Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le bal des nounous

Publié le par Junes Davis-Cohen

Le bal des nounous

Il est 7h58. Nous sommes tous devant la porte, doudoune, cartable, sac à main, sac de couches, nous attendons la star du matin, ma nounou !!!

Viendra t-elle, ne viendra t-elle pas? Mais oui, parce que les aides de maison sont de temps en temps un peu joueuses et un peu menteuses !!! Donc nous sommes tous en train d'attendre Madame de Pompadour (Elle a gagne ses titres de noblesse grâce au salaire que je lui verse!) quand je reçois un texto 3 minutes avant l'heure où elle est censée se pointer, je panique :

SORRY JE NE VIENS PAS AVANT 11H00 À PLUS.

Oh Gooood! Il fait -13 dehors, je ne peux pas sortir les jumelles par ce froid, mon grand qui doit être à l’école dans 10 minutes et mon mari en retard pour le boulot. OK, relax, je pense que ma journée va être légèrement décalée, merci nounou chérie, ça aurait été sympa de me prévenir juste un peu avant, que nenni la gueuse! Madame de Pompadour est comme ça: imprévisible. Réponse de ma part : nous ne sommes ni une agence d’intérim, ni un club med avec village accueil, alors à demain, en forme, voila. Non mais!

Le lendemain même scénario, même doudoune, re-texto a 7h55 :

Hi, je vais prendre quelques jours de congés je suis fatiguée.

Oh mais quelle bonne idée ex- Madame de Pompadour (allez hop je lui retire ses titres de noblesse elle m’énerve) tu peux même prendre autant de jours que tu veux parce que tu ne viens plus du tout.

C’est bien beau la fierté mais nous sommes à 2 semaines de pessah, et tu sais qu’à cette période la femme juive ne prête sous aucun prétexte sa dame de Maison limite la garde dans un coffre fort comme son numéro !!! T’as joué la fière et voila hein, comment tu vas faire ? On se détend! On fais la pose du lotus et on réfléchis.

Mon Mari/ mon héros me conseille d’appeler une agence d'aides de Maison qui va nous envoyer des professionnelles: alors c’est parti je les appelle et dès le lendemain on m’envoie des dames que je dois auditionner (mais elles ne passent pas une audition pour un film? C’est pour être Nounou! On écrit interviewer alors, Mais elles ne font pas la promo d’un film! Tu m’emmerdes à la fin, tout le monde comprend que je leur fais passer un entretien d'embauche, OK OK détend-toi, t’es stressée, ça te va pas d’être sans Madame de Pompadour, rappelle la. Jamais, mon capital fierté est en jeu!!! Alors commence le bal des nounous :

La Nounou blata (oui, blata n’est pas une application iPhone réservée aux tunisiens mais peut être aussi appliqué pour le reste des mortels). Donc prenons Madame Blata, nous sommes en entretien, elle arrive à l’heure, good point! Je lui demande son expérience blablabla .... Elle me répond, ça roule mais elle regarde ma corbeille de fruits qui est posée sur ma table. Ses yeux font des allers/retours entre les poires et les oranges, la pauvre elle doit pas avoir assez à manger chez elle, donc en tant que mère juive absolue qui a une peur bleue de la faim (faudrait vraiment s’analyser sur ça, les friends, y a une bonne thérapie qui nous attend moi je vous dit, ça doit remonter à 3000 ans, à l’époque du désert où nous n'avions pas de dessert ça a du bien nous traumatiser ça), tout naturellement je lui propose un fruit. Elle me dit c’est vrai je peux me servir ? Mais oui, bien sûr, de bon cœur Madame. Elle me demande si j ai un sac plastique (????) euh.....oui. Elle me prend le sac plastique des mains et prend des oranges, des bananes et des pêches. Mais est-ce que j’ai l’air d’un supermarché? Je lui demande si elle veut des œufs aussi, pour rire, mais elle me dit ah oui je veux bien. Choquée, allez vas-y donne lui le diner de ce soir (omelette à la Provençale!) OK je crois qu’on a fait le tour Madame Blata parce que je ne t’ai même pas engagée que tu te sens déjà chez toi! Je vous tiens au courant, bye allez next, avec la nounou numéro 2 Madame Bling-bling. Pourquoi Madame bling-bling !! Elle a mis tous ses bijoux ? Mais non, elle s’assoit et dit : Bonjour combien? Pardon? Ah, combien j’ai d’enfants ? (C’est bien elle s’intéresse!) Non, combien pour la journée vous payez? Euh c’est pour un plein temps donc en général c’est un forfait ? Comment ça un forfait? Moi je veux être payée à l’heure pas au forfait, mon assurance maladie, mes tickets de métro, et le repas tous les midis assuré. Mais bien sûr Madame bling-bling et un spa? Manucure? Pédicure? Vous êtes drôle madame Davis, non, ça je ne fais jamais ce genre de choses futiles réservées aux bécasses et aux fainéantes. Bad point pour quelqu’un qui a élu résidence secondaire chez Kim nail. Allez au suivant.....

La Nounou snob : Moi, je ne fais pas la vaisselle, ni le linge, ni les vitres, et je ne change pas les couches des enfants. Ah, et si l'enfant fait par accident durant vos horaires on fait comment? Je préfère prévenir avant Madame Davis comme ça y a pas de malentendus. Aucun malentendu, car je vous tiens au courant, merci et adieu.

Après il y a la nounou qui se prend pour ta mère (ou ta belle-mère!). Alors moi je fais ça, et moi c’est comme ça et laissez-moi vous expliquer une chose, Junes, je peux vous appeler Junes? (Mais bien sûr, ça fait seulement 3 minutes que l'on se connaît!!) Vous me donnez les clés de chez vous et vos enfants c’est à la baguette que je vais gérer tout ce petit monde, je tiens tout d’une main de fer !!!!! Parce que rien que là, j’ai vu 2-3 choses qui ne me m'ont pas plu. C’est elle qui ne me plaît pas. Allez suivante, pour la dernière Nounou, la Nounou muette.

Bonjour madame la Nounou, vous avez trouvé facilement ? Oui de la tête.Vous avez déjà travaillé avec des enfants? hum hum. Quel âge? .....Combien de temps? Elle sourit. Vous parlez Anglais? Do you speak Spanish? Elle sourit. Bon, thank you so much for coming.

Et plus on m’envoie des nounous de plus en plus bizarres, chelous, dépressives, agressives et plus je me dis que la meilleure Nounou pour nos enfants : c'est nous! Alors je prie pour que chaque maman ait la santé, le courage, la force et le bonheur de s’occuper de ses enfants, et surtout je vais acheter des gants mappa format familial pour que toute la famille de 2 a 37 ans pour m'aider pour le ménage.

Gros bisous et que la patience soit avec vous!!!!!

Partager cet article

Repost 0

Le pessah

Publié le par Junes Davis-Cohen

Comme chaque année, mon Mari m’a fait faire le tour du globe virtuel à travers chaque organisme dit cacher le pessah, pour finalement m’annoncer qu'on va rester chez nous. Ca m'aurait quand même bien arrangée de partir. Faut pas se mentir, un petit voyage Miami/ Cancun/ Aspen j'aurais dit oui avec plaisir.

-Mais tu sais que ça coute un rein, tous ces voyages!

- Aucun problème. Compte sur moi, je me dévoue pour vendre l'un de mes deux reins et avec l'argent on s'arrache!

-Junes, chérie, parfois ton humour me fait un peu peur ......

Bref, heureusement pour moi que je connais l'homme de ma vie et que j'ai commencé mon ménage il y a 1 semaine déjà, et me vient alors une réflexion (oui ca m’arrive de faire travailler mon unique neurone, c’est pessah il faut qu’il bosse lui aussi y’a pas de raison).

Plus on est à la Maison à trier, jeter, recenser, nettoyer et astiquer, plus j’ai les copines au téléphone et j'ai pu regrouper ce petit monde en 4 catégories:

La stressée du pessah:

- T’as commencé?

- Non, pas vraiment

- Ouf, tu me rassures j’ai rien fait encore. Mais il nous reste combien de temps?

- 10 jours

- Oh my God, mais comment je vais faire? Je n’y arriverai jamais ! Je ne sais même pas par où commencer!!! Au secours je te laisse je vais prendre du Prozac par intraveineuse...

Vient la craneuse du pessah:

- Moi j’ai tout fini et tu en es où? Quoi, c’est tout? Mais moiiiii même mon frigidaire est fait.

- C'est dans 10 jours la fête, comment vous allez faire pour vous nourrir?

- Au resto ou chez les copines. Je te laisse je vais pas te retarder tu es tellement en retard, ma chérie.

Ok moi je vais rappeler la copine pour qu’elle me file son médoc.

Celle la c'est ma préférée: La cool du pessah :

-Non mais moi ça va je gère. 10 jours non c’est cool je vais faire appel à 3 petits (pourquoi petits?) loubavitchs qui vont tout me nettoyer 3 jours avant et reviendront pour la cuisine, en plus je leurs donne des sous c’est une mitsva, non vraiment c’est sympa pessah, en plus j’adore la galette!

-Vraiment? En général nous passons une partie de la semaine à table ou à cuisiner et l’autre partie aux toilettes.

-Non pas moi ça me fait maigrir.

Ah rectification, je te nomme la skinny Rozinsky du pessah! Et tu prends direct ton ticket pour rejoindre la craneuse du pessah!

Vient ensuite la râleuse de pessah.

-Non mais franchement, chaque année c’est pareil, en plus du quotidien (boulot, bouffe, bains, devoir et dodo), je dois me taper ce foutu ménage, comme si j’avais que ça à faire, de vider les poches, les sacs, les manteaux des gosses et les placards, je ne te parle même pas des courses qui coutent un bras (non, un rein!!!!), arrivé le soir du Seder, je suis morte moi. Tout ça pour quoi? Hein ? Pour bouffer de la galette, non mais est-ce que j’ai un estomac à bouffer du pain cuit en moins de 18 minutes ? Je te jure, j’en ai marre de tout ça!

-Mais se retrouver en famille, c’est sympa, le harrossete c’est bon? En plus, c’est bénéfique pour la maison de faire le point une fois par an, non?

-Mouaiiiis pas sûre....... J’y retourne et Samuel tu arrêtes avec les céréales dans la chambre!!!!!!!!!!

On a aussi le kiffeuse du pessah. Qui a déjà préparé son bikini ou son maillot de bain tsniout depuis pourim.

-Vous êtes là cette année?

-Non, bien sûr que non, on part en Californie à Los Angeles, les pieds sous la table, tu sais bien comme chaque année, mon Mari ne veut absolument pas que je me fatigue.

Gerald la hache s’il vous plait qu’on lui coupe la langue en deux, comme ça elle ne pourra pas lire sa hagada, ni poser de questions pendant le Seder, allez hop ça, c'est réglé!

Et pour finir, l’oiseau migratoire de pessah: qui repart au bercail voir sa famille d’amourrrrrrr, n’est ce pas ma sœur chérie Eva Malka, Annie Attali....

Mais plus j’ai eu du monde au téléphone (où je suis scotchée avec mon oreillette, trop dur de toucher le phone avec les gants mapas!), plus je me dis que finalement nous représentons toutes à notre façon les 4 enfants de la hagada de pessah, (plus le 5eme comme nous l’apprend l'enseignement du Rabbi), mais tout à coup, j'entends la clé dans la serrure de ma porte d'entrée. Qui c’est ça à 2pm? Mais c’est mon Mari ! Reflexe de femme mariée tu raccroches le téléphone (pauvre copine!) mais qu’est-ce que tu fais là mon Mari si tôt, tout va bien? Chérie prépare tes bagages on part pour pessah finalement, ooooooh mais c’est merveilleux juste quand j’ai presque TOUT fini le ménage, mais tu es heureuse ma belle? Oui très.......Gerald la chaise électrique s’il vous plait!!!!!!

Alors je vous souhaite à toutes de très bonnes fêtes cacher le pessah!!!

Partager cet article

Repost 0

La detox

Publié le par Junes Davis-Cohen

Un dimanche après-midi, je suis avec mes poupées en train de préparer un gâteau au chocolat où nous sommes en train de lécher le bol. Mon Mari sort en trombe de la salle de bain, avec son ton de ministre de l'intérieur.

- Chérie, je viens de lire un article très sérieux sur notre alimentation. Il faut qu'on change radicalement notre façon de manger. Depuis que nous sommes à New York, c'est n'importe quoi! Oh boy, je sens la galère… J'ai pris 8 kilos, tu te rends compte!!!! D'ailleurs pour toi aussi ça ne te ferait pas de mal de...… Je prends un air menaçant avec ma cuillère en bois avec mon chocolat qui coule. - Ne prononce pas un mot de plus, ou je deviens violente!!!

- Mais tu es très belle Mimine (le bonheur d’être l’auteur de mes propres chroniques!!!!!). Pas de doute, mais ce que je veux te dire c'est qu'il est temps qu'on lave notre corps, qu'on se purifie (???), à nous la detox du Docteur Hyman.

- Kessako la detox du Dr Hyman?

- Pendant 10 jours: nous ne mangerons que du poulet, des légumes verts et des fruits pressés. On bannit : le pain, le sucre, toutes les huiles, le sel. Aucun fromage, aucune viande rouge.

- Mais c'est un régime ton truc ? T’as lu ça où??

- T'occupe où je l'ai lu, je sors faire les courses pour nous acheter de quoi faire des smoothies et des soupes. Tu vas voir on va faire ça à deux, ça va être génial, et après, à nous la peau de bébé. - Mouais......mais n'oublie pas, en sortant, d'acheter tes pilules de virilité, d'accord?

- Ha ha très drôle, j'y vais Junes. Faudra que tu me prépares tous mes déjeuners maintenant, si je veux être sérieux, il me faut du « fait Maison».

Ben voyons, du fait maison, comme si je n'avais pas assez de boulot!!!!

Mais je tiens parole: réveil 6:00: smoothie à la framboise, bien rose, je vais peut-être lui verser un paquet de testostérone moi, pour le côté viril, devant les collègues, non?

6:15 je me vois cuisiner avec de l'huile de coco (permis) du sésame, du poulet et de la sauce teriyaki. En partant mon mari me dit, en cas de fringale, tu peux te lâcher sur les amandes. Journee 1 : Je reçois des textos de mon homme avec des smiley, tiens c'est nouveau! C'est l'effet Dr Hyman.

Journée 2 : Nous sommes cool, nous sommes zen.

Journée 3: plus du tout cool, plus du tout zen. Mon mari est d'une humeur de chien, et me hurle,des que ce qu'on mange, j'ai faim!!!!!

Journée 4 : On se fait la tronche pour rien. Ne me parle pas, t'as compris ??? Ne me regarde même pas, Ok (???).

Chabbat c'est l’horreur, hala au blé complet, légumes, mini bout de viande. On a évité de se frapper 4 fois.

Journée 5: Nous ne sommes que légumes et vapeurs.

Journée 6: on commence à avoir des hallucinations. On imagine les amandes qui marchent vers nous et qui chantent: mangez-moi, mangez-moi......

Journée 7: Je me promène avec mon sac d'amandes sur le dos.

Journée 8: On prend une hache virtuelle et on rêve de se défouler dans les bois, en hurlant: Connasse d'amande, meurt saloperie!!!!

Chaque pas dans ma cuisine est une torture, j'ai même secrètement voulu arracher le kinder de mon fils et me cacher pour le déguster dans le tipi des enfants. Pathétique... Alors on devient voleuse de goûter maintenant!!!

Journée 10 : Je vais dans la salle de bains faire du rangement. Faut bien tuer le temps quand on ne mange pas. Je trie les magazines, et tombe sur glamour: Pour ou contre fifty shades of grey au ciné? J'ouvre pour lire l'article et je vois une page cornée: « Docteur Hyman, le nouveau régime detox des star». Le voila l'article très sérieux. Non mais il me charrie??? Et c'est ainsi que le soir je reçois mon mari avec un bol de choux et un sourire au coin des lèvres. Pour fêter nos 4 kilos perdus pour lui et mes 2,5 kilos pour moi (en même temps tu bouffes rien!!!!) Je lui tends mon Cosmos avec en couverture : " 3 kilos pour le bikini pour bien préparer l'été!!!!!!!"

- On le fait chéri????

Je dédicace cette chronique à toutes les régimes girls, pour leur courage et leur détermination et plus particulièrement à Esther Malka et Sandy Jackson.

Partager cet article

Repost 0

VDM louboutins

Publié le par Junes Davis-Cohen

Je vais chez Barneys juste à 1 block de l’école de mon fils.

Il m’arrive très/ trop souvent de venir le chercher 10 minutes en avance, temps que je consacre à baver littéralement devant le rayon shoes et surtout ces boots louboutin qui coutent un rein. Mais j'y pense, une copine m’a parlé de Aliexpress, tu trouves tout sur ce site à un prix incroyable. Ok j’y vais. Je bave, mais moins, que sur les vraies (c’est pas bien les imitations, pas bien du tout, tu as 1800 dollars hors taxes pour mes boots? Euh.....non! Alors fiche moi la paix!) Je les trouve à 50 dollars, le même modèle, youhouu ! Je clique, et je guette le facteur!!!! Après 3 longues semaines d’attente, toute excitée j'ouvre ma boîte avec la déception

- numéro 1 : ça sent mauvais (tu peux être sur qu’il y a eu au moins une famille de rats qui a cuisiné plein de caoutchouc dans le hangar où étaient entreposées mes boots).

-Déception numéro 2: le cuir, même si t’es miro, c’est écrit dessus que c’est du faux cuir avec des néons de couleur rouge comme les semelles.

Déception 3: un peu grandes, mais avec une bonne paire de chaussettes et 2 semelles c'est ok. En plus ce chabbat nous sommes invités le midi c’est cool je vais les porter.

Arrive shabbos, il pleut des cordes dehors, ça va, que 30 minutes à pied c’est bon. Les boots sont plates, allez en voiture Simone. Nous avançons, mais au bout de 2 blocks, je sens que ma chaussette droite est mouillée, bizarre. Plus j’avance et plus je suis trempée que d’un pied, l’autre va très bien au sec. Je fais ces bruits de sponch sponch sponch chaque fois que je marche. Mon mari me fait remarquer que ma semelle droite est train de partir, oh boy, en plus bien rouge (ah ca ils ont pas lésiné sur la couleur les imitateurs de chaussures, mais pour avoir une semelle juste qui reste collée y a plus personne). J’arrive chez ma copine le pied complètement trempé et je n’ose même pas regarder en dessous ce qui se passe, je t’en fouterais des aliexpress moi! Je demande à ma copine à peine après lui avoir tapé la bise : Aurais-tu une chaussette? Tu peux ne pas me demander pourquoi, steuplait ? Ça m’éviterait un monologue de la honte. Bien sûr, juste 1 chaussette, c’est ça? Pas une paire entière? Oui, juste une, avec le visage bien honteux. Et c’est ainsi que je me suis promis de balancer mes imitations au feu dès que je serai rentrée à la Maison, et de ne plus jamais commander chez ali qui n est même pas express.

Je dédie cette chronique à mon amie Sophie Rouach qui est très chère à mon coeur rouge aussi comme mes ex- semelles.

Partager cet article

Repost 0

Pearl et William Saurin

Publié le par Junes Davis-Cohen

Déjà, j'ai senti l'histoire quand j'ai vu les cartons dans le couloir de mon étage.

- Tiens, tiens, on emménage ou on déménage (mais quelle curieuse, de quoi je me mêle ? rentre chez toi et ferme-moi ce rideau). Non, mais attends je connais cette porte ouverte c'est l'appart de Pearl Harbor. Non, je ne l'ai jamais suivi, d'accord ? (Est-ce que regarder par le judas, ça compte????)

Bref, je jette un coup d’œil, et là je vois une très jolie jeune fille qui m'a l'air d’avoir 22 ans à tout casser, habillée en nurse/infirmière, qui, même avec ce vêtement hospitalier qui doit sentir la naphtaline, mais (pourquoi t’écris ça? C'est sûr que ça sent le renfermé les vêtements des hôpitaux. N'importe quoi, mais alors n'importe quoi, mais quelle jalouse tu fais !!!!!!), même comme ça, elle a l'air d'un mannequin de Victoria’s secret.

Passons, donc, jolie jeune fille m’aperçoit, me salue avec un sourire de star hollywoodienne qui éblouit et me demande :

- Hi, c'est vous Junes????

Merde comment elle connaît mon prénom???

- Euh… oui c'est moi.

- Bonjour, je m’appelle Livy et je viens d’emménager avec mon fiancé.

Pearl est fiancé PEARL EST FIANCE, ALLO LA TERRE JE REPETE PEARL EST FIANCE !!!!

Je crois que je vais m'ouvrir les veines!!!!!!! Mais pourquoi ça pique au niveau du cœur??? Tu croyais quoi? Que tu étais l’héroïne d'un roman de gare? Tu n’es ni une héroïne, ni dans une gare, alors c'est quoi ce sentiment merdique ? étouffe-le, immédiatement !!! Justement parlons-en de ce sentiment de merde, juste quelques lignes, cela me rappelle l'histoire de William Saurin.

Oh non, pas William Saurin. Sans déconner Junes, tu vas encore en reparler. Tu es venue habiter à New York parce que comme tu avais saoulé la moitié du globe avec cette histoire, il a fallu que tu t’éloignes à 10 000 km pour tourner la page. Ça fait 15 ans l'embrouille, allez lâche l'affaire !!!!! Je leur explique et on n’en reparle plus, jamais!!!!!!

Purée, on va devoir déménager encore plus loin, l'Asie, peut-être ? Chuuuuut elle commence.

Il y a quelques années, j'ai connu un William (dans ta gueule William, vois tu, non, je n'ai pas changé ton prénom, car il est de mon devoir de mémoire de prévenir la nouvelle génération, de tes manigances!!!!!). En fait, nous avons toutes connu le cas William Saurin.

C'est le mec qui paye pas de mine à première vue, mais au fur et à mesure que tu le croises, que tu le vois, que tu le renifles (et oui, il m'est arrivé de le renifler un soir d’été, faute de mieux!) tu te dis, mais il est pas mal, lui, avec la bouche en cœur. W. vient te chercher dans ta vie, alors que tu n'avais rien demandé, tu as un copain, ça roule entre vous, mais W. a un besoin chronique de plaire, d'allumer. Ce besoin viscéral d'avoir une base court/un harem composés de cocottes et de Shéhérazades où lui seul sera le coq et le roi!!!!! L'allumeur t'envoie des signaux, tu casses avec ton copain pour lui, ah mais non ce n'est pas le bon timing, il vient juste de rencontrer une fille. Toi entre temps tu rappelles ton ex, et hop le W. revient, comme un boomerang et hop tu recasses pour être avec lui, ah non désolé Junes, je suis en exam' je peux pas avoir de copine en ce moment et tu apprends en fait qu’il est avec une autre!!!!!!

Même une fois, un soir d’été, dans une voiture, vous vous retrouverez célibataires et seuls en même temps, (c'est l'affaire du reniflage, où hélas je me suis fait griller, je vous laisse imaginer le degré pathétique de la situation!!!!) et walou, rien ne se passera, même pas une petite lichette.

Après avoir eu le cœur brisé 200 fois en 5 ans, oui, parce que le William a la patience d'un duc. Il te faudra des années pour comprendre que ce n'est pas toi qui te fais des films, non, tu es tombée dans le filet inévitable qu'il t'a tendu.

Alors, ma fille, si tu croises à ton tour un William : ne perds pas ton temps car tu n'y arriveras jamais. Non pas parce que tu n'es pas assez bien, toi, tu es géniale, c'est juste lui qui a un problème d’égo démesuré qui se nourrit de pseudo relation, qui aspire ton énergie amoureuse tel un vampire qui te vide de ton sang.

Minute papillon, elle écrit n'importe quoi, c'est du délire, je n'ai jamais connu un William, elles sont vraiment bêtes ces femmes qui tombent dans le panneau. Un allumeur/connard tu le repères a des kilomètres, tant pis pour toi, fallait pas te faire avoir!!!!! Que l'on m'apporte des électrodes pour griller cette femme qui osé juger les Williamettes aux coeurs brisés, jusqu’à ce qu'elle comprenne que cela peut arriver à n'importe qui ?? Oui mais quel rapport avec Livy et Pearl? T’es partie loin. Peut être qu'une part de moi reproduit innocemment le cas William Saurin avec Pearl ?

Elle se prend pour un psy maintenant ? Peut être que nous entretenons dans nos têtes une relation platonique pour se faire croire a nous-mêmes que la jeune fille qui sommeille en nous n'est pas morte malgré les grossesses et le ventre en accordéon.

- Non moi ça va j'ai pas le ventre en accordéon.

- Gerald, les électrodes s'il vous plaît !!!!!

C'est alors que je décide de réveiller cette jeune fille, pour mon mari. Je tape la bise à Livy même si je la déteste, PARCE QUE PEARL HARBOR EST FIANCE, et lui dis à plus, Ultra Bright..

J'ai 4 heures devant moi : manucure, pédicure, soin, autobronzant corporel, coiffeur, go, go, go Junes ! Ne mouline pas, c'est journée pétasse, fait péter la carte de crédit, gooooooo! Je récupère les gosses après l’école, en mode commando.

- Maman c'est toi?

- Oui, mon chéri.

- Tu m’as l'air stressée maman. Mais de qui il tient à vouloir tout analyser, comme ca ????

- Ce soir c'est devoirs, douches, assiettes en plastique, hot dog, hamburger (je vais avoir un procès des nutritionnistes de France, moi. Et surement de William, d'ailleurs!!), et au dodo, compris les mouflets ?

- Je pourrai prendre les écouteurs et regarder le ipad ?

- Bien sûr mon chéri, et éclate-toi bien les tympans avec !!!!!

C'est ainsi que le soir dans une lumière tamisée, assise dans mon salon telle une geisha, je reçois mon mari avec un Bonsoir (avec la voix de celle qui a fumé 20 paquets de cigarettes en une journée)...........Bien décidée a lui montrer que la Williamette qui est en moi n'existe plus et cela depuis bien longtemps.

Bonne semaine a vous tous.

Partager cet article

Repost 0

Mon pourim chez les Americains

Publié le par Junes Davis-Cohen

Le matin de pourim, je me rends à la synagogue Américaine où je vais tous les chabbats.

Je vois écrit sur le tableau à l'entrée: women's meguila. Elles ont osé remettre ça cette année. Pas possible!!!!

Déjà l'année dernière, je pensais que c'était une blague de pourim comme un poisson d'avril avec un « souriez vous êtes filmés ». J'étais arrivée détente, avec un;

- « c'est à quel étage la lecture de la meguila s'il vous plait? ».

- « Vous êtes une femme, donc 2ème étage ».( J’aurai du me méfier, rien qu’avec cette phrase!). Trop chamboulée par le chamboulement du matin (déguisements, tartines, cris, hurlements, fais le chameau avec tes 12 michloah manoth que tu as mis à peu près partout dans/sur ta poussette, et surtout de voir mon fils le beau gosse en collant rouge de superman et en slip j’en suis encore malade!), je me rends au 2ème étage avec mes filles.

Je rentre dans la syna et je ne vois effectivement que des femmes. Ah sympa! On va attendre le hazan pour commencer. Je remarque que l’on s’agite près de la teva. Une dizaine de femmes se tiennent debout, dont une avec son porte-bébé et le bébé dedans qui gigote les pieds à droite et à gauche comme s’il nageait dans le vide.

On prend place, on s'installe, on essaye de se concentrer le temps que le hazan arrive mais soudain j’entends que l’une des femmes commence à réciter la prière avant la lecture.

Tiens, elle prend de l’avance le temps que le Monsieur arrive, c’est curieux quand même, elle est un peu mal élevée cette dame, ou peut-être que c'est la femme du hazan. C'est seulement au bout de 3 minutes que je comprends que ce n’est pas la femme du hazan mais c'est Elle le hazan!!! Ah non, non, non, d’origine 100 pour cent marocaine, où ni mon Fils, ni mon Mari ne connaissent le chemin de la cuisine pour déposer leurs assiettes, alors vous imaginez le choc! Je veux partir mais je suis assise un peu trop confortablement, mais je reste choquée, quand même. Je veux un mec, un hazan, un rabbin, un officiant, n’importe qui, mais un homme!!!! Eh mimine, t’es venue aux États-Unis pour ouvrir ton esprit étriqué de juive sépharade oui ou non? Alors ouvre ton champ de vision et tes chakras, Alright soyons open, alors!! Ça lit plutôt bien, cela dit, si je fais abstraction de l’accent Américain, ils roulent les r quand ils lisent en Hébreu, ce qui a tendance à me hérisser le poil. J’essaye de suivre péniblement avec bb1 qui mange des bambas et bb 2 qui est par terre à éventrer un michlo (ce soir je la retrouverai droguée de sucre les yeux brillants en hurlant sucette! Sucette!!!). Mais tout à coup, au moment où l’on parle de mordehai, l'une des femmes se met à prendre une voix d'homme. C’est quoi ce délire?? Mais non, ça doit être mes oreilles, j'ai pas du bien frotter ce matin. Arrive un autre moment où l'on parle d'Esther, une autre prend une voix aiguë, oh mais je rêve ! Elles changent de voix en fonction des personnages, pas possible!!! Mais le pompon c'est quand vient aman après les crécelles, elle prend une grosse voix de Aman. Mais où est le popcorn ? Je suis au théâtre, mais faut mettre tout ça sur youtube, faut faire quelque chose !! Je regarde autour de moi, tout le monde trouve ça tout à fait normal. Je suis prise d'un fou rire, que j'étouffe en moi-même (pas évident vu que depuis mes 15 ans je n'ai plus pratiqué, dernière année où j’étais a l’école! Comment ? Elle n’a pas fait d’études supérieures ? Non, moi j’ai fait des études inférieures!!!) Bref, jusqu'à la fin de la meguila c’est comme ça. Avec une des hazanettes qui a une main sur la poussette, une main sur le parchemin, le bébé qui gigotait les pieds s'est finalement endormi, sûrement bercé par la voix de mordehai de sa mère. En tout cas, si à pourim l’une des mitsvot est de rire, c’est mission accomplie. Ça c’était pour l’année dernière, mais cette année j’ai fait dans le classique. Syna à 10:00 du mat’ avec mes enfants, accueillie par un couple déguisé en banane, le papa banane, le bébé en singe, la maman avec un chapeau de paille façon safari, et le michlo sur le même thème! Normal quoi, et surtout, malgré la distance, cela me rappelle chez moi. Mon papa qui me lisait la meguila depuis ma naissance et malgré les 10 000 km qui me séparent de ma très chère famille et de mes amis, je continue à ma façon d’être avec eux avec au moins une lecture de meguila dite classique avec un hazan dit homme. Sinon on enchaîne: bon courage pour le ménage de pessah, à vos plumeaux, à vos aspirateurs, les manches relevées et on atttttttttaaaaaaque!!!!!!

Publié dans pourim, americain

Partager cet article

Repost 0

Allaitement or not allaitement

Publié le par Junes Davis-Cohen

Quand on est enceinte, on se pose beaucoup de questions, et l'allaitement en fait partie.
Il y a les pour, les contre, les peut-être, les bien sûr, c'est évident! Et les : moi, jamais je ne ferai un truc pareil, tu m'entends petit bébé, JAMAIS.

OK, OK, calme-toi, on a compris. Mais tu sais, c'est bien pour l'enfant, c'est la meilleure nourriture au monde pour lui, ça donne au bébé des anticorps extraordinaires qu'aucun lait chimique ne pourra remplacer!
Tiens, c'est même contraceptif d'allaiter. (Mais bien sûr, va demander à la dame en train de faire le test du glucose immonde, si d'allaiter son bébé de 9 mois, c'est contraceptif???? Fais gaffe, elle est de mauvaise humeur, elle risque de te bâillonner avec un bavoir dégoulinant de lait maternel).

Bref, quand est arrivé mon tour de me poser «The question», pour mon fils, j'avais ma réponse : Why not?
Mais lorsque j'ai eu mes jumelles, j'avais une toute autre réponse.
- Non mais est-ce que j'ai l'air d’être une vache laitière? Est-ce que tu crois une seule seconde que je vais coller un bébé à chaque sein???? Nous ne sommes ni une machine à traire, ni un vampire donneur de sang ! Il y a des laits en vente libre, qui sont parfaits pour ça, de nos jours!!!

Pfft... Quelle mère indigne, donner du lait chimique, vraiment? Alors qu’elle aurait pu les allaiter, c'est honteux! De toute façon, ça fait plusieurs chroniques que nous savons qu'elle fait n'importe quoi, mais là c'est confirmé, aucun doute, pauvres enfants !

Donc j'arrive la veille de mon accouchement, on me donne la robe de l’hôpital la plus sexy du monde, mais oui, parfaitement,tres sexy, couverte sur le devant et bien ouverte dans le dos, so hot!!!

Péridurale qui ne marche pas, quinze personnes autour de moi, dont 3 nurses qui se prennent pour des cheerleaders dans un match de basket.

Et des poush par-ci et des poush-par là. Je ne sais plus par quel poush me pousher.

Il y a même une infirmière qui commente le match que je dispute toute seule.

- Voilà, parfait Miss Davis, vous poushez super bien (?????). En tout cas, vous avez de belles jambes, vous avez fait du yoga prénatal pendant votre grossesse?

- Tu sais quoi infirmière, juste : TA GUEULE!!!!!

Au moment où tu crois mourir, 1-2-3 Mazal tov bébé 1!!!!!!! Ah c'est fini, non pas tout à fait il y a bébé 2 qui arrive…..Hein, quoi, mais ouvrez-moi tout ça et prenez ce que vous voulez, mais laissez moi, helllllllllp !!!!!!!!

- Allez un petit poush Madame Davis, et c'est reparti!!!!!!! Mazal tov bébé 2!!! Youpiiiiiiii.

Légèrement épuisée par les évènements que mon corps vient de vivre, on me met dans une chambre double. On me demande si je veux m'occuper des bébés ou si on me les garde pour la nuit. En même temps je sors demain soir, donc voila quoi…

(Aux États-Unis c'est 2 nuits et un coup de pied au derrière, même si t’as l'air d'une zombie.)

Donc je partage ma chambre avec des gens derrière un rideau bleu.

La nuit se passe, mon merveilleux mari dort sur le fauteuil pres de moi. Quelque heures plus tard, sommes réveillés en sursaut par le cri d'un bébé hurleur. Sachant le futur de mes nuits, ce n'est pas le bébé d'une autre qui va bousiller notre précieux sommeil. Je vais prendre les choses en main!!!!!

Je veux ouvrir le rideau, mon mari me stoppe, «Laisse Junes, c’est pas ton affaire», «Mais si c'est mon affaire.

J'ouvre le rideau et je découvre un énorme poitrine, avec un énorme bébé/veau d'au moins 5 kilos minimum, ça, c'est du bébé, D. bénisse!!!!

La mère en larmes m'explique qu'elle n'arrive pas à allaiter son bébé. Qu'elle est une mauvaise mère. Qu'elle n'y arrivera jamais… Etc.… etc. Toutes les conneries que l'on peut entendre d'une jeune accouchée. (Ça va, détendez-vous j'ai été une jeune accouchée comme vous alors, non, pitié ne m'étouffez pas avec des coussinets d'allaitement, s'il vous plaît, ils me font peur!!!!!!) Je conseille à la dame de se calmer, essaye de la rassurer avec un : «Je suis sûre que tu vas être la meilleure maman du monde», avec un petit câlin et en voiture Simone. En plus, copine, c'est normal que ton bébé pleure, il a l'air d'avoir faim. Tu as vu sa taille? Faut envoyer du lourd jeune maman. Allez jeune papa va me chercher des biberons, reste pas là. Le papa revient avec 2 bouteilles de lait, le bébé se calme illico et dort (miracle de la bouffe) et nous pouvons reprendre notre dodo, là où nous l'avons laissé tous les 5.

Que tu crois, Junes Davis, que tu crois!!!!!

A peine 2h plus tard, je me fais réveiller par une équipe de nurses qui ont l'air très fâché.

- Madame Davis?

- Oui.

- C'est vous qui avez conseillé à votre voisine de donner du lait en bouteille à son enfant, cette nuit ?

La balance de voisine de chambre, j'y crois pas et moi qui pensais l'aider.

Mon mari me dit en français : je t’avais dit de ne pas t'en mêler, tu vas avoir des problèmes Junes , des gros problèmes …..

- Mais Mesdames les nurses, j'ai voulu aider une maman en détresse et un bébé qui allait mourir d'une famine maternelle certaine, alors c'est comme ça que l'on me remercie ??

- Vous remercier ??? Ce matin à 10h00, nous organisons un séminaire sur les bienfaits de l'allaitement de 4h, nous allons vous demander d'y assister ou c'est la porte.

- Quoi ???? Mais j'ai accouché hier à 6h du soir !!!!!!

Paniquée, je lève les yeux vers mon mari/ce héros qui prend a son tour, les choses en main :

- Mesdames, permettez moi de vous offrir du café et des donuts pour vous remercier du merveilleux travail que vous faites chaque jour à l’hôpital.

Ouf, je suis sauvée.

Et c'est ainsi que nous 4, nous prenons le chemin de la maison, avec mon fils et ma mère (que D. la bénisse, sans elle je ne serais rien) qui nous attendaient, chez nous, pour vivre l'une des plus merveilleuses histoires qu'il m’est connue de vivre : l'histoire de bébé 1 et de bébé 2.

À lundi les distributrices de lait et les autres!

Junes Davis

Publié dans allaitement, maman, humour

Partager cet article

Repost 0

Barack Obama presque chez moi

Publié le par Junes Davis-Cohen

Je passe en coup de vent dans mon lobby, le visage vissé sur mon phone. Mon doorman m'interpelle :

- Miss Davis, Miss Davis, come on over here/ Viens par ici.

C'est à moi qu'il s'adresse? Ah non, j'ai déjà donné les étrennes qui m'ont coûté s un bras, alors mieux vaut passer sans s’arrêter.

- Junes Davis, come on, please ! Nom plus prénom, tu réponds.

- Hello! Je ne vous avais pas entendu, ça va?

- T'es au courant? Tu as lu le mail qu'on t'a envoyé il y a 10 jours?

- Quel mail? J'en reçois 280 par semaine, désolée je les lis pas tous !!!

- Bien t'aurais du, il y a ton président qui va venir dans notre building !!!

- Quoi ? Flamby va venir ici??? Avec Julie Gayet?? S'a y est c'est officiel, je le savais!!!!

- Qui??? Mais non, c'est Barack Obama, dont je te parle. Demain il vient ici. Donc organise toi, de 2:00 pm a 5:00 pm, personne ne pourra ni entrer, ni sortir du building.

- C'est une blague???

- No, i am very serious. J'appelle ma voisine du building d'à coté.

- Salut, copine, t'es au courant de la grande nouvelle?

-Mais oui, je t'avais fowardé le mail, t'as pas lu? Non, J'AI PAS LU, grrrrrr !!!!!

- T'aurais dû, d'ailleurs je vais squatter chez toi de 1:00 pm a 6:00 pm avec mon fils.

Oh boy!

Age du fils: 1 an 1/2.

But dans la vie: détruire les maisons et plus particulièrement les placards.

- T'es sûre ? Ça va pas être trop long pour le petit monstre (sans jeux de mots!)

- Non c'est cool, il va être très sage. Misère! J'ai prévu de lui mettre son pull « I am mister président! ».

Bon bah, il ne me reste plus qu'à acheter des drapeaux Américains que je planterai dans des cupcakes!!!! Viens, on appelle voisine numéro 2, la bombe du building, autant amener du renfort si on veut avoir une chance de taper la bise à Barack!!!!!!

Et le lendemain à 2:00 pm pile, prêtes comme des séfarades curieuses que nous sommes, plantées comme mes drapeaux, dans le lobby. Munies de nos poussettes, gâteaux, popcorn, et on attend comme des bœufs, l’arrivée du Président des États-Unis. On sent l'agitation monter autour de nous. C'est impressionnant: des avions, des hélicos, des snipers sur les toits, au bas mot plus de 400 policiers Américains pour 10m², sur plus de 3 blocks à la ronde. En quelques heures, un chapiteau en plastique est mis en place dans l’entrée, un tapis rouge, des barrières de sécurités et j'en passe.... Quand on aperçois la voiture présidentielle et son cortège, ces dixieme de voitures blindées, on devient hystériques. Nous crions comme des ados!!!!! La voisine du building d'à cote, brandit son fils comme un trophé. A force de le soulever à tout va, elle se fera plus tard une tendinite!!!

Elle me crie : « Avec la bouille de mon fils, on va avoir droit à une photo, c'est évident! ».

Sympa pour les 3 autres bébés qui sont là, dont 2 les miens !!!! Soudain j'ai une idée, je vois mon doorman préféré. Je lui demande a voix basse, à quel étage le président doit se rendre, je glisse discrètement dans sa main un billet de 20 dollars.

- Je ne sais pas miss Davis. Aucune idée. Allez, fait péter l'argent de ma femme de ménage et je rajoute de 20. C'est la, qu'il me murmure; Étage 14.

- Étage 14, ALERTE ROUGE, ALERTE ROUGE!!!!!!!!

On court comme des folles à travers la foule, pour se jeter dans un ascenseur. Nous montons difficilement avec nos 3 poussettes, même le bébé de la bombe à le visage complètement écrasé contre la cuisse de sa mère, mais, trop exalté par la situation je trouve cela normal! On arrive. Devant chaque porte, un agent de sécurité avec oreillette. (On se croirait dans Scandale !!!!! Mais ou est Olivia Pope???)

On nous regarde bizarrement mais ils ont le sourire en coin, surtout quand mes babys balancent leurs rice kripies par terre. Au moment où je suis au sol à ramasser les céréales du tapis de l’étage 14, la classe! L'ascenseur s’ouvre: 12 Men In Blacks, sortent et parmi eux: roulement de tambour...........: BARACK OBAMA!!!!!!!! La copine brandit son bébé, la bombe bouge ses cheveux, je me relève et je tends mes cupcakes, il nous dit:

-HI LADIES! Hurlements féminins à se casser un tympan présidentiel!!!!! Et s’engouffre rapidement dans l'appartement de l'étage 14 (sans prendre mes cupcakes!).

Et cest ainsi que nous rentrons dans mon appart pour nous remémorer, bien après que les snipers soient partis encore et encore le HI LADIES de la maison Blanche!!

PS: C'est bien beau ton histoire mais il est venu faire quoi Barak Obama dans ton immeuble? Ramasser des fonds pour son parti politique, en rendant visite à domicile aux donateurs. Pratique très courante aux Etats unis !!!!!

A tres vites mes chers lecteurs!!!!!!

Partager cet article

Repost 0