Pourquoi c’est fun d’être tsniout en été ?

Publié le par Junes Davis-Cohen

Ça y est, l’été va bientôt pointer le bout de son nez, et j’ai déjà dû répondre 200 fois à la question à 1000 dollars (pas moins) :

– T’as pas chaud avec ta perruque et ta jupe longue ? Rien que je te vois, ma chérie, tu me donnes chaud !

– Est-ce que j’ai chaud ? Si tu me le demandes là, tout de suite, à l’instant T (comme tsniout !), alors oui, parce que je viens de courir après mes gosses qui faisaient de la trottinette, et à chaque feu rouge, j’ai hurlé comme l’exorciste : « STOOOOOP ! », alors oui, je crève de chaud !

Mais est-ce que la météo doit influencer ma façon de m’habiller ou mon humeur ? Euh… j’espère que non !

Alors m’est venue l’idée folle de combiner toutes les fois où je suis bien contente d’être tsniout :

1. Je fais grave des économies en autobronzant, puisque je ne m’en tartine que le visage et les mollets !

2. Plus besoin d’avoir des abdos en béton pour la plage, parce qu’ils sont bien planqués, sous le maillot de bain tsniout. Allez, je me fais plaisir avec ce sunday double chocolate chips ! Bien sûr que je veux de la chantilly en supplément, quelle question !

3. Je peux être incognito en changeant de style tous les jours : foulards, bérets, perruques, casquettes, personne ne me reconnait jamais, ce qui peut déboucher sur un emploi stable et bien payé, y a plus qu’à attendre que le F.B.I me repère pour me filer des missions de filature, le rêve !

4. Lors de mon shopping, je me focus sur les jupes et les robes, ce qui me fait gagner 50 pour cent de temps, temps que je récupère pour m’acheter des chaussures de folie !

5. Mon mari est 100 fois moins jaloux depuis que j’ai fait mon coming-out de religieuse, car avant, lorsque je sortais, ça commençait toujours par la même phrase :

– T’es sûre, tu vas sortir comme ça ?

– Bah, oui pourquoi ?

– Je sais pas, tu veux pas te couvrir un peu avec une veste, un gilet, un manteau, un drap ?

– Mais on est où ? En Afghanistan ? Tu te prends pour qui ? Mon père ? Je fais ce que je veux, quand je veux, et blablabla et blablabla…

Depuis, le sujet des fringues est « presque » un long fleuve tranquille ! Mais on se refait pas, alors j’ai le droit à :

– T’es sûre que tu veux mettre cette perruque blonde pour sortir ?

– Tu te prends pour qui ? Un styliste capillaire !

Alors à la question si j’ai chaud en été … Mmmmm je répondrais :

– Oui, comme tout le monde, mais l’essentiel c’est d’investir dans un bon déo ! Et en prime, on ôte de la bouche des gens : « Tu trouves pas que les religieux sont sales ? »

On l’a tous entendue cette rumeur, non ? Alors que si les gens savaient que selon la loi juive, il faut se laver les mains au moins 250 fois par jour minimum pour être au top, cela changerait quelques autocollants ! (D’ailleurs, à ce propos, je ne mets pas encore de collant en été).

Avant de vous quitter (mais pas pour longtemps rassurez-vous !), on en parle de ce mini-short culotte en jeans que j’ai vu sur le derrière de plein de filles dans la rue ? Perso, je viens de fêter mon anniv’, alors je dois me faire vieille, fripée, usée, old school, parce que j’ai dû louper le concept. Je dis ça, je dis rien.

Je vous embrasse mes chéris, bonnes fêtes de chavouot.

PS : je vous mets des photos de folie que j’ai trouvé en fouillant sur le web. Bisous.

Pourquoi c’est fun d’être tsniout en été ?
Pourquoi c’est fun d’être tsniout en été ?
Pourquoi c’est fun d’être tsniout en été ?
Pourquoi c’est fun d’être tsniout en été ?
Pourquoi c’est fun d’être tsniout en été ?
Pourquoi c’est fun d’être tsniout en été ?

Commenter cet article