Ma rencontre avec les Lev Girls

Publié le par Junes Davis-Cohen

C’est par un lundi parisien froid et pluvieux que je me dirige vers une adresse sur Charenton. J’ai laissé toute ma famille pour aller rencontrer celle qui m’a contactée : Agnès. H.

 

Mais attends d’abord, c’est qui Agnès H. ? Parce que nous on connait Agnès avec un B. et non avec un H.

 

Eh bien mes amis, Agnès et ses copines font partie de ces femmes qui vous laissent une empreinte dans le coeur et dans l’âme.

 

Explication : Il y a quelques mois, Agnès m’a contactée pour me parler de l’association Lev Tov dont elle fait partie. Elle m’a expliqué qu’elle est en charge d’une action extraordinaire, qui s’appelle la Lev Box! La Lev Box est une boite contenant des produits surprise, que les donateurs de l’association Lev Tov reçoivent chaque mois en guise de cadeau de remerciement, car ils financent l’achat de produits de toilette de première nécessité pour les jeunes filles qui n’ont pas trop de moyens (voire pas du tout). Direct, je trouve l’idée magnifique, fraîche et glam ! Avant de raccrocher, on convient de se rencontrer lors de mon prochain voyage sur la Capitale.

 

En posant mon tel, je me focalise sur le mot : ''Association’', et je pense direct à l’Amfar#Tapis rouge#Robeàpaillettes, du coup, lorsque le jour de notre rendez-vous arrive enfin, je me demande si je dois m’habiller comme pour une Première, puisque c'est la première fois que je vais rencontrer Agnès et sesamies de Lev Tov, que j’ai rebaptisées les Lev Girl, ou les Golden Girls, vu que ce sont des femmes en or !

J’ai réfléchi deux secondes, et je me suis dit qu’il valait mieux y aller mollo-l’asticot sur les fringues, et porter ma super veste en jean remplie de stickers trop sympas qui nous mettra dans une ambiance décontract' !

 

Je sonne au nom que l’on m’a indiqué, on m’ouvre, je monte, et je suis accueille par le sourire de Pricillia H. ! Mon D., qu’elle est chou !

 

Puis je vois tout de suite après la fameuse Agnès, mon contact, mon indic au sein de la firme, genre je travaille à la CIA ! N’importe quoiquoi que…. c’est très possible en fait, car les Lev Girls utilisent la même méthode que cette agence en mêlant discrétion et efficacité !

 

Leurs actions pour aider les autres sont aussi organisées que cette institution d’État. Dès que je m’assoie, Sigal se présente. Cette maman de grands enfants a un petit accent qui chante Israel, et c’est banco, puisqu’elle me confirme qu’elle est née là-bas. On embraye sur notre Pays, puis sur Paris, pour arriver à la conclusion qu’il y a beaucoup de choses à faire ici, et que, malgré ce que l’on entend, Paris n’est pas tout à fait fini. Pour preuve: Pricillia me montre le film que l’équipe de Lev Tov a réalisé pour le gala annuel qui a eu lieu le 1er février 2017, sous la direction de Mendy.

 

Les dons récoltés permettent de financer plus de 20 projets à la fois, et de venir en aide à plus de 5000 familles. On peut simaginer l’espoir et la pression autour des résultats du Gala, car il y a du monde qui dépend des interventions financières de l’association.

 

Mais laissez-moi vous dire que lorsque j’ai visionné ce court-métrage, dans lequel il est tout d'abord question de rendre hommage à notre cher Grand Rabbin Haim Sitruk (Zal) - qui parrainait l’association - je ne vous cache pas que j’ai eu des frissons et les poils qui se hérissaient tellement j’étais émue de voir des images de lui et d’écouter les paroles de notre cher Rav. Mais pas que… car j’ai aussi écouté les différents témoignages des personnes que Lev Tov a aidées et continue d’aider.

 

Et au final, j’ai bien vu des paillettes et des étoiles, mais dans les yeux de ceux qui racontaient combien Lev Tov était tellement plus, tellement tout pour eux,et cela vaut tous les tapis rouge du monde ! Même si cela ne m’empêche pas de vouloir le dérouler pour tous les bénévoles, pour tous les organismes, pour toutes les actions qui sont faites dans un seul but : Aider l’autre !

 

L’échantillon de ces trois femmes au grand cœur que j’ai eu la chance de rencontrer pendant plus de deux heures, m’a réchauffé le cœur à des millions de degrés - ce qui a compensé avec les degrés extérieurs qui me frigorifiaient. C’est pour cela que lorsqu’elles m’ont proposé de devenir la « partenaire » de Lev Tov, j’ai dit : YES, I DO !

 

Car rien ne me motive plus dans la vie que de provoquer des sourires (la fille qui se prend pour un clown!), que ce soit à travers mes chroniques, ou mes livres, et Lev Tov en crée beaucoup !

Alors, il me tarde de revoir les Lev Girls au gros coeur, pour les serrer dans mes bras, et de participer avec elles aux actions de Lev Tov !

 

Je vous embrasse mes chéris. À demain pour une chro surprise ! 

 

Retrouver toutes les actions de Lev Tov sur : http://www.levtov.fr

Ma rencontre avec les Lev Girls

Commenter cet article