Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Couple tracas et tralala (acte 2)

Publié le par Junes Davis-Cohen

Je me suis retrouvée nez à nez avec Rivka et ses deux enfants (Ethan et Tsipora), qu’elle n'avait pas pu déposer à la maternelle puisqu’elle était trop bouleversée par ce qui s’était passé la veille.

Perso, bouleversée ou pas, rien à foutre, ils vont à l’école!! Non, mais, oooh ! Moi, si je suis pas bien, je veux l’être tranquillement!!! Mais chacun réagit à sa façon, c’est ça aussi le respect, accepter la différence de réaction chez l’autre, sans juger.

Alors je la fais entrer et asseoir, tout en demandant à mon amie ce qui s’était passé, et surtout pourquoi elle voulait quitter son mari.

- Eh bien, voilà, quand on s’est vues la semaine dernière, j’avais prévu de t’écouter, et d’annuler le cousin de mon mari et sa femme pour venir chez nous. Mais quand j'en ai parlé à David, il a été catégorique. Tu le connais quand il est comme ça!!!! Genre, j’ai le sang chaud! C’est moi le chef, et on fait ce que JE décide. Il était très heureux de pouvoir avoir un bout de sa famille chez nous pour faire plus ample connaissance. J’avais peur de paraitre trop suspecte sur le désinvitement si j’insistais. J’étais contrainte de maintenir l’invitation pour ce café/gâteaux.

- T’as fais quoi comme gâteaux??? Tu les as achetés ou tu les as faits toi-même??? J'ai une recette de cookies à tomber par terre que Sophie m’a donnée...

- Seriously???? On est en train de parler de bouffe, là????

- Euh…pardon, tu disais.

- Donc je m’étais dit que je ferai tout pour me focaliser sur la femme d’Eli: Béatrice. Le problème, c’est que je n’avais rien à lui dire. Et pire encore, elle m’énervait.

- Pourquoi ???

- Tu sais ce qu’elle a osé me dire??

- Que ton fils touche à tout, et que ta fille est sage comme une image???

- Non, elle a dit qu’elle trouvait anormal que je ne retourne pas bosser alors que mes gosses sont à l’école toute la journée!!!!

- Allez, ça recommence: mère qui bosse dans un bureau vs mère qui soit disant bosse pas à la maison.

- Elle a osé dire ça devant David, en plus... mais le pire c’est la phrase d’après, qu’elle a sortie toute fière : « Moi, quinze jours après mon accouchement, j’étais de retour au bureau ».

- Waouu, quinze jours! Perso, pour les jumelles, deux semaines après mon accouchement, on aurait dit un pneu crevé sur la route, bien usé, qui ressemblait à rien d’origine. Depuis, je me suis bien rattrapée, non??

- Bref, je sais pas..... Je continue mon histoire.

Laisse tomber Junes, c’est pas le bon jour pour le raclage de compliments. Mais si je peux me permettre, un peu d’autobronzant ne te ferait pas de mal!!!!

- Du coup, je ne voulais plus discuter avec cette perfect mom, alors je n’arrêtais pas de faire des aller-retour dans la cuisine. Ethan, ne touche pas au calepin de tata.

(Ooooh non pas mon calepin en zèbre, où j’écris toutes mes idées de chroniques, pitié, faites qu’il le pose. Je déteste retirer les calepins des mains des enfants!!!!)

- Petit.....donne le calepin à Tata et pose ce feutre rouge...oooh regarde, Tsipora joue tranquillement avec des poupées, tu veux une poupée??

- Donc je n’arrêtais pas de me lever toutes les cinq minutes. Le problème c’est que Eli m’a poursuivi jusque dans la cuisine pour m’aider à ramener les assiettes, pendant que David parlait à Béa du parcours du combattant qu’il a fallu pour que sa mère m’accepte. Si j'écoutais encore une fois de plus les histoires avec ma belle-mère, je te jure que j’allais devenir violente, valait mieux que je m’occupe les mains.

- Ma préférée, c’est quand ta belle mère avait fait semblant de te montrer le rouleau à pâtisserie mais en fait voulait te frapper avec et toi......

- Junes please, plus un mot.

- Non mais je te comprends. Le coup de l’histoire répétée des millions de fois à la virgule près. C’est insupportable.

- T’as tout compris. Donc Eli me chope dans ma cuisine, me donne mes assiettes et me frôle les doigts.

- Comment ça te frôle?? Intentionnellement, tu penses?

- Bah au début je me disais que non, mais après, il arrêtait pas de regarder ma jupe.

- T’as pas mis la jupe rouge avec les rayures, celle où on dirait le sosie de J-LO de dos, j’espère??

- ....

- Réponds Stéphanie. Et ne me dis pas de t’appeler Rivka, parce que si notre matriarche Rivka avait porté cette même jupe, aussi longue soit-elle, elle se retournerait dans sa tombe la pauvre!!!!!!!

- Arrête de me montrer du doigt.

- T’as voulu plaire meuf, je t’ai grillée!!! Mais qu’est ce qui t’arrive???

- Je ne sais pas... Je te jure que j'étais pleine de bonnes résolutions mais je sais pas ce qui m’as pris.

- T’as juste oublié les résolutions, mais t’as laissé le bonne.

- Très fin, bravo Madame!!!! Mais le pire Junes, c’est que ça a marché, j’ai senti son regard et ça m’a plu.

- Bon stop, ça va trop loin cette histoire!!!!! Je n’aime pas ça Rivka. Pense à tout ce que tu as construit depuis 10 ans, et ce qui te lie avec David. Et tes enfants, alors?? Tu ne veux pas leur faire vivre l’enfer que tu as vécu d’un foyer brisé comme quand tu étais petite.

- Non, bien sûr que non je n’irai jamais jusque là.

- Alors fais attention, ça peut tous nous arriver mais c’est à nous de respecter les barrières que le judaïsme nous a instaurées, plus que nécessaire!

- Je sais bien, c’est à moi que tu dis ça??? Mais pour être sûre que ce n’est rien, j’ai décidé de revoir Eli.

- Mais t’as perdu la tête!!!!!!!

- Il m’a dit dans la cuisine, que tous les mercredis il emmenait son neveu faire du baseball à central Park, près du pain quotidien.

- J’aime bien leur jus bio, mais que je ne te voie pas y trainer mercredi, compris !!! Je te fais un petit café? Mika m’a acheté chez nespresso un décaf de folie qui va vite te faire oublier toute cette histoire!!!!

- Tu sais quoi, ma Junes, je vais rentrer chez moi. Laisse tomber le café. Allez, Tsipo, Ethan on y va!!! Mince, je crois qu’il a un peu écrit sur ton calepin, c’est pas grave?

- Non....pas.....grave...

(En fait c’est très grave, il n’a pas "un peu" écrit. Ethan avait tellement écrit que j'en aurai mal yeux à force d’essayer de déchiffrer à travers son feutre rouge qui était sur TOUTES les pages!!!!)

- Bon, tu me tiens au jus.

- Je vais surtout aller au pain quot’ goûter ce jus que tu aimes tant!!!!!! .......Bisous ma chou.

Et là voilà partie....

Ce n’est que le jeudi que mon doorman m’appelle pour me dire:

- Miss Davis, can you come downstairs please? We have a problem.

- Quel problème?

Je suis descendue et j’ai vu mon amie Rivka dans mon lobby avec une petite valise. Le visage ravagé de pleurs, (et de mascara!). Je l’ai prise dans mes bras et lui ai dit tout bas:

- Ça va aller, tata est là.

- Non, Junes rien ne va, tu avais raison. J’ai tout gâché.......David m’a mise à la porte ....il ne veut plus entendre parler de moi............

La suite dès lundi, je vous embrasse fort mes amis.

***Règle numéro 2 dans le guide de l’amitié: NE JAMAIS FAIRE DE REMARQUE NEGATIVE SUR LES ENFANTS DE SES AMIS!!!!!

Couple tracas et tralala (acte 2)

Partager cet article

Repost 0

Happy Thanksgiving 🦃🦃🦃🇺🇸🇺🇸🇺🇸🇺🇸

Publié le par Junes Davis-Cohen

Happy Thanksgiving �����������

Partager cet article

Repost 0

Mais qui es tu Mashiah?

Publié le par Junes Davis-Cohen

En ce jeudi de Thanksgiving****, il aurait été trop sympa de vous raconter une anecdote marrante sur la dinde et la tarte au pumpkin. Je pense qu’il est de mon devoir de vous écrire sur un sujet beaucoup plus brûlant sur la star du moment: Mashiah!!!!

Ces derniers temps, faut bien avouer, on entend parler que de lui!!! Ce descendant du Roi David a pour mission de nous délivreeeeeeeeeeer, libérer de cette actualité atroce que nous vivons.

On ne compte même plus le nombre de rabbanims (ou les petits gars de 15 ans!) qui nous ont prédit et nous prouvent par a + b que Mashiah va se dévoiler très bientôt.

Remarque, nos amis les loubavitchs étaient sur le coup depuis bien bien longtemps, on ne peut pas leur retirer l’exclu, ça c’est sûr !!!!

Alors à tous mes lecteurs, j’ai décidé de faire mon enquête d’investigation!!!

Préparez vous, Junes Davis est dans 7 à 8 (En fait, j’ai écrit de 7 heures à 8 heures du soir en endormant mes poulets) !!! J’ai réuni toutes les pièces du puzzle, et vous découvrirez l’identité de notre sauveur tout à la fin de cette chronique, vous êtes prévenus!!!! Mais avant, je vous ai noté un petit classement des différentes pistes que nous avons:

1) Jonathan Pollard, direct j’ai pensé à lui. Vraiment??? Ma copine Rachel B. (coucou copine) m’avait envoyé vendredi dernier l’info que j’avais lue au saut de mon lit, les yeux encore remplis de sommeil.

Mais ma première question fut: Shkoun Pollard?? Qui c’est celui-là? (Pour les non bilingues)

Comment, tu ne le connais pas??? Bonjour la culture, la Junes. C’est un juif américain qui a été emprisonné pendant 30 ans pour avoir divulgué des informations de ouf à Israël, au Mossad (mais en fait c’était pas très ouf, le pauvre!!!). Le jour de sa sortie montre clairement un signe que Mashiah allait se révéler très bientôt. Et peut-être même bien que c’est lui ! Quelqu’un a tapé Jonathan Pollard sur Wikipédia??? Parce que moi Mashiah, je ne le voyais pas comme ça. Avec plus de cheveux, peut être???

2) Quand après 50 essais de lait, le fils de mon amie M. au bout d’un an et demi a enfin, enfin accepté de boire tout son biberon au goût fraise, s’il vous plait!!!! C’était vraiment un moment Mashiah!!!!!

3) Mon père??? Non, non, non, mais non Junes, laisse tomber, l’un des signes c’est qu'il doit être un tzadik caché. On peut pas dire que papa se soit caché. Là encore, allez sur google taper le nom de mon père. C’est la folie!!!!! Mais y a vraiment aucun mystère sur sa personne.

(D’ailleurs, récemment, mon père a découvert que l’on peut taper son nom sur internet et qu’une foule d'informations défile sur le sujet. Depuis, il n’est pas rare que je reçoive quelques (beaucoup) de liens youtube le concernant sur ma boite mail, on n’arrête pas le progrès!!!)

4) Le successeur de Bibi Netanyahou!!!! Le Rabbi des Loubavitch l’avait prédit!!! Purée, je vais jamais attendre avec autant d’impatience les prochaines élections présidentielles d’Israël, moi (mais c’est pas plutôt ministérielles???? Puisque l’on vote pour le premier ministre, non?????).

5) Mon mari, Micka Davis, qui adooooooore me dire qu’il est prophète:

- Tu vois je te l’avais dit de ne pas mettre ma lessive à 40 degrés, ça abime mes chemises, 30 degrés c'est parfait!!!!!

Ou alors:

- Je t'ai répété 100 fois de ne pas manger en dehors de la maison, y a pleins de bactéries partout, et voilà, maintenant tu es malade, c’est malin hein!!!!! Je dois être prophète, moi, c'est pas possible.

6) Et si Mashiah était une femme???

Ce serait à 100 pour 100 ma mère:

- Elle se cache chez elle en chaussons!

- Elle a le cœur pur, l’âme de Sarah Imenou et s’inquiète pour chacun de nous.

Non mais Davis, déjà faut que t’arrêtes de croire que ce sera quelqu’un de ta famille. En plus, tu rêves pour que ce soit une femme !!! Et pourquoi pas?? Mais parce que cela ne se fait pas, Mashiah doit être fort physiquement pour ramener tout le monde en Israël. Imagine c’est une femme et qu’elle soit enceinte, elle sera pas dispo la pauvre. Non, là tu dérailles complètement. Allez cherche encore.

7) Francois hollande........loooooooooooooool. OOOh vilaine, c’est pas beau de se moquer!!! Mashiah ne va pas être content!! Ça va, si on peut même plus rigoler!!!

8) Mon rav de New York: Alors là peut-être........ Tous les critères sont réunis.

- Un tzadik caché, check.

- Un homme au cœur pur, check.

- Une femme au visage d’ange, check.

- Un monstre de Thora qui peut te la réciter par cœur au pied levé.

(Oh ça va, tu vois pas, moi aussi je peux te le faire: aime ton prochain comme toi même, voila, c’est bon je te l’ai résumée la Thora à voix haute et sur un pied!!!). Bon en tout cas c’est possible. Nous verrons bien........

En fait, je crois que je pourrais aller jusqu’à 10, ou même 15 comme ça, en vous citant des gens incroyables que je connais (ou pas.).....Mais est-ce vraiment notre but de savoir l'identité de Mashiah???

C'est une banane ta chronique, tu nous as dit que tu allais nous le dire, alors dis-le nous!!!!!!!!!! Mais ça vient, dis donc toi, t’es vachement pressée. Prend exemple sur le peuple juif qui attend Mashiah depuis 5776 ans!!!!!!!!

En fait, je crois que Mashiah est en chacun de nous!

Oh la carotte ton article!!!!

Laisse moi finir.....

La peur que nous ressentons aujourd’hui face aux événements mondiaux nous rappelle que nous devons nous remettre vers notre émouna/ confiance totale en D. C’est le moment de croire complètement en Lui, sans aucune angoisse et sans peur.

Mais comment??? Ça se voit que ce n’est pas toi qui vis à Paris où en Israël Madame la New Yorkaise!!!!!!

Sache que les Etats-Unis ne sont en aucun cas un filet de sécurité, surtout depuis que J. Pollard est sorti de prison sic Rav Dynovisz. ( Youhooooou trop rassurant!)

Notre Mashiah à nous est la joie de vivre, les sourires que l’on distribue gratuitement aux gens tout au long de notre journée, les petites blagues que l’on fait à nos enfants, le bonheur d’avoir compris combien nous sommes heureux d’avoir ce trésor qui est le chabbat Kodesh!!!

Êtres heureux où que nous soyons dans le monde entier est une partie de Mashiah. Si tous ensembles nous nous efforçons d’être joyeux, c’est avec une évidence que sans peur, sans angoisse, sans terreur, nous nous remettrons complètement entre les Mains de D., ces mêmes mains qui par l’intermédiaire de Mashiah, nous ramèneront tous très prochainement en Israël.

Tous ensembles unis et emplis de joie.

Alors je vous souhaite un très bon Chabbat et un Chalom complet

****Allez, quand même, une petite anecdote de Thanksgiving. Je m’étais mise à faire pour la première fois de ma vie la dinde (turkey). Mon doorman était monté m’amener des chaises et m’avait dit :

- mmmm..... ça sent bon, c’est quoi?

- a turkey

Le doorman me regarde bizarrement:

- Ah...ok, à plus.

Ma femme de ménage de l’époque morte de rire m’avait dit:

- Tu viens de lui dire que tu cuisinais un turc avec ton accent d’immigrante.

Depuis, le doorman garde toujours une distance de sécurité en cas d’envie cannibale de ma part.

Je vous embrasse tous mes amis

Mais qui es tu Mashiah?

Partager cet article

Repost 0

Mes restaurants cacher

Publié le par Junes Davis-Cohen

Bonjour mes amis,

On peut dire que l’une des grandes différences culturelles entre les Etats qui sont Unis et L’Europe, c’est la BOUFFE!!!

Oui, nous avons non seulement un palais différent, un goût différent mais surtout nous ne mangeons absolument pas de la même manière.

Déjà, faut savoir que le petit dej’ c’est:

Pancakes, saucisses, œufs, baguel VS baguette croustillante beurre/confiture/nutella, viennoiserie, thé ou café, bonjour le décalage qui n'est pas seulement dû aux horaires!!!!

Mais pas de panique ( ah mais personne n’était paniqué, rassure-toi!), je vous ai compilé des astuces et mes adresses pour que cette culture soit enrichissante, et surtout pour vous éviter les mauvaises surprises!!!!!

Vous ne serez plus étonnés de voir les New-Yorkais sortir de chez eux le café/thé/ice coffee à la main dans un plastic cup!!!! Ma mère française par sa classe me dira:

"Le pays où les gens boivent leur café en marchant!"

Donc, vous l’aurez compris, rien à voir avec nos cafés au comptoir dans les brasseries Parisiennes où l’on prend le temps de savourer.

Astuce pour vous Mesdames: quand vous demanderez une boisson au Starbucks ou ailleurs vous direz TOUJOURS "skim milk" quoi qu'il arrive, quoi qu’il se passe, c'est "skim milk". À bannir le "whole milk" (300 cal par boisson, juste comme ça en buvant en truc de 30 cl!). Ça vous évitera l’excédent de kilos et pas seulement dans les bagages!!!!!

Le déjeuner se prend généralement sur le pouce, d’où le nombre impressionnant de marchants ambulants de kebabs, hot dogs, enchilladas, que vous trouverez à tous les coins de rue.

Quatre vingt dix-neuf pour cent du temps, ces snack food ne sont pas Cacher!!!!

Faites très attention, très souvent on trouve des vendeurs de Hot dog qui proposent les célèbres saucisses Franckfurter avec le U. ATTENTION DANGER: Le pain qui accompagne généralement la saucisse est au lait. Alors sauve qui peut!!!!! Oui, même toi qui ne mange pas cacher derrière ton écran, faut pas abuser pour le mélange lait/viande, ça vaut dans les 3000 points négatifs ça, alors base vite l’histoire, et va plutôt chez PASTRAMI QUEEN pour un vrai hot dog de haute voltige pour tes papilles juives!

Pour le dîner, les américains mangent très tôt : 6:00 pm, donc pour les réservations, pas plus tard que 9:00 si vous voulez avoir le temps de profiter de ce que la carte vous propose. Il n’est pas rare d’être mis pratiquement à la porte sur les coups de 11:00 pm. Le client est roi, mais pas toute la journée non plus!!!

Donc voici la liste des quelques restaurants Manhatonniens Cacher*** que je vous propose, pour votre passage dans la grosse pomme. Il y a évidemment des tas et des tas d’autres restaurants, la liste n’est pas exhaustive, mais ceux-là, je les ai testés et approuvés.

Vous trouverez aussi des indications en dollars, qui varient de 1 à 4.

Également, une note sur dix qui regroupe les saveurs, l’hygiène, et l’accueil.

Une petite astuce : au moment de l’addition, il est fortement conseillé de laisser un tip d’environ 15-20 pour cent. Le mieux, c’est de doubler la taxe qui est généralement indiquée sur le ticket. Ce n’est pas dans notre culture de laisser un généreux (ou pas) pourboire, puisqu’en France tout est compris dans le total, mais nous sommes dans un pays de service, donc pour garder la motivation du personnel qui travaille avec acharnement pour que le client se sente mieux que chez sa mère, il est tout naturel que le tip's/le pourboire se joigne à la facture. D’autant plus qu’ils n’ont pas de salaire fixe, alors il est bon de prendre en compte dès le départ ce paramètre, pour ne pas avoir de surprise ni de moments gênants au moment du payement!!!

Très bonne lecture en espérant vous aider du mieux que je peux.

- LE MARAIS ($$$) 8/10: Le plus connu, le meilleur, le plus classique et le plus Français!!!!!

150 W 46th St, New York, NY 10036-8511

Téléphone : (212) 869-0900

- PIZZA DA SOLO ($$) 7/10: Se trouve dans la galerie Sony, oui, oui la marque Sony!

550 Madison Ave, New York, NY 10022

Téléphone : (212) 602-1808

- SOOM SOOM ($) 8/10: Chaine de fast food specialité pita, falafel, salade israélienne....Mon conseil: Prenez le soom soom sabich et vous me l’arrosez de houmous, à tomber!!!!!!!!

- MAOZ ($) 6/10: Pareil que SOOM-SOOM en moins bon, mais pratique quand on est en vadrouille!!!!

À taper dans Google pour avoir l’adresse la plus proche de la où vous vous trouvez!

- NOI DUE: ($$) 8/10 : Un vrai restaurant Italien avec une touche de saveurs et de serveurs Israéliens!!!!

143 W 69th St, New York, NY 10023

Téléphone : 212.712.2222

- PASTRAMI QUEEN ($) 8/10: Petit boui-boui, mais fantastique. Je vous conseille leurs hot-dog, just AMAZING!!!!! Leurs soupes extraordinaires, et leurs sandwichs avec 30 tranches de corned beef, de langue, de pastrami, de pickel......un régal.

1125 Lexington Avenue, New York, NY 10075

Téléphone : (212) 734 1500

*Note de Junes Davis: le pickel est un cornichon salé, rien à voir avec notre charcuterie que ma mère commande chez son boucher!

- AMSTERDAM BURGER ($$) 7/10 : Pas mal pour un bon hamburger!!!

654 Amsterdam Ave, New York, NY 10025

Téléphone: 212.362.0700

- BAGEL AND CO ($) 5/10: Ça dépanne si vous êtes dans le coin.

391 Amsterdam Ave, New York, NY 10024

Téléphone :(212) 496-9400

- CAFE K ($) 6/10: Sushi, pizza, salades israéliennes, café d’Israël, il y a vraiment à boire et à manger pour tous les goûts, ultra pratique quand on fait son shopping sur la Cinquième avenue. C’est quand même un rêve.

8 E 48th St, New York, NY 10020

Téléphone : (212) 688-5373

- MY MOST FAVORITE FOOD ($$) 7/10: Je vous conseille leur cheesecake, le vrai de vrai.

247 West 72nd street, New York, NY 10023

Téléphone : (212) 580-5130

- PRIME @ THE BENTLEY HOTEL ($$$) 7/10: Une vue sur le pont de Brooklyn à couper le souffle.

500 East 62nd Street New York, NY 10065

Téléphone: 212.933.9733.

- PRIME KO ($$$) 7/10: Viande, la carte propose des sushi, maki and co très bon!

217 W 85th St, New York, NY 10024

Téléphone: 212.496.1888

- RESERVE CUT ($$$$) 7/10: Viande, la carte propose des sushis, maki and co très bon!

40 Broad street, 2nd level New York, Ny 10004

Téléphone 212.747.0300

- Tous les COFFEE BEAN sont cacher. Vous trouverez des boissons chaudes tou comme dans les starbucks, dessandwichs, des soupes et des salades.

- JERUSALEM CAFÉ ($$) 6/10: Extrêmement pratique quand on se retrouve sur la 34 street et que l’on a faim!!

35 W 36th St, New York, NY 10018

Téléphone: (212) 398-1475

- DELI KASBAH ($$) 8/10: Boui-boui qui ne paye pas de mine mais qui reste très bon. Je vous conseille n’importe quelle sorte de grillade sauce barbecue, un délice!!!

251 West 85th street, New York, NY 10024

Téléphone : (212) 496-1500

- CHAGALL BISTRO ($$$) 9/10: Seul restaurant qui me fait trainer ma carcasse de Davis hors de Manhattan pour manger à Brooklyn. Accueil Excellent. La qualité des produits que le chef utilise y est pour beaucoup. Les plats sont mijotés à la perfection, et vous aurez en bonus des plats du jour frais, bons, et en français!!!!!!

330 5th St, Brooklyn, NY 11215

Téléphone: (718) 832-9777

- CHABAD Lubavitch of Midtown Manhattan, et Beth Habad francophone de New York ($) 10/10: Oui 10/10 pour leur accueil, leur dévouement incroyable, et leur joie de vivre communicative!!!! L’hospitalité sans borne du couple qui se trouve sur place!!!!!!!!!!!!! Le centre propose des repas après la prière du vendredi soir et du samedi midi (à réserver!!)

509 5th Ave, New York, NY 10017

Téléphone: (212) 972-0770

347 West 34th street, New York, NY 10001

Telephone : (212) 202-1448

Email:ccf@ccfnewyork.com

Je vous souhaite un bon séjour dans ma ville d'accueil!!!!!!

**** Les restaurants ont tous la Teouda Akocher de la rabanoutte Américaine, la plus connue le U, les autres sigles comme le K, le K avec une étoile, les tables de la loi , le cacher écrit en hébreu.....Merci de se référer à votre rabbin, par rapport à votre niveau. Le U reste quand même la référence en matière de produits cacher dans les supermarchés.

Pour la viande, c’est bien trop compliqué, chacun mange avec ses coutumes et son niveau.

La plus répandue et la plus sûre pour les séfarades (je précise, car très important, nous n’avons pas les mêmes critères!) : Avec bet Yossef, vous serez tranquilles, qui correspond à notre beth din Glath de Paris.

Partager cet article

Repost 0

Couple tracas et tralala

Publié le par Junes Davis-Cohen

L’autre jour, après un coup de fil matinal, ma copine de perruque Rivka/ Stéphanie m’a demandé de la rejoindre au starbucks du coin. Mon amie devait absolument me parler d’un sujet délicat qui la perturbait et qui ne se disait pas par téléphone. (Même si je lui ai assuré que le FBI ne s’intéressait pas encore à mes conversations!). Apparemment c’était sérieux!

Tout en prenant ma trottinette, j’arrive dans le star’ de notre rendez-vous, où je commande mon thé à la rose (bon et girly!), et je lui dis:

- Je sais exactement ce qui te tracasse, mon amie. D’ailleurs, ça fait un moment qu’il fallait que je te le dise, mais ça me fait vraiment plaisir que tu m’en parles. Tu regrettes d'avoir choisi Rivka comme prénom biblique. Tu veux faire ton coming out de prénom, pour que tout le monde recommence à t’appeler Stéphanie, c'est ça???

- Mais pas du tout!!! Mais alors, vraiment, aucun rapport! Parfois Junes, je ne sais pas où tu vas chercher des idées pareilles!!!

- (Oups) Je plaisantais, tu sais bien que j’adoooore Rivka, Stéphanie!

(Je lui dis que je préférais Déborah comme premier choix??? Non, ne dis rien Davis. Chacun ses goûts, après tout!!!)

- Alors de quoi tu veux me parler?? Mais avant, comment vont tes canetons???

- Ça m’éclate, quand tu appelles mes enfants comme ça, j'ai l'impression d'être un cygne mais six, ca suffit, enough!!! Donc oui, ça roule de ce côté là, mais je vis une situation qui ne roule plus trop.

- Laquelle?

- David....

David et la belle Stéphanie s’étaient rencontrés sur les bancs de la faculté. Lui, juif non pratiquant d’origine Pied-Noir, et elle, 100 pour cent Casablancaise, avaient eu le coup de foudre. Mais la foudre de la mère de David s’était abattue sur Stéphanie quand elle a su que son fiston chéri voulait épouser une fille très observante de la religion, qui s’était opposée farouchement à ce que le mariage soit célébré mixé. Pour Stéph, c’était les hommes d’un côté, les femmes de l’autre, fin du débat, mais pour sa belle mère, c’était fin du mariage !!!

Depuis ce moment, David avait eu la bonne idée de s’expatrier et d’emporter sa bien-aimée de l’autre côté de l’Atlantique loin de sa mère. Ce fut non seulement plus pratique, mais il a pu pratiquer comme il voulait le degré de religion de sa femme!!!! Alors, enfant après enfant, ils étaient revenus vers le chemin de la rédemption totale dans une joie immense et harmonieuse. Pour moi, c’était le couple de référence pour qui j’avais ma petite préférence.

Alors Rivka/ Stéphanie m’expliquait, qu’elle avait été le dimanche précédent chez l’oncle par alliance au troisième degré de son mari, qu’elle avait rencontré pour la première fois à Brooklyn lors d’une fête familiale. Ce fut un choc, lorsque le cousin de son mari avait ouvert la porte, et par la même occasion, avait rouvert une partie de son cœur qui faisait la sieste depuis un moment.

- Comment ça, rouvert?

- Bah, tu sais, la sensation que ton artère principale sanguine est reliée à tes émotions!!! En gros, mon cœur a fait Boum!!!!!!!

- BOUM???

- Tu sais, le BOUM que t’as pas vécu depuis une éternité. Le truc qui te fait courir vers le premier miroir venu, pour checker l'ensemble général de ton aspect et faire abstraction totale de ton enfant qui braille.

- Te bile pas mimine, ça arrive je pense, de temps en temps.

- Oui, mais écoute la suite,

(Oh my God, il y a une suite!!!!)

- Pendant la fête, nous étions tous assis autour de la même table, Eli (le cousin), sa femme (Béa), et un autre couple. Je ne pouvais pas m’empêcher d'écouter le cousin, qui faisait blague sur blague (Oh Boy!!!! David aussi faisait des blagues au temps de la fac!!!!!). Donc je riais comme ça faisait longtemps que je n’avais pas ri.

- Et ton mari??

- Quel rapport avec David?

- Il était aussi à la même table?

- Il était trop occupé à saluer tout le monde, qu'il n’avait pas vu depuis un bail. Du coup, moi je baillais puisque j'étais seule la moitié de la fête. Ce n’est qu’au milieu du repas qu’Eli s'est tourné vers moi. Je ne sais pas pourquoi, mais il a pris l'initiative de me poser des tas de questions et de s'intéresser vraiment à mes réponses. Il m'écoutait avec attention et me complimentait sur chaque chose que je prononçais, et tu veux que je te dise, Junes, ça m’a fait du bien!!!!!!!!!!

- Juste une question, Steph, ça fait combien de temps que tu as l’impression que ton mari ne t'écoute plus??

- Pourquoi tu me parles encore de David, puisque je te parle de son cousin ?

- Parce que tu as trouvé chez l’un ce qui te manque chez l'autre.

- Je vois pas le rapport!!!

- Tu veux pas prendre la baby ce soir ? Tu t’habilles bien et vous aller dîner, et vous discuterez ensemble pour vous reconnecter.

- Mmmoui........Je sais pas. Pas très motivée, je suis crevée, t’as vu ma tête???

Règle numéro 1 de l'amitié durable et recyclable et pas biodégradable : Ne jamais répondre à ces questions purement féminines (qui incluent aussi le : Tu trouves que j’ai grossi???)!!!!!!!!!

- .......Non mais en plus, trouver une petite jeune pour garder notre tribu, c'est pas facile du tout!!! Je ne sais pas ce qui m’arrive, j'ai l'impression de revivre mes seize ans avec cette histoire qui me hante.

- Je te conseille de regarder tes vergetures, tes gosses, et tu comprendras que t’as plus du tout seize ans mais le double!!!!!

- Bitch, Junes Davis!!!!

- Tu veux aller à la plage????

- Bah, non pourquoi???

- Bah, tu viens de me dire plage/ beach!!!!!!

- Oui, t’as raison,1 je t’ai traitée de plage, c’est ça, fais celle qui comprend pas!!!! Bon, à part sortir avec mon mari, t’as quoi en stock comme conseil??? T’as pas une potion pour oublier cette affaire ?

- Non, mais en revanche, tu vas me faire revivre la passion entre David et toi.

- Comment??? Puisque je ne fais que penser à Eli et en plus on les a invités à venir ce dimanche.

- Et bien, nous allons passer à un plan de choc!!!! Déjà, tu me désinvites* (voir plus bas) le couple de cousins. J’ose même pas imaginer le désastre sentimental, si tu passes encore du temps en sa compagnie. Il a l’air d’être un peu un allumeur celui-là. La pauvre, sa femme, elle n’a pas encore réussi à éteindre le feu qu’il a en lui!!!!!

- Mais t’es folle ! Je peux pas désinviter des gens, en plus de la famille, ça se fait pas!!

- De la famille, de la famille, tu les connaissais même pas y a une semaine, la joue pas à moi, Riri!!!

- Ne m'appelle pas Riri, ça enlève la chance que le prénom te donne.

- Et penser à un autre homme que son mari enlève la chance de conserver son couple!!!!!

- Bon, t’as gagné Juju, je vais dire que je suis crevée et je vais les annuler.

- Très bien. Et maintenant on va s’occuper de toi et David pour raffermir tout ça!!!

Après avoir laissé Rivka/ Stéphanie, et lui avoir prodigué du mieux que j’ai pu quelques conseils, je suis rentrée chez moi me remettre aussi à l’œuvre pour faire une surprise à Micka et lui faire son repas préféré: MOI (mdr, si seulement c’était vrai, en fait, je lui ai préparé une pkaila, il adore, mais avec de vrais épinards, pas la mixture en pot!).

Alors le lundi suivant, n'ayant eu aucune nouvelle de Rivka, je me suis dit que tout était réglé. Après avoir déposé les enfants à l'école et être rentrée chez moi, m’apprêtant à ne rien faire comme toutes les femmes qui restent à la maison.... je charrie......ne rien faire!!! C'est quand même drôle, quand on y pense, qu’il y ait vraiment des gens qui pensent encore à ces légendes urbaines!!! ....... Je commençais ma journée et à faire tourner une machine lorsque quelqu’un a tapé à ma porte.

Pourvu que ça ne soit pas ma proprio, qui passe me voir une fois toutes les deux semaines pour parler de « juifs / musulmans, les cousins maudits », sa thèse qu’elle doit rendre. Moi, perso, si j’avais autant d’apparts qu’elle sur Manhattan, et que j’avais du sang bleu (c’est une descendante du Shah d'Iran, et non une schtroumpfette!!!), je me serais prise moins la tête!

Mais quelle ne fut pas ma surprise quand j’ai ouvert ma porte de voir une Rivka avec ses deux plus petits canetons me dire:

- Junes, faut que je te parle, j'ai pas pu décommander le dimanche chez nous avec le cousin, et je veux quitter David....

À lundi pour la suite de cette aventure incroyable que Junes Davis a vécu sur trois semaines très intenses!!!! Bonne semaine

Désinviter: Le « désinvitement » consiste à neutraliser toute goutte de spontanéité que vous pouvez avoir au cours de votre mariage. Le but consiste à vous faire rappeler que vous êtes enchainé......euh pardon, marié avec l’être aimé qui doit absolument être consulté avant toute décision. Si hélas, vous avez un conjoint à cheval sur le partage des décisions (mais pas sur le partage des taches ménagères), vous vous retrouverez comme moi à utiliser cette phrase joker pour désinviter les personnes invitées : « Mon mari a déjà accepté une invitation de son côté chez quelque d’autre. Avec plaisir, une prochaine fois. »

Partager cet article

Repost 0

Devious Maids

Publié le par Junes Davis-Cohen

L’autre jour, ma copine Lilliane m’a appelée de Paris d’un ton surexcité, pour me dire qu'elle venait de découvrir une série, pour reprendre mes mots: "de grand malade", que je devais A-B-S-O-L-U-M-E-N-T- regarder: DEVIOUS MAIDS!!!!

- Ça parle de quoi? En fait, non, please, ne me dis rien. Je ne veux même pas connaître le sujet. Il est hors de question que je me replonge dans l’enfer des séries. Enfer, enfer, t’exagères pas un peu duduche? Non, je n’exagère pas:

Il n’y a pas si longtemps, (82 jours exactement) je suis sortie de ma rehab', car je suis une indécrottable accro des shows et je ne compte pas de sitôt retourner en cure, parce que c'est trop dur de s’en décrocher!

- Mais là c’est génial. Il y a trois saisons, si tu commences maintenant, en un mois, tu vas pouvoir rattraper la saison qui passe en ce moment à la télé. Ça parle de femmes de ménage, de meurtres, et d'aspirateurs.

- Dit comme ça, ça a l’air fantastique!!! Je suis sûre que ça l'est, mais j'ai encore une très nette image de moi, après une nuit endiablée de série :

- Au matin, l’œil vitreux, injecté de sang par manque de sommeil aigu.

- L’haleine fétide.

- Le regard flou.

- Le tour de hanche qui enfle, par l'ingurgitation machinale de plusieurs pots de pop corn, de céréales, de chocolats chauds, de mini-sandwichs engloutis les uns après les autres.

- Moi, me transformant en une espèce de monstre de nervosité, à hurler sur mes enfants pour un rien et bien plus soupe au lait que d'habitude!!!!

(Faut vraiment qu'un jour je chope le maître des proverbes français, que l’on s’asseye ensemble, autour d'un capuccino pour que nous ayons une vraie discussion sur ses vraies motivations concernant la signification de tous les proverbes qu’il a laissés derrière lui!)

Je m'attache à une série comme à une bouée de sauvetage, en n’ayant qu'une hâte, que la journée se finisse vite pour pouvoir me glisser dans mon lit avec mon ordi. En voiture Simone pour la route vers des épisodes dont on ne connaît pas la fin mais qui vous donnent faim!

Telle une droguée en manque de sa dose, je peste contre l'ordi, si le pauvre n'a plus de batterie. Je vais même jusqu'à refuser des invitations avec des vrais gens, de la vraie vie, pour me plonger, cliquer, et rester face à ce défilé de suspense, d'émotions et de rebondissements imaginés par 4,5,6,7.. scénaristes, alors c’est NON!!!

D'ailleurs Lilianne, en parlant d'aspirateur et juste avant que je t'aspire dans mes explications!!!!! Si tu veux qu'on parle de Devious maids, y a qu'à venir chez moi voir la mienne. Tu verras que sa vie peut être bien plus excitante qu'une série.

- Comment ça??? Y a pas eu mort d’hommes chez toi, j'espère???

- Noooon (pas encore). Mais je t'explique, je travaille de la maison toute la journée.

- Tu travailles???? Je pensais que tu étais plus desperate housewife???

- Non, c'est dépassé, t'as raté bien plus qu'un épisode. J'écris toute la journée, non seulement pour mes chroniques mais sur des sujets pour mon prochain roman.

- Oui, c'est ça, t'as raison, on attend toujours le premier !!!

- Je m'excuse pour le délai qui est interminable, mais tu sais bien que les débuts sont souvent difficiles!!!! Mais je te promets qu'il arrive bientôt.

Donc, je suis assise à ma table de travail (la table de la cuisine!!!!) avec mon mac, (précise que tu parle d'un ordi! Pas besoin, tout le monde a compris, vilaine!!!!). Ma femme de ménage s'est donné comme but dans la vie d'amortir sa présence chez moi, et me parle toute la journée avec 300 mots par minute!

- C'est pas celle que j'ai vue, elle parle pas un mot d’anglais.

- Si, la même! Et tu sais bien que je n'ai pas pris espagnol comme deuxième langue, donc notre unique moyen de communication serait le langage des signes. Mais ni elle, ni moi ne le connaissons. Principale raison pour laquelle je l’ai RECRUTÉE!!!!!

- Mais comment peut-elle te parler, si tu ne comprends rien?

- Malheur à moi, depuis, madame a pris des cours du soir d'anglais! Et depuis, vas-y que ça parlotte anglo-spanish, ça commente la moindre chose à voix haute, ça demande des indications sur TOUT!!!! Ce qui m'empêche de continuer à écrire. Bien que ce soit connu qu'une femme a la capacité de faire plusieurs choses à la fois, mais dans ce cas-là, c'est impossible! Écrire ou parler, il faut choisir.

- Moi je trouve ça sympa, d'avoir une dame de compagnie qui te nettoie le four en même temps, mais elle te raconte quoi???

- Bah déjà, dès qu'elle sent qu'il y a une ouverture, genre je me lève pour me faire un café, c'est pas seulement le bouton de la machine qui se met en marche mais sa langue aussi. C'est parti pour que je connaisse la vie de madame Levy chez qui elle a bossé pendant deux ans alors que je n'avais rien demandé.

Dois-je vraiment être informée, que cette même madame Levy que je croise à la syna, au marché, chez fairway (monop!) a ses enfants de 4 à 16 ans qui souffrent d'incontinence et que c'était dur pour la maid de changer les draps tous les jours?????? Surtout quand j'essaye de pétrir mon pain avec amour, et prier pour Israël, les malades, la famille, pour avoir l’espoir infini que l'homme me donne une bonne note sur ma cuisine ( il adore ce petit jeu..........moi pas!).

Ai-je vraiment besoin de savoir que son ex-mari du Mexique l'a tabassée, la pauvre, quand il a su qu'elle était enceinte du petit troisième, en joignant le geste à la parole, se trainant dans toute la cuisine (au cas où je comprendrais pas bien) recouverte de farine, pour me refaire la scène surtout avec le tirage de cheveux en bonus! Ai-je vraiment besoin de ça?????

- Il était bon au moins ton pain???

- L'homme me dira qu'il avait un goût amer !!! Je lui dirai:

"Tu as de la chance que se soit seulement le pain qui soit amer, y a des gens, c'est toute leur vie"

- Je suis sûre que tu exagères, Junes !!!!!!!!!

- Non, je te jure Liliane, après ses confessions intimes, j'ai trop de peine pour elle, alors en général je lui prends le chiffon des mains, lui tapote le bras et lui demande de s’assoir. Je lui prépare un thé à la menthe. Et me voilà en train de récurer pendant qu'elle regarde son téléphone et check ses emails.

- Comment tu te fais avoir!!!!!!!! T’as conscience que tu as Devil Maids????

- Je ne t'ai même pas raconté la fois où je lui ai demandé de pousser notre canapé pour enlever la poussière accumulée depuis un temps indéterminé.

(Honte à toi miss Davis!!!!! Je sais, je sais, c'est là que par cette simple révélation, je perds tous mes lecteurs maniaques !!!!! Mais ne partez pas, restez, restez, depuis j'ai tout enlevé!!!!!!!!)

Donc dans un bruit assourdissant, je sors de ma cuisine à moitié sourde. Je constate avec malheur que l'ordinateur de Micka est par terre fracassé puisque Madame a fait tomber les quatre étagères en poussant le meuble. Pour seule réponse elle me dira:

- Tu comprends pourquoi je ne fais jamais la poussière.

- ...........

- Mais le jour qui a vraiment mis fin à notre binôme de choc, c'était mardi dernier, quand je suis allée rejoindre la family au parc. J’avais rendez-vous chez le dentiste pour me faire soigner une molaire avec la sensation qu’un volcan allait exploser à l’intérieur de ma bouche, une fois l’anesthésie dissoute.

Elle me présentait toutes ses copines nounous, qui me regardaient avec le même regard......que je porte à ........Madame Levy avec le petit sourire en coin...

Oyyyy!! Qu'est qu'elle a du dire????

C’est alors que Liliane qui était toujours au téléphone, me disait pour conclure:

- Tu sais, moi à la base, je te conseillais juste de regarder un truc pour te détendre, parce que ça te va vraiment pas de rester trop longtemps avec ta femme de ménage. Alors, à plus .....

À compter de cette date, Junes Davis a décidé qu'il était temps de reprendre le balai ( et le reste!), de faire une pause non seulement de café mais aussi de nounou-femme de ménage, pour se retrouver à sa table de cuisine seule et libre de vous écrire, en paix !!!!!

À très bientôt mes loulous.

PS: Comme une droguée qui a besoin de sa dose, entre le seau et la pelle, j'ai bien évidemment regardé Devious Maids, qui est très sympa! Même si j’ai une préférence pour les autres séries que je suis (dans les deux sens du terme!!!!) :

Scandal, Once upon a time, Vampire Diaries, Game of Thrones, Suits, Homeland.... la liste est bien trop longue pour toutes les citer, mais je me soigne!!!!!!!!!!!!

xoxo J.D.

Devious Maids

Partager cet article

Repost 0

La chronique du lundi reportée

Publié le par Junes Davis-Cohen

Au vu des évènements tragiques qui ont touché la France. Junes Davis, reprendra le cours des publications mercredi, pour essayer de mettre à son humble niveau, un peu de couleurs face à l'horreur qui a été pensée pour ne faire que le mal et la terreur.
Toutes nos pensées vont aux familles des victimes.

La chronique du lundi reportée
La chronique du lundi reportée

Partager cet article

Repost 0

Mes plans Shopping!!!!!!

Publié le par Junes Davis-Cohen

Hello à tous,

Je reçois pas mal de demandes d’infos, concernant les hôtels sympas, les restos Kosher et bien sûr des bons plans shopping.

Alors cette semaine je m’occupe de vous donner tout mon savoir shoppinien, si vous venez sur Manhattan. Mais avant de débuter, une petite information s’impose:

Je ne suis qu’une modeste frenchie, qui adore lécher les vitrines, et acheter parfois un peu trop compulsivement des vêtements. Si vous souffrez du même syndrome que moi, et que vous n’êtes là que pour quelques jours seulement, PAS DE PANIQUE, vous pourrez vous faire rembourser ou échanger vos achats, une fois de retour à la maison, après que la pression compulsive retombée. Je me devais de vous l’écrire, pour vous, votre compte en banque, et votre conjoint, qui se détendra tout en vous voyant shopper plus vite que ses sueurs froides qui forment des gouttelettes dans son dos, pour vous sauver des conflits conjugaux dans les magasins de la Grosse pomme.

Alors bon shopping!

P.S: je planque toujours les sacs sous le lit ou dans l’armoire!!!! Et lorsque que toute la maisonnée ronflée à point fermer, j’essaye en vitesse les vêtements achetés, et je me rends compte souvent que c’est n’importe quoi, donc le lendemain en courant munie de mon ticket de caisse, échanger en vitesse mes péchés pas du tout mignons, sic my husby himself!

Commençons par la base:

Zara, H&M, Mango, Uniqlo, niveau prix c’est kif-kif bourriquot, avec la mondialisation y a pas une grande différence, pas trop d’intérêt d’y trainer plus que ça! 

Les marques Américaines telles que: Victoria Secret, DKNY, Calvin Klein, Michael Kors, COACH, Marc Jacobs, Aldo, J.Crew et Steve Madden (magasin de chaussures à prix raisonnables, je ne suis pas sûre que ce soit américain!) c'est pas mal, le prix reste un peu moins cher qu’en Europe.

Alerte Junes : ( Depuis l’année dernière, j’ai trouvé la manip pour changer de couleur ma police, on arrête pas le progret!). Je vous conseille vivement d’essayer, puisque les tailles ne sont pas forcément les mêmes.

Les grands magasins:

- Bloomingdale's (770 Lexington Avenue)/ $$$:

Très sympa à y aller, ça vaut le coup, surtout les rayons chaussures et sacs, j’en suis dingue! Mais prévoir un budget, car ça reste des prix moyennement élevés.

Si vous êtes sur Lexington avenue, n'hésitez pas à marcher sur toute l'avenue qui est parsemée d’une multitude de magasins à prix mini et moyens. (Nine West, Zara, Diesel, Sephora, Levi’s....) vous trouverez un petit magasin de bijoux fantasie, trop cool! 

-Barney’s (660 Madison avenue) & (2151 Broadway)/ $$$$:

Boutique ultra chic, qui fera le bonheur des fashionistas. En période de soldes, on y trouve de temps en temps des bonnes affaires surtout au rayion chaussures!

- Macy's (151 West 34th street, métro: 34th street)/ $$:

Le plus grand magasin du monde: À voir pour le renom, mais ce qui est vendu, ce n’est vraiment pas terrible. L’étage consacré aux shoes ressemble à un énorme souk, avec des marques cheap and Chic. Spécial dédicace à la marque de Ivanka Trump qui fait des modèles pas mal du tout. Rassurez-vous elle a beaucoup plus de goût que son célèbre papounet alors foncez. 

Pour les vêtements pour adultes, en général, ce sont des vieilles collections refourguées et tassées dans des kilomètres et des kilomètres de rayon. La touche d’originalité c’est qu’à tous les étages, j’écris bien tous les étages, il y a des starbucks. Spécialement dans les rayons pour enfants, vous trouverez Ben & Jerry's, pizza and co (non Kosher!), mais juste pour le kiffe de se retrouver dans un endroit où l’odeur de bouffe et des fringues sont mixés tel un duo absolument non gagnant. Vous trouverez aussi du Juicy Couture, du Ralph Lauren, du Calvin Klein, du Guess et j’en passe, qui sont pas mal, mais uniquement pour vos kids.

- Saks (611 5th avenue) $$$: Grand magasin, ultra chicos, où vous serez très surpris de voir débouler à vive allure des femmes très religieuses de Brooklyn avec poussettes qui sont des shoppeuses incroyables!  (Aldo shoes et accessoires, et tous les magasins signalés plus haut! Avec Abercrombie en plus.)

- Lord and Taylor ( 424 5th avenue)/ $$: Grand magasin, sympathique si vous êtes dans le coin.

- Walmart/Target et Burlington sont des grands magasins qui offrent des prix cassés sur des marques d’anciennes collections. En général on s’y perd et on a chaud, mais parfois ça vaut le coup. Si vous êtes là pour une courte durée de séjour, ne perdez pas votre temps et courrez aux autres adresses c’est plus Fun. 

- Colombus Circle Time Warner Center ( 59th street and Broadway)/ $$ and more:

Magnifique "centre commercial", mais ce n'est pas le mot qui convient car c’est beaucoup plus que ça! Une vue incroyable, à travers des fenêtres géantes, des œuvres d’art, placées un peu partout. Des marques, petits et grands budgets ( Stuart Weitzman , COACH, H&M...) qui font le bonheur des acheteuses américaines et touristes de tous horizons.

Au sous-sol vous avez un supermarché très propre et apaisant: Whole Foods.

Pour les paires de Baskets, obligé vous trouverez votre bonheur chez Footlocker (il y en a un à Times square *****) et ailleurs. Vous avez justement sur Times Square d’autres enseignes américaines, qui sont plus ou moins sympas ( forever 21 sur 4 étages, le Disney store, Mac, ....)

La 34ème rue (métro 34 street) où pareil vous trouverez une multitude de magasins (Victoria Secret, Express, Macy's, et toutes les enseignes citées plus haut!)

DSW (213 West 34th street)/$ : Vend des chaussures et des baskets pour hommes et femmes à prix dégriffés! Si vous passez devant, why not??? Mais passez pas 3h non plus, c’est bof au final.

Anthropologie ( West 50th street/ Rockefeller Plaza)/ $$$$ and more: Boutique avec des jolies choses comme des jupons brodés à l'anglaise, du vintage, de la vaisselle ( normal pour un magasin de fringue!!)

Soho : à visiter rien que pour le kiffe de croiser des designer, des stars, et de boire un petit Nespresso!

Apple: The question, est-ce que les produits Apple sont un peu moins chers aux États-Unis ? Pas vraiment. Les prix sont les mêmes, mais vous pourrez vous faire enlever la détaxe à l’aéroport!

TVA U.S.A: Environ 9 pour cent.

Mes boutiques à moi:

Free people (1319 3rd avenue entre 76 & 77th street )/ $$ et $ : Le temple des vêtements à tendance Vintage et bobo chic, les accessoires comme les bijoux et les chapeaux sont extras!!!

Blossom (76th et Broadway)/ $$: Une adresse que je ne partage qu’avec vous parce que vous le valez bien: la patronne vend toutes sortes de bijoux fantaisie fabuleux, et vend des imitations de grands créateurs aussi bien, sacs, chaussures et accessoires. Allez-y, foncez de ma part, elle sera ravie!!!!!

Century 21 (1972 Broadway @ 66th street, en face il y a un petit Zara, mais vous en avez un autre à DOWTOWN)/ $$. Mon repère fashion, ce magasin regorge de merveilles d’anciennes collections à des prix cassés. Le sous-sol est consacré au rayon chaussures pour femmes et enfants, à y aller ABSOLUMENT!!!!!!!! (Ça va détend-toi, respire, ils vont y aller t’en fais pas....)

Je vous déconseille très fortement d’acheter les marques françaises comme:

Maje, Sandro, Zadig et Voltaire, Comptoirs des Cotonniers, the KOOPLES, sont hors de prix!!!/$$$$.

J’espère que les proprios ne vont pas me couper la tête d’avoir écrit ça mais je dis simplement que la vérité, rien que la vérite à la fin! Pardonnez-moi d’avance, mais faut baisser vos prix les gars et si vous m’envoyer des fringues gratuites je suis preneuse.

Voilà, je vous ai donné mon maigre savoir. Si vous voulez rajouter des adresses Fun, folles et bonnes n’hésitez pas à m’écrire et je partagerai en votre nom.

Enorme bisous en espérant que ça vous aidera dans votre Road Trip New Yorkais. 

**** Remarque personnelle, sur Times Square, le grand Toys’A’ Rus n’existe plus hélas. Il ne nous reste que le Disney store, la réplique de celui qui est sur les Champs. 

Je vous embrasse mes poussins. A lundi avec le grand retour de Juju la Tigresse! Aussi jalouse que limte cinglée. Planquez-vous ça va saigner! 

Mes plans Shopping!!!!!!
Mes plans Shopping!!!!!!Mes plans Shopping!!!!!!Mes plans Shopping!!!!!!

Partager cet article

Repost 0

Désir d'enfant

Publié le par Junes Davis-Cohen

Ce matin quand je criais sur fifille 2 qui ne voulait plus avancer dans la rue, et que nous étions déjà bien en retard pour aller à l’école, je me stoppais en moi-même ( Stop! Arrête de lui hurler dessus, n’oublie pas!!!!!) Ça t'arrive de te stopper, toi, pendant les cris? Faut croire que oui.
Je me souvenais qu’il n’y a pas si longtemps je pleurais, tous les jours. Fort et en continue.
Pourquoi, tant de larmes?


Et bien, il y a 5 ans, les médecins nous avez dit à mon mari et à moi, que c’était finit, vous ne pourrez plus avoir d’autre enfant que votre fils. Il n’y a pas vraiment de problème, ni d’un côté, ni de l'autre mais c’est comme ça, ça marchera pas.

Alors j’étais là, à pleurer, pleurer et pleurer.

Ce n’était un secret pour personne que nous essayons d’avoir ce « petit » deuxième qui ne venait pas.
Les gens me disaient, me répéter inlassablement en prétextant qu’après cette phrase je me sentirai sûrement mieux:
-De quoi tu te plains, tu en as déja un!!!!! Pense à toutes ces femmes qui ne peuvent pas en avoir du tout, alors franchement je vois pas pourquoi tu es triste!!! Allez sèche tes larmes et viens on va bruncher!
En général, ces même personnes avait 1,2 3,4,5 enfants et qu’enfanter ne posait aucun problème.

Il y avait aussi ces moments ou les copines, les amies devaient t’annoncer qu’elles étaient, elles mêmes enceintes et que tu sens cette gêne qu’elles ont, te dire leur bonheur alors que toi tu n’en avais plus le droit.

Alors je pleurais, je pleurais et je pleurais.

Où alors la phrase insupportable

-Ni pense plus et ça viendra tout seule, moi c’est venu comme pouffff d’un coup!!


Ou celles qui te disent:
-Ah mais je suis sûr que tu es enceinte!!!! C’est sûr je le sens, ça se voit!!!!!
Où bien, lors d’un diner, ta voisine de table te demande:

-Et tu ne veux pas en avoir un autre??? C’est dommage tu es jeune, pourquoi tu t’arrête à un!!! Moi je trouve ça égoïste de priver ton fils de petits frères et de petites soeurs. Moi par exemple bla-bla-bla ......
J’arrivais à peine à prononcer un mot tellement ma gorge était serrée mais j'arriverai à dire

-moi aussi, je suis du même avis.......

Quand un jour mon père ce rabbin participe à un séminaire de rabbins sur les Fécondations In VITRO, Les dons d’ovocites, les mères porteuses etc etc... que tous se réunissent pour essayer d’adapter les lois de la Thora pour trouver des solutions et aider ces couples qui sont sans enfants.
Que la majorité du coloc est contre, de tout ces processus qui ne sont pas valident à moins de passer par l’institut Pouah en Israël qui suit le process, à la loupe, pour ne pas qu’il y est de risque de mamzerims, ou autres problèmes d’ordre religieux tout le long de cette délicate intervention.

Quand mon père se levera et s’insurgera parce que chaque rabbin présent dans cette réunion exceptionnelle, avaient pour la plupart D. bénisse des enfants de tout âges, de tout sexes et qu’ils ne comprenaient pas la réèlle souffrance de ces couples qui essayent de construire une famille et que d’aller en Israel n’est ni la porte à coté, ni à la porter de tout le monde !!!! Que chacun se devait d'être favorable et d’adapter réellement son esprit à toutes ses familles qui vivaient au quotidien une souffrance indescriptible tant que on ne la vie pas soi même.......

Puis un jour, une bonne amie à moi venaient d’accoucher d’un petit garçon. Cette amie avait pensé à me donner le couffin pour que je porte le bébé jusqu’à la chaise pour que cela me porte chance (comme le veut la tradition) mais une autre « amie » lui avait conseillé de le donner, plutôt à sa mère ou à sa belle mère, c’était le mieux pour elle!!!

De retour à la maison je téléphonais à cette amie conseilleuse, et je lui confiais que je trouvais cela étrange de ne pas m’avoir donné le bébé mais que ce n était pas grave elle avait du oublier. Cette amie m’avait dit: Bien sur qu'elle a pensé à toi, mais c'est moi qui lui est dit de ne pas te le donner:
-Pourquoi tu as fais ça???

-Crois tu vraiment que D. va te donner un enfant sous prétexte que tu crois à ces débilités??

-Mais si ceux sont mes débilités, à moi, ça me regarde, non???

Et je raccrochais sauvagement. Et je pleurais

Ce jour là, je pleurais tellement que j'en aurai une infection grave aux yeux.

Et je pense que c'est ce même jour, que D. dans sa Grandeur infini a réuni ces anges et quelques cigognes et a dit:

-« Allez les gars c’est bon faites moi venir les deux petites mignonnes que je leurs réservais dans quelques temps. Faites voir le planning, bon disons dans deux mois c’est bon!!"

Et deux mois plus tard l’histoire de fifille 1 et de fifille 2 commençait......

Alors ce matin quand je criais sur ma fille, je me rappelais du miracle qui se trouvait devant moi, je me mis à sa hauteur et je lui dit;

-Ma fille, est ce que tu peux avancer, ton frère est en retard. Je sais que c’est dur mais maman comprend. Maman sera toujours là pour toi, je vais t’aider à avancer. Maman t'as beaucoup beaucoup beaucoup attendu, tu sais!

Je ne pense pas qu'elle est compris la dernière phrase mais elle m'a pris ma main et m’a dit :

-d’accord maman!!!

Je dédie ces quelques mots à toutes les mamans du monde qui galèrent pour avoir des enfants. Que la force de la prière, n’a pas de limite. Que D. écoute toutes les demandes même si parfois c’est les delais peuvent être long.

Rien n’est impossible!!!!!!!




























































Je vous embrasse très fort

Désir d'enfant

Partager cet article

Repost 0

Meeting avec les americains

Publié le par Junes Davis-Cohen

Il faut vraiment que je vous raconte ce qui m'est arrivé la semaine dernière. Alors avec mon mari, nous avons dû nous rendre à une réunion très importante dans un établissement public du gouvernement Américain.

À la porte de la salle de réunion, j’ai dû jeter mon gobelet Starbucks, et éteindre mon téléphone pour ne pas être dérangée, l'horreur!!!!

C'est là que tu te dis que tu es vraiment accro, ma grosse!!!!!

On s’est tous serré la pince très solennellement. Et on s’est serré aussi, puisque nous étions cinq dans un minuscule bureau où étaient présents:

Une dame qui m'avait l'air très gentille (Mais en fait était redoutable!!! Comme disait ma grand-mère (zal") : "méfie-toi de l'eau qui dort, ma fille" Bah c'est clair que celle-là, je l'avais pas vue se réveiller!!!!!!).

Et un monsieur qui portait des vêtements qui n'avaient pas vu de machine à laver depuis au moins 50 ans. (J'apprendrai plus tard que sa femme venait de le quitter. Ahhhhh c'est pour ça!!!!!).

Et une autre lady sans âge, qui avait l'air très sage.

On s'est installés. Tout le monde avait l'air très sérieux, et a sorti son grand bloc note taille XXL.

Ouppsss, je ne savais pas qu'il fallait prendre des notes!!!! Alors j’ai sorti mon calepin à la Junes Davis, en peau de zèbre, et stylo à poil rose.

Lourd regard de mon mari, qui m’a fait les gros yeux, et m’a soufflé entre ses dents:

- Range moi ce stylo.......

- Pourquoi???

- Range ton truc....

Bonjour l'ambiance !!!!! Il m’a fait glisser un crayon à papier tout râpé, tout sobre, sans aucune fantaisie, et tout le monde a commencé à noter des trucs qui avaient l'air super importants, alors on y va....

Mais on va où Junes???? Je ne comprenais rien. Sauf lorsque le monsieur qui avait des vêtements tachés a commencé à parler et ooooh miracle, il a illuminé la pièce et mes lanternes (Alalala ça t'apprendra, l'habit ne fait certainement pas le moine, il ne faut pas juger les people par leur apparence, l'apparence peut être...ça va on a compris, poursuis, on ne va pas y passer tout notre lundi!!!!!!!)

Même si je ne comprenais pas trop son exposé, il était fantastique. Chaque parole qui sortait de sa bouche éclairait son visage.

C'est ça aussi, l’Amérique. Les vêtements dans ce pays ne sont en aucun cas le reflet des compétences. Ce qui m'apprend chaque jour un peu plus à essayer de ne pas juger les gens par leur apparence!

Je te préviens Junes Davis, il est hors de question de s'habiller en serpillère sous prétexte que tu la passes dans la journée, même si c'est le reflet de l'une de tes compétences.

Mais t'inquiète pas, nous, les français, nous avons ce " je ne sais quoi" qui fait notre réputation à l'international !!!!!!

Aïe!!!! Mon Jules m’a donné un petit coup de coude pour me faire redescendre de la lune où je m'étais installée. Tous les regards se sont tournés vers moi. Apparemment, c'était mon tour de parler, mais je n'avais aucune idée de là où nous étions.

Alors pour l'occase', j’ai ressuscité une vieille phrase de mon père ce grand sage, autant par sa barbe que par son savoir infini, qui m'avait toujours appris (surtout quand j'étais encore à l'école et qu'un professeur m'interrogeait) : ma fille, si on te pose une question et que tu ne sais pas, tu dis " je ne sais pas"!!!!

Mais à mon âge, sans barbe, et sachant que j’ai la fierté mal placée d'une marocaine qui ne vient pas vraiment du Maroc, plutôt crever que d'utiliser le: " je ne sais pas" joker de mon père!

Alors j’ai brodé, j’ai cousu, pour me vautrer sur le tapis de paroles que je venais de déverser en anglais sans reprendre mon souffle.

Mon homme, mon héros, est venu m'aider dans ce bourbier vocal dans lequel je m'étais mise toute seule (dommage que nous n'étions pas à l'école ensemble !!!!). Et la réunion durait, durait et durait. Alors comme toute femme qui se respecte, et avec les litres de starbucks que je bois à longueur de vie, j'ai eu besoin d'aller à la salle de bains!!!!!!

Ça a été la seule fois où j’ai levé la main pour interrompre mes compagnons de réunion : pour prévenir que je devais aller au petit coin. Passée la déception sur leur visage, ils m'ont indiqué la route.

Je vous fais grâce de mon parcours du combattant pour trouver des toilettes dignes de leur nom. Et j’ai été confrontée au problème de l'année.

Depuis quelque temps, j'avais pris sur moi de faire l'ablation des mains (netilat yadaim) chaque fois que nécessaire, notamment après chaque visite à la salle de bains, ou alors après avoir touché des chaussures ou encore......

- Eh Junes???

- Oui???

- Ce n'est pas l'ablation des mains, mais l'ablution des mains, parce que sinon avec l'ablation de tes mains tu ne pourras le faire qu'une malheureuse fois, ma pauvre!! Je doute que ce soit le but de la manœuvre!!!!

- Ah oui, désolée!!!

Mais revenons à mon problème: je n'avais pas de keli/de pot sur moi, pour pouvoir honorer le contrat que j'avais passé avec D. (Oui, il m'arrive de dealer avec Lui, genre je fais ça, tu me donnes ça. En tant que mère juive qui négocie à peu près tout, c'est une question de principe de le pratiquer même dans ce cas là! Tssss.....non mais quelle honte!!).

Mais Junes, ça me fait penser, tu as bien un sac Kelly dans ton armoire?!!!

Mais non, moi je te parle du keli, le mot en hébreu qui veut dire ustensile, que les Cohen utilisaient avant de faire un sacrifice au Temple. D'ailleurs tu savais, toi, qu'ils se lavaient les pieds aussi? Je pense que les rabbins visionnaires nous ont épargné la deuxième étape du process pour plus de commodité. T'imagines la galère??? Thank God!!!!!!!!!

Donc comment devais-je faire pour continuer à faire ce que j'avais pris sur moi de faire ?

Mais j'y pense: et si je me promenais avec un keli dans mon Kelly?????

Mouais... pas très pratique, et il fallait faire vite pour pouvoir retourner au meeting.

Alors je me suis dirigée vers un bureau vide, mais habité quand même au vu des mugs qui traînaient. J’ai décidé d'en prendre un au hasard, de le vider, et ni vu ni connu je le remettrai en place. (Voleuse ! Mais non, c'est qu'un emprunt!)

Donc je finalisais mon contrat, et pour conclure, je récitais la bénédiction, pour remercier D. que la tuyauterie fonctionne (encore) bien.

Mais mazette, lorsque je suis revenue dans ce même bureau, il était rempli de personnes à leur poste! Allez, va expliquer l'embrouille, et bredouille des excuses, et rends vite le verre à sa propriétaire.

Mais à mon plus grand étonnement, la personne m'a expliqué que c'était incroyable, puisque le matin même son petit garçon de 5 ans venait de lui apprendre l'importance du netilat yadaim qu'il avait appris la veille à l'école!!!!

Et c'est ainsi que je suis repartie dans ma réunion avec un nouveau numéro de téléphone, écrit sur le mug que ma nouvelle copine Abbie m'avait donné en cadeau pour que je me rappelle d'elle et que je la rappelle!!!!!!

Alors mes amis, je vous souhaite à tous une super longue carrière d'« abluteur » de mains ( oui ca devient un métier à force de le faire 30 fois par jour!), que cela vous apporte des millions de bénédictions et des tonnes de merveilleuses rencontres pour vous et vos familles.

À mercredi pour mes bons plans shopping!!!!!

PS: À mon retour dans le minuscule bureau, mon mari m’a demandé sur un petit bout de papier :

- Où étais-tu passée?

- Longue histoire, je te raconterai

Puis il a griffonné:

- Ne me fais plus ca.

- Quoi, aller aux toilettes???

- Non, être loin de moi...

Meeting avec les americains

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>