Une douce V.P.A !!!

Publié le par Junes Davis-Cohen

Il n’est un secret pour personne que je suis une méga fan de Carrie Bradshaw. Son style et son sourire me font rêver éveillée. D’ailleurs, pendant six mois, je me suis cachée derrière sa tête, jusqu’à ce que je sois totalement démasquée par ma famille et mes amis. 

J’avais l’impression de passer un interrogatoire au 26 quai des orfèvres (je sais que c’est au 36, le QG de la police, mais le 26 est le nom de D., alors je le case où je peux !) :  

– Allez, crache le morceau, Junes, on sait que c’est toi ! Va pas nous mentir, on renifle à plein nez ton humour, à travers tes histoires !  Rien qu’avoue…

Je n’avais pas d’autre choix que de faire le coming-out de moi-même ! 

Pour poursuivre cette v.p.a., je dois vous informer que mon mari adore faire des surprises. Parfois, il y en a des bonnes : 

– Chérie, regarde ce que j’ai derrière mon dos ! (Avec le bouquet qui dépasse !) 

– Oooooh des fleurs, fallait pas, c’est trop sweet ! 

Et parfois des moins bonnes : 

– Chérie, j’ai ramené pleins de copains pour diner ! 

Alors que toi, t’es au bout de ta vie, t’es toute hala/dégoutante après le bain des enfants (j’appelle ça la bataille navale !), le béret de travers. Tu t’es fait tellement renverser d’eau que tu sens le chien mouillé à cause de la suée que tu viens de te prendre, et te voilà obligée de répondre, alors que tu ne rêvais que d’une soirée pépère  : 

– Ah… super…! 

Mais la semaine dernière, Mister Davis m’a vraiment fait une très très bonne surprise. Il m’a avoué qu’au cours de son dernier voyage pour le business, il a rencontré un producteur de télé. Ils se sont tellement bien entendus qu’ils sont partis manger un bout (alors que toi, à la même heure, t’es encore en train de donner le bain, mais je vous rassure, il m’arrive de faire autre chose entre temps !). 

Mon mari en confiance, l’air de rien, demande s’il connait mon actrice préférée. 

Et contre toute attente, le producteur lui dit oui ! 

Micka Davis, à qui j’ai bien passé le mot de mon adoration pour SJP, a limite sauté sur sa chaise : 

– Vraiment ? Tu sais que ma femme a beaucoup de respect pour cette actrice (du respect, du respect… j’aime surtout ses fringues, oui !)  

Le producteur lui rétorque :

– Elle a raison, c’est un candy cette Sarah ! Elle est professionnelle et toujours polie. J’ai son email perso si tu veux. 

Et c’est là que mon mari m’annonce que depuis ce fameux diner, il a essayé par tous les moyens possibles et imaginables de m’arranger une rencontre avec elle ! 

Surexcitée, je lui demande : 

– Où ? Quand ? Comment ? Quand est-ce que je la vois ? Tu l’as invitée pour chabbat ?  Qu’est ce que je vais bien pouvoir me mettre sur le dos ? Help ! Help !  

– Calme-toi Junes, c’était pour te dire que malgré mes efforts, c’est impossible de la rencontrer. 

– Oooh...

– Je pensais que nous aurions pu aller à ce gala de charité qu’elle préside à Manhattan cette semaine, mais le premier prix pour avoir une chaise est de trente mille dollars. Tu m’excuses mimine, je t’aime beaucoup, mais pas pour te faire des kiffs à ce tarif là. Je ne sais le nombre de mails que j’ai envoyés à son assistante avec des négociations vachement serrées. Cette lourde, elle n’a rien voulu savoir ! 

– J’arrive pas à croire que tu aies voulu organiser ça. Je m’en fous royal de la rencontre, parce que c’est vraiment vraiment l’intention qui compte ! 

Alors Sarah, si tu me lis, merci de m’avoir permis de connaitre New York, et de voir l’étendue de la gentillesse de mon mari, maintenant j’ai vraiment une bonne raison d’être ta fan, ma chérie ! 

Mais fais gaffe ,quand même, parce que chez les Davis, on lâche pas le morceau facilement, et n’oublie pas que Barack O. est venu en personne dans mon immeuble, il y a deux ans, hé hé hé.

Je vous retrouve lundi mes chéris, avec une chronique un peu folle, mais pas à cause de moi, cette fois : « Quand ton conjoint pète un câble, et que toi t’es normale ! »

P.S: Plus tard, en fouillant dans les emails de Mister Davis, j’ai découvert qu’il avait proposé à l’assistante de SJP de baisser la place du Gala à deux cent dollars, et qu’elle se devait de faire un effort ! ll parait que la fille a eu un fou rire pendant deux jours !

Une douce V.P.A !!!

Commenter cet article

promopays.com 05/11/2016 04:40

Nice article. Think so new form of features have included in your article. Waiting for your next article.