Les Rosenberg le match retour

  • Junes Davis-Cohen

Quand les Rosenberg ont accepté de venir chez nous pour le match retour, j’étais plutôt à l'aise. Ça va les chevilles, elles ne te font pas trop mal en ce moment???? Maintenant que tu m’en parles, avec cette chaleur..... Faut reconnaitre que nous les sépharades, s’il y a bien un domaine que l’on maîtrise: c’est la bouffe!!

Alors depuis le mercredi, je me baladais avec ma petite liste de courses et je me faisais une synthèse de toutes les recettes de ma mère. Allez, en route la Junes, avec ton caddie mauve de mamie, à dénicher la plus jolie des aubergines et le plus beau des poivrons verts, pour les éclater avec notre célèbre tchoutchouka!!!!!!!

J'étais en train de renifler tranquillement un melon (normal), quand je reçois un sms de Mister Rosenberg ( Oyyy ! Pitié, pourvu qu’il n’annule pas! Je n’aurai plus de chronique, moi!)

- Hi, t’es ok si samedi on vient avec un couple super fun?

- Euh.... mais oui bien sur, avec plaisir!

Tout en répondant plus vite que mon ombre, je tombe sur Lilit, une copine israélienne de pure souche qui a immigré aux Etats - Unis depuis un bail, mais qui a bien conservé son accent israélien qui chante. Après 2-3 phrases de courtoisie, elle me dit que c’est l’anniv de son mari ce samedi!! Mazette, c’est l’anniv de bébé 1 et bébé 2 aussi, alors spontanément, je propose que nous fêtions nos annivs ensemble !!!!!!! Une relige qui passe par le rayon nous dit que faire deux fêtes en même temps, ça réduit le mazal!!!! Vous aussi vous avez ça en Israël? Des gens qui sortent de nulle part et qui vous disent quoi faire? Parce que nous ici, c’est tout le temps!!!!!!!!

Le jeudi soir, je ressemble à un savant fou dans sa cuisine au dessus de ses marmites, avec les cheveux hirsutes et la vision troublée par la fatigue. Je reçois un WhatsApp de Lilit pour me demander si ça ne me dérange pas que le fils de son mari ramène sa copine: Euh.....non, ça ne me dérange pas du tout, avec plaisir!

Je dois avoir un gène spécial appelé "ne nous gênons pas avec elle!!! ».

Anyway, le vendredi, entre deux boulettes, je propose à mon amie Barbara de venir aussi. Youhouuuuu nous serons 14, et roule toi, ne t'arrête pas!!!!

Juste avant chabbat, je cours au magasin de jouets au bout de la rue qui nous a sauvés plusieurs fois de l’humiliation suprême de venir à des annivs les mains nues. En catastrophe, je demande:

- Je voudrais 5 ballons roses et 5 ballons bleus (pour le mari de Lilit!)

- Ah désolé ma petite dame, y a plus de ballons bleus. (à part Sandy Jackson je déteste qu’on m'appelle ma petite dame, après je me sens dame et diminuée !!!!)

- Really??? Pourquoi?

- Beaucoup d'annivs de petits garçons ce mois-ci.

Mais un employé sort de la réserve avec d'autres ballons bleu, avec écrit: « it’s a boy » (D’ailleurs ça me rappelle un truc marrant : un jour, j’avais demandé une montre à mon mari, "la ballon bleu de chez Cartier", il m’avait répondu sans hésiter, oui bien sûr que je te l’achète mimine !!!! Le soir même, le guettant à la porte, toute excitée, j’entends la clef tourner dans la serrure, et là surprise: il avait effectivement à la main un Ballon Bleu de notre quartier!!!! Depuis, chaque fois que je regarde cette montre sur un poignet humain, je ris toute seule!!!!!)

Le gentil monsieur me tend les 5 ballons bleus et me dit :

- C’est mieux que rien, non? En même temps, à 53 ans, il n'est jamais trop tard pour lui dire sur un ballon que c’est un garçon.

Ok je prends. (Non vraiment parfois t’es bizarre!!!! Je te jure t’es bizarre!!!!) Je cours avec mes 10 ballons dans la rue, ce qui à Manhattan est complètement normal. J’ai le droit à 4 mazal tov et 2 c’est pour quand la brit???? Pas le temps de répondre, que je suis déjà chez moi à les ranger dans un placard pour le lendemain.

Le samedi vers 12h30/1h, tout le monde arrive. Ouffff.....on se pose, on se papote, on se kidouche et on se motsi. Je fais défiler les entrées, comme au resto chinois avec la table qui tourne en disant de façon un peu trop autoritaire : Faites passer!!!!! Faites passer!!!!! Allez!!!!!

Les Rosenberg ont l’air content et n’ont pas remarqué les coups de stylo sur les chaises et les traces de peinture sur les murs (Que voulez-vous, je trouve que les enfants ont besoin d’exprimer leur art!!!!! Mouais, t’as surtout oublié de nettoyer, honte à toi dame Davis !!!!!) C’est là que je me rends compte que ça parle 5 langues autour de la table (anglais, hébreu, français, espagnol et même une langue indéterminée du côté de chez Barb.) Avec tous les pays représentés à ma table, je compare mon lunch de shabbos aux jeux Olympiques de la bouffe 2015.

Car oui, pour les Roro c’était une course-relais culinaire:

Pour la médaille d’or tout en haut du podium, à la première place nous avons comme découverte: les substituts de crevettes.... Je sentais un Monsieur Rosenberg tout tendu par l’objet non identifié dans son assiette. Mais après quelques explications Kosher plus tard, il a adoré, lui qui d’habitude n’aime pas les imitations, pour une fois il a accepté de s’en substituer une!

Pour la médaille de bronze nous avons le tarama. Oui, oui, le tarama a été très en vogue pendant ce repas!!!!! J’ai eu le droit à deux: Ma zé? Par mes couples israéliens. Ezé mitzouyan mamache!!!!! Kola akavod Junes !!!!!! We like this!!!!

Pour la médaille d’argent: les poivrons grillés. Sérieux?? C’est très commun pourtant! Mais pas pour eux apparemment. J’ai du répéter 15 fois: oui, oui, juste griller les poivrons au four, et après, pour enlever la peau, on les place dans un sac plastique.

C’est à ce moment-là précisément, que Madame Roro a été impressionnée. C’est à cette Grande Dame (1m80) qui gère 12 000 personnes au quotidien, qui est dans la myrtille depuis 30 ans, que j’étais en train d’expliquer des recettes qui ont besoin juste de beaucoup de chaleur comme nous les sépharades.

Et pour le plat t’as fait quoi? J’ai tout mixé!!!!! A défaut d’avoir été D-jette de soirée dans les bars, (un rêve refoulé) j’ai mélangé daffe et tshoulent. Le mariage des deux a donné un ensemble couleur marron miel. Je pense qu’ils ont aimé parce que mon mari, que j’avais nommé comme une évidence inspecteur des assiettes finies, me confirmera plus tard:

- J’ai vérifié, t’inquiète, y avait plus rien dans les assiettes. Ouffff !!!!!

Arrive le moment du gâteau où nous faisons tous semblant de souffler des bougies imaginaires et chabbatiques. Je sens que bébé 1 et bébé 2 sont toutes contentes de l’ambiance survoltée de mes invités, mais surtout je réalise que je ne peux plus les appeler bébé 1 et bébé 2 car ce sont des petites filles à présent, qui parlent, qui chantent, qui se roulent par terre, et qui négocient chaque matin leurs habits comme de vraies vendeuses du sentier.

Vers la fin, j’ai les Roro, leurs amis super fun, (qui ont oublié de sourire pendant tout le repas mais qui sont super fun quand même!) les israélos et mon mari qui se lèvent, qui dansent autour de mes poupées et d’Ilan (que je forcerai plus tard à repartir avec ses ballons bleus que j’accrocherai à la poussette de son autre fils malgré les nombreux non!!!!! Un peu insistante la Junes!!!!!!). Ce qui sera l’un des anniversaires les plus hauts en couleur qu’il m’ait été permis de vivre et de vous le faire partager.

Ainsi s’achève ma première saison de chroniques. Je reviendrai Beezrat Hachem en force, avec des histoires plein mes bagages. I’m gonna miss you so much guys!!!!!!!! Chabbat chalom oumevorah à très bientôt and y’a loublou Tibelle!!!!!!!!!!

Je tenais à remercier tout particulièrement Annie Attali, ma complice, mon amie, ma confidente, ma partenaire, ma psy, ma rassureuse de chroniques, ma distributrice de conseils et accessoirement mon correcteur d’orthographe vivant, pour toute sa patience, sa gentillesse, son professionnalisme, dans cette aventure complètement déjantée dans laquelle je l’ai entraînée. Sans elle, je n’aurais jamais pu atteindre votre cœur et vos yeux. Ils se seraient arrêtés sur mes innombrables fautes d’orthographe, de grammaire, de syntaxe. Annie tu auras toujours une place précieuse dans ma vie...... Alors merci and I love you so much.

Les Rosenberg le match retour
Cedistic © 2014 -  Hébergé par Overblog