Oh boy....Dimanche c'est le 17 tamouz....

  • Junes Davis-Cohen

L’autre jour, j’étais sur Facebook, et je lisais un comment : « c’est dimanche 5 Juillet, le jeûne du 17 tamouz....... » OOOOy!!!!!! Les trois semaines les plus rasshatiques de l’année vont commencer dans la foulée. Je sens que mes amis ashkénazes vont être tout contents, comme des poissons dans l’eau!

Tout le monde sait qu’en général, pendant cette période estivale, malheureusement des catastrophes naturelles (ou pas!) s’accumulent sans aucune raison logique!

- Ah bon?? j’avais pas remarqué!!

- Non mais toi t’es toujours à l’ouest, t’es pas vraiment une référence.

- Sympa! Je te remercie Junes, moi qui te conseille à longueur de chronique, te dorlote, te chouchoute, voilà comment tu me remets à ma place. Qu’ est-ce qui se passe??? Tu veux qu’on en parle????

- C'est parce que nous avons deux jeûnes en prévision et lorsque je ne mange pas, je change complètement de personnalité! Tout le côté obscur de ma force ressort les jours de caremes.

- alors ça y est, on t’enlève un beignet et tu fais la tête!

-Non, c’est pas seulement le beignet, mais ce jour-là, je serai probablement en train de cuisiner comme pour combattre ma faim, et d'appeler mes copines à tour de rôle. À ce propos, j'ai pu observer 4 types de copines ( tu vas nous faire un retour vers le Pessah???? Nop, lis la suite c'est sympa!!!!!)

Copine numéro 1: Anaïs.

- Tu jeûnes aujourd’hui Junes ?

- Oui, et toi?

- Bah non, j’allaite, pendant 2 ans je suis abstenue de jeûner (Je lui dis que son fils a 3 ans dans 1 mois ? Tais-toi Junes, mêle toi de tes affaires).

À ce propos, ça me rappelle un truc qui m’est arrivé l’année dernière, la veille du 17 tamouz. Faut absolument que je vous le raconte. J’avais croisé une copine américaine, qui m’a demandé si je faste, en plein cvs (Monop). Je faste?????

Moi, avec ma compréhension approximative de l’anglais, je lui réponds, en étant un chouia surprise par ma propre réponse: "Mais non, tu sais, moi je suis plutôt dans la catégorie des lentes du cerveau, en revanche pour le ménage par exemple je suis plutôt rapide...." La copine Américaine m'arrête dans mon élan d’explications avant qu’il ne soit trop tard sur l’échelle des quiproquos puissance 4. Pour me dire : Junes, "fast" en anglais c’est no food and no drinks. Ah mais d’où je sais moi tout ça??? .... Alors oui.... je jeûne, et je me suis enfuie dans un autre rayon pour ne plus jamais lui reparler tellement j’avais honte. Heureusement que ce n’est qu’une vague copine que je croisais de temps en temps à la synagogue.

Copine numéro 2: Véro.

- Moi j’adore les jeûnes, je trouve que c’est bon pour le corps, bon pour l’esprit, et en bonus, bon pour la ligne, après je me sens super bien. Tout mon estomac est lavé de toutes les saloperies chimiques qu’on ingurgite à longueur de temps, je pense de plus en plus à devenir végétalienne, tu sais ....Allo Junes t’es là????

Je crois qu'elle a racroché.

Copine numero 3: Gabrielle (j’adore ce prénom)

- Je vais crever, il est 3h de l’après-midi, il reste 4 heures de jeûne, j'ai l’impression que je suis dans le désert du Sahara, pourtant hier j’ai bu comme un chameau en prévision, mais depuis ce matin, j’ai des hallucinations d'un oasis. Tu ne trouves pas dommage qu’aux States ils n’importent pas cette boisson ? J’adorais en boire en France, mais que l’orange, les autres j’aimais pas .....Allo Junes t'es là????

Je crois qu'elle a raccroché...

Copine numéro 4: Mylène

- Tu jeûnes aujourd'hui ?

- Je quoi? Mais ce n’est pas kippour aujourd'hui puisque tu m'appelles? Alors c’est quoi encore votre truc ? Moi je suis perdue, je ne comprends absolument pas l’intérêt de jeûner pour une chose dont je ne connais pas la signification.

- Bah alors viens je t’explique, M. On jeûne parce que c’est le début du siège de la prise de Jérusalem avant que les deux temples ne soient détruits à la même date à quelques centaines d’années d’écart .

– Oula ma Junes, tu vas trop loin. Moi j’aime bien faire un stop au kotel quand je vais en vacances en Israël, mais ça s’arrête la! C’est marrant mais depuis cinq ans on prend la même photo, moi avec un foulard sur la tête, au même endroit derrière le drapeau, sauf que j’ai un enfant de plus chaque année. (Copine Mylène adore les enfants, elle en a 4!!!!).

Allo Junes t'es là????

Ah oui c'est bien un jeûne alors, mais pourquoi elle raccroche brutalement comme ça???

Je vais vous le dire à vous, chers lecteurs. Pendant les jours de jeûne, je fais mon carnet d’adresses avec mon iPhone, pour discuter avec les copines pour que le temps passe plus vite, mais paradoxalement je culpabilise trop à papoter alors que je devrais prier (Au début ça étonnait mes amies, mais après elles sont formidables et se sont habituées. Le truc c'est que certaines s'en rendent compte tout de suite, et pour d’autres ça prend plus de temps, tout dépend de la copine, la légende dit que l’une des trois est restée plus de trois minutes à parler sans se rendre compte que j’avais raccroché, charriez pas, ça peut tous nous arriver).

Cette journée de jeûne, mes chers bros and sis, doit prendre tout son sens, en priant pour que D. dans Sa Grandeur infinie nous envoie la reconstruction du troisième temple, pour au moins accomplir la célèbre phrase du roi Hérode: "celui qui n’a pas vu le temple, n’a vu aucune merveille de ce monde"

Je leur dis aux 7 merveilles du monde qu’elles n'arriveront jamais à la cheville de notre cher Beith Amikdach/temple. Oui bien sûr, mais attends que le Messie arrive sinon on sera dans la mouise.

C’est ainsi que chaque année, spécialement entre la période du 17 tamouz et du 9 av je me sens particulièrement connectée avec la célèbre phrase des loubavitchs

WE WANT MASHIAH NOW AND FAST

Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog