Melissa, célib’, belle et trentenaire!

  • Junes Davis-Cohen

Hier matin, ma copine Melissa, qui habite dans le New Jersey, m’appelle pour me prévenir qu'elle passe la journée à Manhattan et que de deux pierres deux coups, elle passerait me voir pour me raconter sa dernière "date" en date via l'appli Tinder !

Kesako Tinder ??? Je connais pas, moi !

Mais moi non plus, c’est Melissa qui m'a expliqué ce tout nouveau concept de rencontre. Tinder est une appli où tu likes la fiche avec la photo des hommes qui te plaisent et vice versa. Tu tchatches, tu matchs et même parfois tu rencontres.

Minute papillon, la Junes, c'est quoi cette nouvelle mode ??? Attends, je suis perdue, moi, à mon époque (oui, petite mamie, dis bonjour aux nouvelles applis très 2016), on se rencontrait aux annivs, aux mariages, aux bar-mitsva, chez des potes, je sais pas moi, y avait pas tout ça ! De plus, j’ai la très nette impression que plus les hommes ont le choix, et moins ils se marient, sûrement que pour les femmes, ça doit être pareil !

Ah non, pas du tout !!! Je suis désolée, mais en ce qui concerne les femmes, elles n’ont rien à voir avec tout ça !!!

Après enquête de la C.I.A. (Communauté Israélite des Amours), nous avons pu constater qu’il est plutôt rare de voir des petits garçons se déguiser pour pourim/mardi gras, en costume de marié, tandis que les petites filles en robes de mariées, oui, ça c’est plus vu. Bien que le mariage n’est pas une fin en soi, mais plutôt une renaissance d’une nouvelle vie en crabe !!!

Prenons l’exemple de Melissa, qui est en train de se chercher une place de parking, pour monter chez moi et vider son sac, ou plutôt me raconter son sac plein d’histoires de "dates" sans lendemain. Sans jamais savoir pourquoi ça ne fonctionne pas.

Ah, la voilà, qui sonne, elle va tout nous dire:

- Salut ma belle, ça va??

- Oui, ça va et toi ??? Oui, enfin non...... ça va pas fort.....

- Viens, rentre assieds-toi. En passant, j’adore ta veste !

- Achetée chez bloomingdales Outlet !!!

(72 et Broadway, l'horreur pour ma carte de crédit, qui sue comme une vache à chaque swipage !!!)

- Avant que tu me parles de ce qui te tracasses, comment ça va ton boulot ?

Oui, parce que mon amie a un super boulot ! Normal !

- Ça roule, mon boss veut que je passe « partenaire », ce qui veut dire encore plus d’horaires ! Je ne pense pas que ce soit le bon timing. Je veux mettre toutes les chances de mon côté pour trouver un homme, et l’épouser !!! Alors je réfléchis.

- Tu as raison de réfléchir, parce qu’entre le sport que tu pratiques deux fois par semaine pour garder ta ligne au top que tu as, et le vendredi où tu quittes plus tôt pour chabbat, ça ne va pas être facile de faire encore plus d’heures !

Je précise que Melissa fait chabbat, respecte les fêtes, mange cacher, va en Israël, se met en pantalon, et se situe dans la catégorie: Traditionaliste + mais sans plus.

- Alors je te raconte pour hier. J’arrive au resto, le type m’attend, donc déjà, c’était une bonne surprise ! Parfois, ils ont trente minutes de retard, les bougres! On s’installe, on discute, il me raconte ce qu'il fait dans la vie, et comment il a atterri à New York.

- Il était pareil que dans les photos?

- Oui, à peu près, mais je le voyais plus grand. Là, il doit faire 1m70 à peine.

- À la Tom Cruise quoi ! Je pensais que tu aimais les grands.

- Junes je m’en fous, ça y est, j’ai plus vingt ans, je suis prête à faire des concessions sur la taille, le physique. Je veux juste un mec bien, pas trop moche, voilà quoi, rien de fou !

- Il était sympa?

- Oui ça va....Je me suis mise en mode: "speakerine attitude" avec la queue de cheval qui bouge chaque fois qu’il dit un truc marrant pour paraître drôle et souriante.

- Mais tu es drôle et souriante, enfin ! Sauf quand tu fais les soldes, tu deviens une autre femme qui fait peur.....

-Ce qui est bien, c’est que je me suis rendue compte que j’évolue, parce que pas plus tard que l’année dernière, j’aurais direct critiqué son pull vert. Mais cette fois-ci, pour pas faire "la difficile", comme tout le monde me le répète à longueur de temps, je me suis dit qu’au pire, une fois ensemble, je pourrai le relooker.

- Mais on s’en fiche de son pull vert, en plus, ça peut être joli comme couleur.

- Non, non oulalala je t’assure non, non, c’était pas joli. Le seul truc qui me dérange, c’est que c’est seulement au bout de vingt minutes qu’il m'a demandé ce que je faisais dans la vie. Quand je lui ai dit avocate, il a commandé 2 pepsi-whisky !!! Heureusement que je suis restée vague sur mon âge, parce que là, il aurait viré le pepsi et gardé le whisky !!! Il m’a aussi beaucoup parlé de son ex-fiancée aussi.

- C’est bien, au moins, il ne te cache pas une partie de sa vie. Bon, mais comment s’est passée la fin de soirée ?

- Ça va, passable, c’était pas la folie, mais s’il me rappelle, je veux bien le revoir.

- Eh bien, c’est cool non ???

- Non, pas cool, parce que quand je suis rentrée chez moi, j’ai vu qu’il s’était connecté sur Tinder. J’étais dégoûtée, je me sentais comme une chaussette sale.

- Ah bon ? Pourquoi une chaussette ? Moi j’aurais dit plutôt une lingette, un kleenex, un mouchoir, mais c’est quoi cette histoire, il passe la soirée avec toi, et hop, il retourne sur ce Kinder !

- Tinder !!! D’autant plus, il faut que tu saches, qu’à la base, c’est moi qui lui faisais une faveur, de le rencontrer, puisque ce n’était pas mon type, et le type va direct se reconnecter. C’est comme si j’avais échoué à notre rendez vous.

- Tu m’étonnes, c’est horrible, ce système de pistage virtuel. Mais j’y pense, j’ai une copine qui m’a contactée et m’a parlé de son cousin qui cherche du boulot. Il a fini ses études à Columbia, et va s’installer dans un townhouse avec deux potes sur Manhattan. Viens je la recontacte?

- S’il vient de finir ses études, et qu’il n’a pas redoublé vingt fois, il doit avoir vingt-quatre ans, j’en ai trente, tu te rappelles? Pour Raphaël, ma date d’hier soir, qu’est ce que t’en penses, je lui envoie un message, ou j’attends qu’il me contacte ???

Olalalala, réponds pas Davis, tu vas te planter, t’y connais rien, et va me chercher le contact du cousin, elle sent pas bon cette histoire...

- Écoute Melissa, à la base, on peut pas dire qu’avec ce mec tu aies eu des atomes crochus ou que tu aies accroché avec lui, non? J’adore ce jeu de mots, pas toi ??? Je kiffe, faut que je le note.

- Dis moi, depuis tout à l'heure, tu as préparé ton petit jeu de mots et tu savais pas où le placer, c’est ça, hein ??? Je te connais par cœur !!! Arrête de rire lourdeur.... je suis pas bien !!!

- Allez, rigole un peu ! Détends toi, arrête d’être si sérieuse. Profite de la vie, essaye d’être heureuse avant tout !

- Être heureuse ? Mais comment Junes? J’en ai marre d’être célibataire, tu comprends ? RAS-LE-BOL ! Je veux me poser comme toi, un mari qui prend soin de moi et moi de lui, avoir des enfants, un foyer, une vie stable et construite. On n’arrête pas de me dire que c’est moi qui ai un problème, mais ce n’est pas juste ! Je supporte plus le regard des mariées-fières-de-l’être. Genre, la pauvre Melissa, c’est dur, mais t’approche pas de mon homme sinon je te casse les jambes !!! Elles comprennent pas que de nos jours, c’est la pénurie du mâle. Y a très peu de mecs bien pour des supers nanas !!!

- Je sais, je ne peux que compatir. Est-ce que tu fais tes tehilims ?

- M’emmerde pas avec tes trucs de religieuse. En plus, je n’ai pas envie de prier pour demander à D. un truc parce que j’ai besoin de lui, ça fait hypocrite !!!

- Mais non, pas du tout, c’est comme ton papa. Lorsque tu es en galère, tu vas plus le solliciter, c’est normal, allez, je vais te chercher un livre de psaumes et tous les jours.....

Mais Melissa ne m’écoute plus parce qu’elle vient de recevoir un message par whatsapp de .......

- C’est Raphaël...... il veut me revoir ce soir... je dis quoi ???

- Tu dis VOUI !!!

- Non, ça fait la fille qui a pas de vie !!! Je vais lui dire jeudi soir !

Ça pianote...

-Il dit qu’il peut pas, c’est demain ou que la semaine prochaine.

C’est d’un romantique mon D. !

Tais-toi, Voix off, on prend ce qu’il y a....

- OK pour demain.

C’est une amie toute remontée et joyeuse qui m’accompagne dans mon rangement d’armoire des enfants.... Je lui tape la bise et lui souhaite bonne chance pour le lendemain.

Plus de nouvelles de Melissa pendant quelque temps, j’en ai déduit que ça roucoulait sec. Même si en parallèle avec le « sait-on jamais » qui hante la mère juive, je contacte ma copine, pour qu’elle me mette en relation avec son petit cousin Simon.

Un bip bip me sort de mes réflexions où je lis un « appelle moi » de Melissa.

- Allô Melissa, ça va ? Qu’est-ce que tu as ? C’est quoi cette voix ???

- Junes, je comprends pas, tout se passait super bien avec Raphaël. C’était le paradis, mais depuis deux jours, plus de nouvelles, tu crois qu’il est mort ??? Tu me conseilles d’aller chez lui ??? Je le rappelle ? Je vais en bas de son boulot ? On fait quoi ?

La suite de l’histoire de Melissa, belle, trentenaire et célibataire, la semaine prochaine mes amis !!!!!!

Je vous donne rendez-vous mercredi avec une des chroniques les plus farfelues que j’ai écrites depuis la nuit où mon frère m’a créé mon blog !!!

Ciao amigos de mon cœur !!!

Melissa, célib’, belle et trentenaire!
Melissa, célib’, belle et trentenaire!
Melissa, célib’, belle et trentenaire!
Melissa, célib’, belle et trentenaire!
Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog