le rosh hashana

  • Junes Davis-Cohen

Ça y est, j'ai acheté mes courses pour le seder. On a bien:

- La tête de mouton

- Les grenades/sésame

- Les blettes

- Les carottes

- Les dattes

- Les jujubes

- La courge/ le potiron.

On est bon meuf!!! Y a plus qu’à cuisiner le poisson, pour être à la tête et non à la queue comme on dit. Allez la Junes, ce soir je te sens en mode guerrière de la bouffe. Pour être dans l’ambiance, on se met un cours de Thora en fond sonore et on fait bouillir sa marmite!!!!!!!! Oui, oui, mais d’abord, je m’assois deux secondes sur le canapé, je me fais un petit thé avec des pignons, parce que je suis crevée. Il est 22h tout de même! (Eh bien, eh bien Grand-ma, on va aller loin avec tes pauses, moi je dis c’est plutôt la deux de tension de la bouffe, que tu es!!)

Mais c'est bon, je pose ma tête vite fait sur l'oreiller moelleux, et après promis j’attaque la langue de bœuf qui va écœurer la moitié de mes invités et ravir l'autre!!! J'aurai la voix de mes guests qui va me chanter aux oreilles : c'est comme chez ma mère!!

Quelques secondes plus tard, je rouvre les yeux, et je me trouve dans une salle avec plein de monde. Oh boy!!! C’est quoi cette embrouille encore???? Je vois un monsieur avec une grande barbe qui vient vers moi et me dit:

- Ah ! Vous voilà Junes Davis, on n’attendait plus que vous!! À partir de maintenant, je m'occupe de tout. Et j'entends: La séance est ouverte. Devant moi, je vois posé un énorme livre avec écrit mon nom, et année 2015/5775. Il est épais comme le bottin téléphonique!!!! Ça tape fort, trois coups, et tout le monde se tait. Depuis mon box, je peux voir qu’il y a plein de gens dans la salle, on se croirait à Roland Garros! Pas le temps de voir s’il y a des peoples dans les gradins / les bancs, qu'une cohue de femmes complètement hystériques rentre par les grandes portes battantes du tribunal. On dirait le premier jour des soldes "aux galeries lapayette". Elles sont surexcitées!! Minute papillon, mais c'est moi là!!!! Je me reconnais avec les manches un peu courtes, c'était le jour où il faisait une chaleur à crever, je devais aller chercher un truc deux secondes chez l'épicier!!!! Et là, encore c'est moi, en train de passer le plat direct à mon mari alors que j'avais pas le droit à ce moment là ( Oooh ça va on était au resto!!!). Et ce bonbon géant qui court comme un fou et qui saute à pieds joints sur la grande balance dressée au milieu de la salle ( Waouuu, je ne savais pas qu’un bonbon pouvait courir aussi vite!!!!! Non, Junes, la vraie question c'est : depuis quand un bonbon peut courir..... tout court ?!!!) C'est alors que je le reconnais, c'est celui que j'ai autorisé ma fille à manger au cours d'un anniv sans vérifier au préalable s’il était cacher ou non. Manque de bol, dans mon souvenir il était minuscule, mais là le bonbec a triplé de volume. Il va prendre sa place sur la balance, suivi de toutes les Junes Davis, qui montent, elles aussi. Et ça rigole, et ça clope et ça papote et ça parle botox. Bababababa ça penche sec! C'est sûr, 2015 c'est pas un bon cru pour moi!!!! Mais le monsieur à barbe se penche vers moi et me dit: Nous avons une vidéo intéressante à montrer à l’assemblée. Qu’on amène les lunettes 3 D. Un grand écran blanc se coulisse direct et la salle est plongée dans le noir. Là, on me voit en train d'être très en colère contre mon fils parce qu’il avait rallumé l’ordi alors que je le lui avais interdit:

- Tu vas m’éteindre cet ordi sinon je te déchireeeeeee la tête!!!! Tu veux une tannée??? Dis moi que tu veux une tannée!!!!!! Je vais t’éclater!!!!

J’ai l’impression d’être dans super nanny (paix à son âme) et c’est pas agréable!!!!! On rallume la lumière, la salle est consternée!

Une banderole apparait dans la salle: « éduquer oui/ crier non!!!!!! »

Pas le temps de méditer que le juge/avocat/rabbin/Dayan me dit qu’il va quand même faire rentrer les blancs.

- Les blancs???? Parce qu’on joue aux dames????

- Non, mais on vous juge Madame! Le Big Boss étant super over méga busy en cette période, il délègue, et c'est moi qui suis en charge de votre dossier. Allons huissier, faites entrer les blancs. Oh my God, elles ne m’ont pas l’air nombreuses! Normale la gueuse, elles arrivent à la queue leu leu une par une. Pas comme les hystéros de tout à l'heure.

Je me vois avec mon maillot de bain tsniout et mon foulard autour de la piscine par 50 degrés à l'ombre. Je me vois recevoir un message supra émouvant d'une dame qui pour la première fois de sa vie a jeuné le 17 tamouz, parce qu'elle ne savait pas qu'il le fallait avant de lire ma chronique sur les trois semaines. Je me vois tourner 70 fois ma langue (qui cuit!) pour ne pas répondre un truc bien vilain avec tout plein de gros mots à mon mari qui me demande après une journée particulièrement difficile « t'as fait quoi aujourd’hui, à part rien????? »

Toutes montent sur un escabeau très chic recouvert de cristaux swarowski pour grimper tsnioutement sur la balance. J'entends une vielle dame au premier rang tout en mangeant ses pépites dire à sa voisine:

- Dis donc, dis donc, ils ont fait des frais cette année!!!

Et l'autre lui répondra:

- Tu vois, même dans la Thora on peut être fashonista, il suffit d'y mettre quelques touches!!!!

Au même moment, on est tous choqués de voir débouler une pièce énorme qui roule autour de la balance. C'est quoi cette pièce? Ah oui, un penny qui ne vaut pas grand chose! Elle continue de rouler, alors j'entends les gens crier: les blancs, les blancs, les blancs ! J'ai l’impression d’être au casino de Deauville à la roulette!!! Mais ça crie aussi : les noirs, les noirs, les noirs!!!! Je m'insurge: Qui crie les noirs ??? Mais tout le monde baisse la tête !!!! Je veux répliquer mais je me rappelle de cette minuscule pièce. C'est celle que j'avais donnée à fifille 1 chez le boucher. Elle avait repéré une vielle tsedaka poussiéreuse et m'avait demandé/hurlé: pièce!!!!!!!! Qui par chance se trouvait au fond de ma poche!!!!! Ouffff la pièce vient de rejoindre les blancs! Et là, la balance est pile en équilibre entre les blancs et les noirs. Mais je sens l'odeur du brûlé me faire des gili au nez.... Viiiite ! Va enlever ce que tu as mis sur le feu... fioufff, ce n'était qu'un rêve, mais je vois un nouveau message whatsapp d'un groupe de thora qui apparait sur mon phone: "Rien n'est figé, tu peux encore tout changer, alors va prier et n'oublie pas de demander une vraie mehila/ pardon aux gens que tu as blessés....."

Alors mes chers amis, mes chéris, mes lecteurs, je vous souhaite une merveilleuse année, remplie de thora, de mitsvot, de louanges de D. Que votre balance soit penchée uniquement vers les blancs, et que les noirs correspondent seulement à mon plat de langue que je viens de cramer!!!!!!!! Chana tova oumetouka amigos.....

le rosh hashana
le rosh hashana
le rosh hashana

Esther TITANE 30/09/2015 05:07

Je me voyais dans toutes ses actes 1, 2, et le reste. Chana tova

Junes Davis-Cohen 30/09/2015 07:08

shana Tova Esther

Zouari sandra 11/09/2015 10:13

J'adore chana tova oumetouka à toute cette communauté de junes davis et aux autres.

Junes Davis-Cohen 13/09/2015 02:25

merci Sandra

Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog