Les élections américaine vues par Junes Davis !

  • Junes Davis-Cohen

Lorsqu’un de mes voisins me bloque le passage de l’entrée de mon immeuble, pour me faire signer une pétition contre Trump, je fais : ma French girl.

– Sorry, I don’t speak english ! Désolée, je ne parle pas anglais !

Manque de chance, mon doorman, témoin de la scène, lève les mains au ciel, et me dit :

– Come on Junes ! Give two minutes of your time ! Allez Junes, donne deux minutes de ton temps !

Lui qui me connait depuis plus de quatre ans, m’a entendue maintes et maintes fois papoter avec mes voisins de palier, en english s’il vous plait ! Donc le coup de la French girl, ça passe pas !

Contrainte et forcée (et un peu gênée tout même), je demande en quoi consiste cette fameuse pétition, et le monsieur me répond :

– Il s’agit de retirer le nom de Trump accroché à notre building (comme pas mal d’immeubles sur l’île qui ont été construits par Donald Trump himself !). Si ce monsieur devient le Président of the United-States, il est hors de question que l’on cautionne sa politique en maintenant son nom ! Signez dans la case vide, merci !

Dubitative, ne sachant pas trop quoi répondre, je fais ma Marylin (ça tombe bien, je porte ma perruque blonde) :

– Désolée, le mieux, c’est de voir avec mon mari !

Allez hop, je renvoie le problème à l’homme qui adoooore la politique, pour qu’on me laisse passer.

En montant mes dix-sept étages à pied (le seul moment olympique de ma journée !), même si au bout du deuxième étage, j’ai déjà les poumons en feu, et la respiration coupée, je me dis que c’est drôlement palpitant de suivre la bataille entre ce fossile d’Hilary Clinton, et ce taré de Donald Trump. Lequel des deux va prendre la place d’Obama en novembre prochain ?

Ça fait bizarre de se dire que le Barack va devoir dégager de la baraque blanche, avec Michelle-sa belle, leur chien, et leurs deux filles. Elles qui sont de véritables stars locales, surtout Sacha la grande (1m70), qui, il paraît, ne trouve pas de petit-copain, car les boys flippent trop de son père (tu m’étonnes, moi aussi j’aurais peur !).

Alors en tant que française, résidant depuis cinq ans sur le sol américain, à défaut d’avoir le droit de vote, je prends le droit de vous donner mon point de vue !

Mais avant tout, pour bien se mettre dans le contexte, il est capital de vous informer chers français et françaises, que le président d’Amérique, est vu par le peuple américain comme un demi-D. sur terre, et je n’exagère pas !

Chose totalement hallucinante pour nous qui sommes des patriotes en RTT !

Je m’en suis vite rendu compte, surtout quand j’avais ma nounou Lola, from Ghana, qui s’occupait de mes fifilles quand elles étaient bébés ! Elle mesurait plus d’1m85, pesait 185 kilos, comme elle aimait tant me le répéter. Elle adorait regarder la télé quand mes poulettes roupillaient, une sur chacune de ses cuisses. Dès qu’Obama apparaissait à la télé, elle augmentait le son, et hurlait de bonheur, toujours avec mes bébés sur les cuisses ! Les larmes aux yeux, elle disait :

– I love you Obama !

– God bless you Obama !

Et envoyait des baisers de la main vers l’écran.

C’est là que je m’étais demandée, si la prochaine fois que je voyais François Hollande, j’aurais envie de m’époumoner à mon tour comme la nanny :

– I love you François (j’arrive même pas à traduire, tellement c’est la 4ème dimension !)

– Que D. te bénisse François !

J’aurais plutôt formulé :

– Que D. t’envoie la foudre François, ou juste que tu te mettes les doigts dans une prise pour te réveiller, et arrête de nous bassiner avec tes plans vigipirate ! Sois juste vigilant !

Mais je m’égare, alors revenons aux prochaines élections, le mieux, c’est que je vous présente les candidats :

D’un côté, nous avons Hilary que tout le monde connait, en tant qu’ex-First lady, au temps de Bill ! Désormais, Miss Clinton veut devenir la « first » tout court, même si elle restera une lady !

Je ne sais pas pour vous mais moi, j’ai un problème, chaque fois que je vois Hilary pas hilarante blablater à la télé, je ne peux m’empêcher d’avoir une grosse pensée pour Monica (non, non, non, pas celle de Friends, mes amis! L’autre Monica avec un L comme Lewinsky !)

Tu te rends compte comme ça doit être dur pour elle ? Elle s’était fait détester par toute l’Amérique juste parce qu’elle avait eu une relation « vite-fait » avec Bill. Et puis après, elle a fait quoi de sa vie ? Grossir, maigrir, re-grossir, pour se galérer à re-maigrir, écrit deux bouquins, fait deux tentatives de suicides, et depuis, plus rien !

Alors quand je vois le sourire figé comme du marbre d’Hilary, ça sent quand même la revanche à plein nez !

Et de l’autre, nous avons Donald Trump :

Donald, qui n’est pas qu’un canard, car il lui arrive souvent d’être Dingo !

Ah si, si, totalement frappadingue comme par exemple :

Les photos à oilpe (à poil) de sa femme, qui est apparue complètement dévêtue en pleine couv’ du New York Times, pour faire chou gras, mais en vrai, c’est retombé comme un soufflé pour ceux qui voulait faire tomber le Trump.

Parce que si c’était Hilary à qui on avait fait le coup, l’Amérique puritaine aurait crié au scandale (et aurait vomi !), mais là, franchement, la femme de Trump, ex-miss je sais pas quoi… une bombasse la gueuse ! On se demande limite si ce n’est pas Donald lui-même qui aurait envoyé au times les photos soi-disant volées !

Car plus on parle de lui, plus mister T. est ravi ! Depuis qu’il s’est mis en tête de devenir président, nous ne sommes pas à un coup d’état près D. merci, ni à une de ses déclarations folles comme celle-ci :

– Si Ivanka n’était pas ma fille, je me la serais bien tapée ! Vous avez vu comme elle est belle !

Si ce n’est pas son propre père qui l’avait sortie, cela aurait pu être touchant, mais dans ce cas précis, c’est juste écœurant et choquant !

Ou encore :

– J’ai tellement d’argent que je peux acheter plein d’avions !

Waooouh, arrête, tu me fais trop rêver bro !

Ou encore, lors d’un meeting politique, où Trump a demandé à une dame de sortir son bébé qui ne faisait que pleurer, et qui l’empêchait de finir son discours (que fait un bébé dans un meeting politique d’abord ?). Les personnes présentes étaient toutes choquées, que mister T. ait osé faire sortir la maman pour avoir la paix !

Dans un sens, il a eu raison ! Il a voulu protéger ce bébé ! C’est un incompris, ce Trump, c’est tout ! Qui laisse son enfant regarder un monsieur tout orange aux dents ultra-blanches s’exciter contre les immigrés mexicains ? Personne ! Et après, on se demande pourquoi les enfants font des terreurs nocturnes ! Faut voir ce qu’on les laisse regarder pendant la journée !

Après ces quelques exemples, vous comprendrez pourquoi Trump n’est pas the candidat idéal pour la course à la présidence, car son défaut et sa grande force, c’est qu’il s’en tape comme de son premier building de ce que pensent les gens !

Donc, ce que je retiens, moi, de tout ça, c’est que ces deux-là nous donnent malgré tout de beaux exemples dont il serait bon de s’inspirer :

L’une, c’est relever la tête haute d’une humiliation planétaire, avec classe et intelligence, alors que nous, rien qu’on tombe par terre devant madame Benichou, et on a honte pour trois mois ! Et Trump, qui malgré ses innombrables et incalculables défauts, n’a peur de rien car c’est un fonceur !

Donc à la question de savoir si j’aimerais voir Mister T. ou Hilary gagner, je m’en fous, car mon rêve ( en vrai) c’est de voter Bibi, ou un autre, peu importe, du moment que je vis dans notre merveilleux pays : Israël !

Je vous retrouve la semaine prochaine, avec une chronique explosive sur :

Recherche grands-parents désespérément ?

PS : Je sais pertinemment que la politique déchaine des passions, alors avec bonheur, vos commentaires, déchaînons-nous ensemble, mais avec une chaîne amicale entre nous, et dites vous que ce n’est que le point de vue d’une simple citoyenne du monde qui veut se marrer dans cette mare de boue politique !

XOXO

Junes Davis qui vous aime de tout son cœur !


Si tu as aime ma chronique tu aimeras mon livre : La vie déjantée de Junes Davis, disponible sur junesdavis.com / rubrique first book.

Les élections américaine vues par Junes Davis !
Les élections américaine vues par Junes Davis !
Les élections américaine vues par Junes Davis !

tsipi zekri 09/11/2016 19:24

et voila ! trump a gagné

Nadezda 27/10/2016 16:32

Hillary est dangereuse, elle a une revanche a prendre puis elle a le lobby des armes et la finance avec elle, puis quand j'ai vu Madeleine Albright la prendre dans ses bras, l'embrasser j'ai eu un coup d'angoisse..

Junes Davis-Cohen 27/10/2016 18:56

J ai beaucoup de crainte qu elle gagne

Sharon lew 19/09/2016 20:01

Ahahah

Sharon lew 19/09/2016 20:01

Ahahah

Sharon lew :) 19/09/2016 15:07

Bravo pour ce texte qui resume pas mal le personnage de Trump!
On peut rajouter le fait:
-Qu'il ait parle de la taille de son sexe, qu'elle elegance franchement...
- qu'en matiere politique il n'a aucun statut... C'est juste un business man qui desire etre president... On ne sait meme pas les raisons qui l animent, peut etre, qui sait, etre plus riche que Putin?
-une journaliste lui pose une question qui ne lui a pas plu ,il retorque qu'elle a ses regles et que c est pour ca qu'elle l'a fait chier
On pourra dire qu'il nous fait peur.
- pro gun a fond
- raciste a fond...

Aucune eloquance , c est un gros beauf...qui a reussi a diviser son propre parti. Parti republicain qui a laisse passer ce gros connard.

Je sais pour qui je vais voter, meme si j'aime pas Hillary mais c est de loin la moins pire!

Junes Davis-Cohen 19/09/2016 15:55

j ai ecris cette chronique en pensant à toi mon amie

Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog