille, car comme je l’ai déjà dit, Micka Davis et moi, nous n’avons RIEN en commun, excepté un kif : celui d’éplucher les magazines people, politiques, économiques et sociaux, pour débriefer après pendant des heures !

À peine avais-je raccroché avec ma moitié, que je partageais the news sur Instagram, Twitter, Facebook… Après quelques minutes, je voyais défiler plus de cinquante commentaires sur le sujet. Chacun donnant son petit avis, (moi la première !) sur Brad, Angi, et le sourire de revanche que devait tirer Jennifer Aniston (mais en vrai elle s’en fout !).

Combien d’encre a coulé, et combien de tapage de clavier, pour cette histoire ? Beaucoup !

Donc est venue la question du jour : A-t-on le droit de parler sur le dos des autres ?

En tant que juif (mais pas que… !), sûrement pas ! Ça doit valoir cher dans les points négatifs notés sur l’Ipad du ciel qui comptabilise nos points tout au long de notre vie !

Pour nous aider, je me suis dit qu’il fallait nommer et donner des notes de gravité (pour de faux !) aux différentes sortes de lashon hara/ mauvaises paroles, auxquelles nous sommes confrontés toute l’année.

Alors on commence avec le numéro 1 : Le lashon hara, pur jus sans pulpe, ni conservateur !

Tu papotes avec ta copine dans la rue ou au phone, elle t’annonce que une tel est enceinte, et vas-y qu’on enchaine :

– Ah bon ? Elle est en cloque ? C’est bizarre, je croyais qu’elle était au bord du divorce, bon bah ça veut dire que ça va mieux.

– Oui enfin, on parle de machin là, toujours à en faire des tonnes !

– Tout à fait d’accord ! C’est comme la fois où elle et moi étions là etc.

Ou lalala! Celui-là vaut cher, très cher mes amis, on est à un bon 9/10 mais pas dans le bons sens !

Numéro 2 : Le lashon hara sournois :

Quand tu appelles (exprès) la copine qui s’est embrouillée avec la même meuf que toi ! Tu balances en douce le prénom :

– Sinon, t’as des nouvelles de un tel ? (Alors que tu sais très que non, puisqu’elles ne se parlent plus depuis 1976). Et c’est parti mon kiki, tu rallumes le feu en elle, en faisant claquer la langue contre ton palais comme on faire craquer une allumette. Tu attends qu’elle soit à bloc, et hop tu lui balances ta propre embrouille personnelle, et avant le grand huit des paroles, vous lui avez tellement refait le portrait, qu’elle doit avoir l’oreille non pas qui siffle, comme on dit, mais qui est en flamme jusqu’à ce qu’elle crame ! Quel dommage que pendant votre conversation si intense, vous n’ayez pas lu tous les whatsapps d’excuse que cette fille, que vous avez tant critiquée, vous a envoyés car elle sentait qu’elle vous avez vexé !

Oy !

Degré de culpabilité : 100 pour cent, et un - 11/10 pour la sournoise !

Numéro 3 : Les peoples, les hommes politiques-publics, les réalisateurs, les animateurs télé… en gros, tous ceux qui s’exposent dans les médias (ou pas) :

Au nom de l’esprit critique que nous avons, nous les humains,et plus particulièrement les français à l’esprit aiguisé, nous y allons gaiement, comme avec l’exemple parfait des Brangelina, mais est-ce vraiment du lashon hara ? Nous ne les connaissons même pas, et s’exposer fait partie de leur contrat. Ma foi, je dirais que de ne pas être d’accord avec leurs idées/leurs films/leurs énième lifting, oui, mais les critiquer sur leur vie personnelle, non! Et puis, n’avons-nous pas autre chose à faire que de feuilleter ce magazine de gossip, chabbat/ kippour/aux W.C. (rayer la mention inutile, mais pour les deux premiers cités, je vous conseille vivement de troquer contre quelque chose plus lié au jour saint en question !)

Avec mon faux calcul, ça doit chercher dans les 4/10.

Numéro 4 : Le lashon hara bonne conscience/ hypocrite :

Style, je viens de me disputer avec une copine.

– Dis donc, Junes, je trouve que tu te disputes avec vachement de monde, toi !

– Mais non, c’est pour l’exemple, mais je t’accorde que je suis peu soupe au lait !

– Un peu ?

Donc, je viens de me disputer avec une copine et j’ai besoin d’en parler. J’appelle une amie pour lui raconter, mais je commence par :

– Je te dis pas qui c’est, parce que tu la connais !

– Allez oh ! Sois pas vache, dis moi de qui il s’agit. Je te jure,je ne répète pas (phrase de gamine de quatorze ans dont on a du mal à se défaire même avec l’âge !).

– Non, désolée, je peux pas te dire.

– Et si je devine ?

– Fine !

La copine va t’écouter à moitié, car l’autre moitié sera trop occupée à essayer de découvrir qui est la copine mystère, en prenant les indices comme Colombo, et d’un coup, en plein mélodrame, elle te sortira :

– Ça y est, je sais qui c’est !

– Mais t’es trop forte, je t’ai rien dit ! Et hop, vous voilà à déverser une larve de mauvaises paroles sur la dite copine (encore !)

Notes sur l’Ipad des points : 7/10 !

Numéro 5 : Le lashon hara préventif avec un trop plein d’amour :

Tu auras toujours une bonne âme qui voudra que tu saches la vérité « pour ton bien ! », alors que si tu veux vraiment l’épargner… tu te tais !

– Allô Junes, ça va ? Il y a une fille de la syna qui m’a demandé ou tu as acheté ta perruque.

– Tu lui dis que je l’ai achetée chez Gali’s wigs.

– Oui mais c’est pas pour ça, elle a dit que ça t’allait pas du tout !

– Ah sympa !

– Non mais je dis ça, c’est pour que tu le saches.

– Bah merci…

Et quand tu revois la fille, tu fais semblant que tu lui en veux pas du tout (ALORS QUE TU LUI EN VEUX GRAVE, ET QUE TU ES TRÈS VEXÉE ! mais tu peux rien dire, car tu veux pas griller l’autre copine, alors tu restes avec la pointe !)

Ça vaut dans les 5/10, car il y a le mot amour dans ce lashon hara là !

Le numéro 6 : Le lashon hara utile !

Ta copine t’appelle pour te demander ce que tu penses de cette personne avec qui tu as travaillé pendant deux ans. Elle est sur le point d’accepter sa proposition de boulot.

Toi, tu es partagée entre la vérité (NON ! Ne signe surtout pas,c’est un grand malade, et il ne va jamais te payer !), ou tu préfères le bénéfice du doute, car il parait qu’il a changé par rapport à ton époque.

a) Tu es dans la merde !

b) Tu demandes à ton Rav, mais dans ce cas là, tu ne fais plus marcher tes neurones, ni ton libre arbitre et tu deviens une marionnette !

c) Tu préfères ne pas lui répondre de suite, te renseigner, et la rappeler quand tu auras les éléments ! C’est vous qui voyez,mais je vous conseille fortement le petit c) !

Numéro 7 : (et après on conclue car on n’a pas toute la journéenon plus !) Critiquer ou se plaindre de son mari :

Que celui qui a déjà critiqué son conjoint lève la main : Oh boy ! On est plus de cinq milliards, ça fait plus de dix milliards de mains levées, ça en fait des mains et des langues à couper! Mais Junes, nous ne sommes pas là pour couper les langues, ni délier les langues, nous sommes là juste pour faire le point, et compter les points. Essayer que cette nouvelle année, nous soyons plus concernée, comme dit Bella Swan dans Twilight (réplique cultisme) : « Je ne suis qu’une humaine », et les humains ça parlent ! Et puis quoi, on ne va pas vivre bâillonnésavec du gros scotch sur la bouche tout de même ?

– Non, bien sur que non ! C’est OK si tu demandes conseil à une amie/ta mère/ta sœur pour trouver une solution au fait que ton mari ne t’aide jamais à la maison. Que cette conversation soit constructive, et non destructive, sans passer par la case : « C’est un gros fainéant, ton mari, j’ai jamais pu me le blairer, vire-le de la maison ! » Ou tu peux très bien apprendre ou lire le pavé du Hafetz Haim sur les lois du lashon hara.

– Mais t’es folle, je n’ai aucune mémoire, je n’arriverai jamais à retenir quoi que ce soit !

– T’es sûre de ça ? Faisons une petite expérience, cite-moi sans regarder google, ni purepoeple.com , les prénoms des enfants de Brad Pitt et d’Angelina, les six :

– Maddox, Pax, Zahara, Shiloh, Vivienne et Knox !

Oh my Gooooooood ! J’y crois pas, j’ai même pas regardé le web en plus, la honte !

– Ce qui veut dire… que tu as une mémoire sélective, et que si tu le voulais, tu pourrais très bien lire quelques passages du fameux livre un petit peu tous les jours !

– Oui OK, mais si lire des livres en hébreu/français, c’est pas mon truc, que faire Junes ?

Pour une fois, je vais conclure cette chronique en faisant intervenir mon père ce rabbin, avec une histoire personnelle (la fille qui raconte sa vie !).

C’est de notoriété publique que mon papa a été le chef du service des conversions pendant de longues années. Tous les chabbats midi, mes parents invitaient à notre table des personnes en process* de conversion. Un samedi, par grand coup de rébellion, nous les enfants, on avait marre de tous ces va-et viens ! Nous avons demandé à corps et à cris à nous retrouver un peu en famille ! Je sais, c’était pas cool ! Mais pour nous, il n’était pas rare que nous doutions de la sincéritéde certaines jeunes dames, surtout cette grande blonde d’1m80 qui ressemble étrangement à Gigi Hadid dans la dernière pub Gucci, qui adooooooore le judaïsme.

– Mouais, oui, à d’autres, ce qu’elle adore, c’est son copain juif pour qui elle se convertit !

C’est là, que mon père, très très fâché, avait tapé du poing sur la table, pour nous gronder :

– Mes enfants, vous n’avez pas honte ? Pensez-vous que vous feriez mieux que Gigi, si vous étiez à sa place ? (En vrai, c’était un autre nom !) Pensez-vous que vous ne seriez pas la première à vous convertir par amour ? À porter des jupes jusqu’au par terre, et tout le reste, alors avant de juger, critiquer, parler sur l’autre, posez-vous cette question, en ayant de la compassion :

– Qu’aurais-je fais à sa place ? Si ça trouve, bien pire ! Qui suis-je pour critiquer l’autre ? Et imagine que la personne entende ce que j’ai dit sur elle ? N’aurais-je pas honte ? Alors le mieux, c’est d’essayer de comprendre, avant de parler, car le silence est d’or, et parole d’argent qui pèse lourd pour l’âme !

Euh…Junes, moi, à la base, je voulais juste balancer sur Angelina Jolie, et dire qu’elle était folle, rien de plus !

RELIS MA CHRONIQUE DEPUIS LE DEBUT PARCE QUE T’AS RIEN COMPRIS !

Relax… je te trouve tendue en ce moment, c’est pas les fêtes qui te stressent toi, purée ça te va pas, tu devrais reprendre le sport…

Je vous embrasse, mes chéris, à lundi !

Je dédie cette chronique au Rabbin Joseph Sitruk Zal’’.

Glossaire :

Process de conversion : une personne qui veut se convertir au judaïsme doit suivre des cours de Thora intensifs jusqu’à ce que la personne soit au niveau demandé. Elle devra passer un examen général, puis une fois reçue (c’est pire que le Bac !),elle passera devant une commission de trois rabbins, qui jugeront si elle est prête pour le bain rituel qui finalisera sa conversion.

Kippour : Jour le plus Saint de l’année, où nous devons dédiercette journée à D. pour nous faire pardonner nos fautes. Journée particulièrement tendue, et à chaque fois,j’appréhende, mais une fois dedans, c’est que du kiff !

Angelina Jolie, Brad Pitt et le lashon ara pourquoi on adore ça !!
Angelina Jolie, Brad Pitt et le lashon ara pourquoi on adore ça !!
Angelina Jolie, Brad Pitt et le lashon ara pourquoi on adore ça !!
Angelina Jolie, Brad Pitt et le lashon ara pourquoi on adore ça !!

Commenter cet article

Jeanne 07/10/2016 14:28

Super article ! C'est vrai qu'il est assez facile de se laisser aller à la médisance, même déguisée sous les meilleures intentions. Et merci pour le glossaire, il est très utile :) (oui, je suis celle qui vous a laissé un message il y a trois semaines). Au sujet de mon blog de cuisine, j'en parlais parce que j'ai rempli le champ "site internet" pour laisser un commentaire sur overblog. Je déteste les espaces vides^^ Il est accessible en cliquant sur mon nom au début de ce commentaire, ou sur https://lespetitsplatsdelisabeth.wordpress.com/. Mais rien ne vous oblige à aller y faire un tour !
à bientôt !

Junes Davis-Cohen 09/10/2016 14:36

merci Jeanne!! Gros bisous

maria 06/10/2016 15:38

il faut vraiment que les médias finissent avec cette histoire

Junes Davis-Cohen 09/10/2016 14:35

Merci beaucoup, je vais aller sur votre site! Pour le glossaire vous m avez inspire je vous remercie. Gros bisous.

PureVolume.top 08/10/2016 14:26

Super article ! C'est vrai qu'il est assez facile de se laisser aller à la médisance, même déguisée sous les meilleures intentions. Et merci pour le glossaire, il est très utile :) (oui, je suis celle qui vous a laissé un message il y a trois semaines). Au sujet de mon blog de cuisine, j'en parlais parce que j'ai rempli le champ "site internet" pour laisser un commentaire sur overblog. Je déteste les espaces vides^^ Il est accessible en cliquant sur mon nom au début de ce commentaire, ou sur
http://purevolume.top