L' HYPERCACHER-Le vendredi noir.

  • June Davis-Cohen

Aujourd’hui pas de VDM, pas d' histoires amusantes, rien que le témoignage d' une juive française vivant a l' étranger. Déjà mercredi, ils nous ont pris Cuba, ( & tous les autres) mais Cabu pour moi, c' était le dessinateur du club Dorothée de mon enfance, le nez de Dorothée c était lui! Quel symbole! Quel tristesse! Quel gâchis! Sur les réseaux sociaux c' était la folie avec ; je suis Charlie, en fond noir, en suite, viens, la Guematria (la valeurs numérique des chiffres en hébreu) les mêmes lettres qu' Israël. Dis donc les gars la, heuuu...C'est bon on se prend pas un peu pour le nombril du monde, la!

Pour une fois, nous n' avons rien a voir la-dedans! Mais D. dans ses plans divin me remettra sur le droit chemin malheureusement moins de 48h plus tard. Tu crois que tu n es pas concernée, ma biche? Mais biens sur que tu es concernée, tu le seras toujours, car tu es juive, rien que pour ça tu es concernée par ce qui arrive au monde entier! Le vendredi noir, je me réveille, les yeux encore tous collants, l' haleine fétide, la bave sur le coussin, je prend l'extension de mon bras: mon IPhone!!! Un jour, j' ai peur de trouver le service d' hygiène au pied de mon lit et d' entendre: Bon bah, Gerald tu va lui mettre l' amende parce que la, c'est juste dégueulasse!!! OK, Gerald je pose mon téléphone je réveille mon fils pour l' école: Bonjour mon chéri faut se lever. J' en ai marre que tu me dise la même phrase tout les matins, maman. Tu veux quoi? Que je te dise: Debout, petit con? Franchement Maman parfois, tu es vulgaire, en plus pour une fille de rabbin ce n'est pas jolie ! Et c'est, repartie pour la Fille de rabbin, mais même sur ma tombe on me le gravera!

Je m' installe sur le canapé, café a la main, je check mon Facebook and co plus vite que mes doigts! Et la c'est l' hécatombe, je ne me rend pas compte de l' ampleur de la situation mais je sens la merde. Juif/ Charlie/ hyper cacher/ sa pue!!!! Je tape a la Porte de la salle de bains de mon Mari: Chéri, y a un problème a Paris a l Hyper Cacher! En trombe, il sors se connecte direct sur itele ( Ah Bon, on peut faire ça, nous? Depuis New York?) et puis tous s enchaîne, en plein Paris, dans le 12e, vendredi matin, la ou mon beau Père achète ses bouloux, mon beau-père? Ma belle-mère? Simultanément, mon mari me cri: appelle la famille viiiiiiiiiiiite.

J' utilise toutes mes applications gratuites, (Ah ces marocains!) pour appeler tout le monde. Oufffff!!!! Barouh Hashem. On pleure, nous sommes dévastés, secoués, apeures, ,affolés, déboussoles, et surtout on a peur....... Je pense a tous mes Amis, j' ai peur que l' histoire se répète. J' appelle le directeur de l école de mon fils en larmes. Je suis désolée je ne peux pas accompagnée mon fils a l' école dans cet état: la réponse est plus ou moins acide! Je vous comprend Miss Junes , c'est terrible mais vous avez 10 minutes pour déposer votre fils a l école, il n'a rien a voir avec la situation. Bonjour la compassion! Je dépose mon fils sur pilote automatique. Mon cœur n' est qu' a la France , n' est qu a Paris. Je prépare mes repas de chabbat avec un goût amer, le sel de mes larmes dans tous mes plats. Les coups de fils sont incessants, il n y a pas de bonjour, ni comment sa va, ni au revoir. Tout le monde est en détresse, New York , Israël, Canada tous les juifs français, sont tous au méme endroit dans leurs cœurs, nous sommes tous, dans Paris, dans le 12e, dans l Hyper Cacher. Peu importe les kilométrés qui nous séparent de notre pays nous sommes tous consternes/consternes par le résultat de tant d' années de laxisme du gouvernement Francis. La douce France de mon enfance n' est plus la. Elle est évaporée dans la fumée des armes utilisées par les terroristes paumes, amer constat. C'est l' heure d' aller chercher le petit, je retourne a l école, bouleversée, je suis dans le hall une Américaine me voit, a suivi l actualité, je pleure encore plus. Elle me propose un hugue/ un Câlin Free, un autre jour je serai dans le cynisme mais pas aujourd’hui hui. Aujourd’hui hui, je l' ai pris son Câlin, je n' ai ni ma Maman, ni mon papa, ni mes sœurs , ni mon frère avec moi. Ils sont relies a moi par mon téléphone, la voila mon explication de mon cote addict a cet appareil. Je n' ai que cette Américaine de chair et de sang, sans visage pour moi, car elle est cachee par mes larmes de tristesse. Elle me pose des questions? Combien de blesses? Des femmes? Des enfants? Je ne sais pas... Je continue a parler a expliquer, je ne me rend pas compte, mais ce n'est pas 1, ni 2 ni 3 américaines qui m écoutent c'est 6/8 qui sont autour de moi.

Elles me proposent très concernées si Elles peuvent aider. Et la me vient une idée, oui, vous pouvez m' aider dans les démarches pour que les français qu ils veulent venir s' installer rapidement en Israël , qu' on les aide. Alors pour toutes celles qui sont interresses, écrivez moi en mp pour quoi que se sois ( infos, renseignements, même pour parler de vos peurs, de vos doutes: alya? Pas alya? Rester a Paris, résister?). Je ne suis qu' une simple maman qui prie tous les jours pour la paix. A très bientôt mes amies pour des lectures plus légères. Ps: Une fois calmée, une des américaines vient me voir et me dit tu sais que tu raconte super bien les histoires, tu as déjà pense a écrire!

Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog