VDM louboutins

Publié le par Junes Davis-Cohen

Je vais chez Barneys juste à 1 block de l’école de mon fils.

Il m’arrive très/ trop souvent de venir le chercher 10 minutes en avance, temps que je consacre à baver littéralement devant le rayon shoes et surtout ces boots louboutin qui coutent un rein. Mais j'y pense, une copine m’a parlé de Aliexpress, tu trouves tout sur ce site à un prix incroyable. Ok j’y vais. Je bave, mais moins, que sur les vraies (c’est pas bien les imitations, pas bien du tout, tu as 1800 dollars hors taxes pour mes boots? Euh.....non! Alors fiche moi la paix!) Je les trouve à 50 dollars, le même modèle, youhouu ! Je clique, et je guette le facteur!!!! Après 3 longues semaines d’attente, toute excitée j'ouvre ma boîte avec la déception

- numéro 1 : ça sent mauvais (tu peux être sur qu’il y a eu au moins une famille de rats qui a cuisiné plein de caoutchouc dans le hangar où étaient entreposées mes boots).

-Déception numéro 2: le cuir, même si t’es miro, c’est écrit dessus que c’est du faux cuir avec des néons de couleur rouge comme les semelles.

Déception 3: un peu grandes, mais avec une bonne paire de chaussettes et 2 semelles c'est ok. En plus ce chabbat nous sommes invités le midi c’est cool je vais les porter.

Arrive shabbos, il pleut des cordes dehors, ça va, que 30 minutes à pied c’est bon. Les boots sont plates, allez en voiture Simone. Nous avançons, mais au bout de 2 blocks, je sens que ma chaussette droite est mouillée, bizarre. Plus j’avance et plus je suis trempée que d’un pied, l’autre va très bien au sec. Je fais ces bruits de sponch sponch sponch chaque fois que je marche. Mon mari me fait remarquer que ma semelle droite est train de partir, oh boy, en plus bien rouge (ah ca ils ont pas lésiné sur la couleur les imitateurs de chaussures, mais pour avoir une semelle juste qui reste collée y a plus personne). J’arrive chez ma copine le pied complètement trempé et je n’ose même pas regarder en dessous ce qui se passe, je t’en fouterais des aliexpress moi! Je demande à ma copine à peine après lui avoir tapé la bise : Aurais-tu une chaussette? Tu peux ne pas me demander pourquoi, steuplait ? Ça m’éviterait un monologue de la honte. Bien sûr, juste 1 chaussette, c’est ça? Pas une paire entière? Oui, juste une, avec le visage bien honteux. Et c’est ainsi que je me suis promis de balancer mes imitations au feu dès que je serai rentrée à la Maison, et de ne plus jamais commander chez ali qui n est même pas express.

Je dédie cette chronique à mon amie Sophie Rouach qui est très chère à mon coeur rouge aussi comme mes ex- semelles.

Commenter cet article

Levy 24/03/2015 10:58

J'ai pleuré de rire!!! Et je l'ai même lu à mon mari!

Junes Davis-Cohen 24/03/2015 19:43

Hello Levy,
Merci, et heureuse de t avoir fait rire.