Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vdm de belle soeur

Publié le par Junes Davis-Cohen

La semaine dernière, ma belle sœur, son mari et ses enfants étaient chez nous. Le bonheur absolu de voir nos enfants s'entendre aussi bien et se retrouver après 2 ans d’absence physique (Accessoirement les parents aussi étaient contents de se retrouver!). Ma belle sœur arrive le mardi avec du jetlag plein les yeux et me demande : Junes tu peux me dire où c'est Center park? Je me dirige vers l’ordi, vais dans safari, et demande Center park. Je lui réponds sans jetlag, c’est en Normandie.

Regard oblique de ma belle sœur :

- Mais pourquoi tu me parles de Normandie?

- Bah y’en a pas à NY des Center park, le truc avec la bulle et les vélos, alors j’ai cherché y’en a qu’en Normandie.

- Je crois que je vais reformuler ma demande, c’est où Central Park???

- Ah Central Park!!!!!! Tu sors de l’immeuble, tu vas tout droit et c'est 6 blocks à gauche, et moi je vais aller m'acheter un cerveau!

- Tu crois qu’ils en vendent à Chinatown? (Depuis le début du séjour mon beau-frère est perturbe par ce quartier!)

Bisous les chéris, à lundi.

Partager cet article

Repost 0

Le Omer

Publié le par Junes Davis-Cohen

Ce matin là, je reçois un texto de ma copine Karine:

- Junes, tu viens, j’organise un cours de Thora sur le omer dans 15 minutes, je compte sur toi!

Shit! Je viens de déposer les enfants right know, je pensais m’attaquer au ménage quotidien et me faire une petite série juste avant!

- Désolée peux pas. Overbusy/(très occupé).

- Junes, tu viens, no choice, je sais que les gosses sont à l’école. Alors ramène-toi. Pronto!

Ps: je t’attends avec un cappuccino saupoudré de cacao.....

Puré, elle m′a eu!

- J’arrive.... gueuse Karine!

Me voilà 20 minutes plus tard dans le salon de ma copine en train de déguster mon péché caféiné!

On est 6/7 dames autour de la table basse remplie à ras bord de victuailles, y’a même un plat qui essaye de s'enfuir tellement y’a pas de place!

La maitresse/ rabbanite commence son cours avec les lois du Omer.

Elle se racle la gorge et commence :

Oh boy! Je connais ce raclement, car il y a quelques années j’étais à la place de la dame et je vois dans ma boule de cristal d’expérience les futurs questions sur le Omer que ça va entrainer et pour cause :

Dinim 1) on n’a pas le droit d’écouter de la musique pendant le Omer.

Notre hôtesse prend la parole : mais si je veux aller en boîte avec mes copines on peut pas?? Dame Karine a 4 enfants dont 1 nourrisson qu′elle est entrain d′allaiter et ne vas plus en boîte depuis 10 ans mais questionne juste pour la forme. Reponse de la rabanite: non, on évite d’aller en boîte et pas que pendant le omer, c’est interdit, brouhaha de copines, chuuut ça reprend.

Dinim 2) interdiction de se raser et de se couper les cheveux. La maitresse n’a même pas le temps de finir sa pharse que déjà les mains se lèvent! Good, je connais la question par cœur parce que chaque année c’est la même encore et encore : et les femmes ont-elles le droit d’aller chez le coiffeur ou de s'épiler ? C’est ainsi qu’avant d′entendre la réponse mon esprit vagabonde très loin, très loin dans les cieux où j’imagine un Eliyaou Anavi avec une feuille de graphique en plein meeting sur un nuage, ça donnerait ça:

Bon alors, Michael, Gabriel et Raphael, je vous ai tous réunis aujourd’hui parce que je viens de recevoir les graphiques des natalités pour 2015/5775 et c’est pas bon, pas bon du tout, on a un trou les gars! Quel trou? Y’a rien du 2ème soir de pessah jusqu’au 33ème jour du Omer. Aucune fécondation! Mais c’est quoi cette affaire ? Je crois que c’est à cause de la loi sur le coiffeur et l’épilation. Pour les hommes c’est ok, se sera la mode du Hipster, les barbes et les cheveux en veux-tu en voila ça passera, ça va plaire aux femmes, spécialemet cette année la! Mais les hommes de leur côté, ca marchera moins. On a 2 problèmes : 1) la moitié des juifs sépharades ne reconnaitront pas leur femme sans brushing. Et 2) ça les attirera pas le manque de cire, le naturel ils aimeront pas ça, ça va nous les démotiver. Alors je propose que pour les femelles nous soyons moins stricts sur le sujet, c’est ok pour vous ? J’ai les chiffres et les chiffres parlent d’eux-mêmes!!! Parce qu’après le feu dans les bois, de la fin du Omer, ça va pas être gérable sur le planning des naissances, ça va être a juste titre, le feu! Alors on est d’accord, signez en bas! On demande à Moshe avant quand même? Non, c’est bon, il est toujours avec le boss, c’est sur qu’il sera d’accord, on va pas le déranger pour ca, il le verra dans ses mails à un moment ou à un autre de toute façon. Tsipo tu t’occupes du nouveau rapport 2015/5775 et tout ça sur mon bureau avant demain matin, et ne me dis pas que t’as pas le temps parce que de source sûre je sais que ton Mari est ultra busy.....alors pas d′excuses.

Et là je reviens dans le cours. Mais non cette loi ne s’applique qu’aux hommes! Oufffff soulagement général et ça note que ça doit prendre rv chez l’esthéticienne!

Mais revenons aux 24 000 milles élèves de rabbi Akiva qui sont partis à cause de la haine gratuite. Me surprenant moi-même je lève la main pour intervenir, elle pourra jamais finir son cours la pauvre....J'expose la réflexion sur aime ton prochain comme toi-même.

Je pense à mon très très très humble avis que si je m’aime moi d’abord je pourrai aimer les autres. Quelle egocentrique ma parole !!! Attends je t’explique! Si on essaye de toutes ses forces de ne pas se juger trop sévèrement quand on a manqué de patience avec ses enfants, son Mari, sa famille, ses amis .... Que le soir avant de se coucher on se pardonne déjà à soi-même en se promettant d’essayer de travailler pour être une meilleure personne, c’est une évidence que l’on jugera l'autre en étant moins dur! Alors aime-toi toi-même d’abord pour aimer l’autre..... Et je finis mon cappu. Sur ce elle me dit: T′as finit? Je peux continuer? ..... Et termine avec un dinim 3) interdit de faire du shopping. Alors là le brouhaha general féminin tellement gros de rébellion que le cours s’achève et achevera notre pauvre Rabbanite...

Alors à mercredi pour une petite VDM familiale.......

Partager cet article

Repost 0

VDM from California

Publié le par Junes Davis-Cohen

Pendant les vacances, mon mari et moi, on monte dans un taxi pour acheter du shampoing (depuis mes 20 ans, après avoir fait exploser un soin kerastase a 24 euros le pot rependu sur toutes mes affaires de vacances, je me suis juree en moi meme de ne plus jamais mettre du shampoing ou du liquide dans ma valise, Waouuuuu!!!! Tu te fais des promesses qui changent la face du monde, toi!) Passons, on prend le tacos pour aller au cvs (monop!) pour acheter le neccessaire de toilettes coup de chance ou pas! On tombe sur un Monsieur qui parle francais, on papote, on echange des banalites de politesses, on est a l'aise, et nous pose des questions comme pourquoi tous ces juifs dans un hotel au fin fond de la Californie? Je dis a mi-mot c la Paque juive ce soir . Ah d'accord et mon mari ce hero des temps moderne continue avec un: "nous celebrons la fin de notre esclavage du joug egytptiens! Comme vous nous avons etes esclaves " (le chauffeur est black!) et moi je vais me jeter par la fenetre du taxi!

-Oui, votre peuple et notre peuple ont ete oppresses par l'esclavage. Nous avons un bon point comun! J'ai meme fais un reve que nous sommes cousins! Et voila C'etait la minute : Martin luter king de ma moitie. Se retournant vers moi:

-C'est vrai ce que je dis non??

-Mais bien sure, c'est vrai, juste que le chauffeur vient de Haiiti!

- J'ai raison, c'est pareil!

-Mais oui, c'est pareil......( chalom Baiit oblige!)

La fin du voyage se fera dans un silence de mort.

Partager cet article

Repost 0

Les vacances de Junes Davis

Publié le par Junes Davis-Cohen

Deux copines qui s'apellent après pessah à 9h petente, le lundi matin pour debriefer de leurs semaines sans pain.

-Junes, my friend ça va? Alors comment c’était tes vacances de pessah à Laguna beach, en Californie Rien que le nom il me fait rêver? Je veux tout savoir.

-Tres sympas, très reposant! Et toi chez tes beaux parents ça a été?

- Tu veux vraiment qu’on en parle?? Entre ma belle-mère qui n’arrêtait pas de râler parce qu’elle était crevée de nous recevoir (alors pourquoi nous inviter?) et mon beau-père qui se prenait pour Eyal Golan pendant les 2 seders (pensant être à l’Olympia), jusqu’à 2h du mat en djellaba c’était long et fabuleux. Et toi alors, vous avez fait bon voyage?

- Euh....comment te dire? T'as déjà pris l'avion avec 2 bébés de 2 ans 1/2 pendant 6 heures avec des gens " hyper sympa" qui se retournaient toutes les 2 secondes dont une dame qui voulais finir coute que coute le dernier épisode de Scandal sur son iPad ? Que faire alors? Donner aux enfants des somnifères? Les attacher? Les menacer? Les envoyer par FedEx? Non, rien, juste que la dame de devant comprendra que next time, soit elle voyage en business soit elle regardera son épisode avec Olivia Pope chez elle, tranquillou! Un point c’est tout!

Bref, tu t'imagines qu’en arrivant, à l’hôtel prout-prout, magnifique, j’avais la tête de Jeannot Lapin tellement j'étais blanche (Ca tombe bien c'était Pâques)! C'est pour ça que le lendemain pour le Seder il fallait mettre le paquet pour effacer l'image de ma tête de cafard de la vielle.

Plus de 900 personnes venues fêter pessah, les talons sous la table. Première angoisse de mère juive: tu crois qu’il y aura assez à manger ? Parce que 1000 personnes avec le staff c'est chaud. Parfois on est 12 à la maison, et j’ai du mal avec les quantités, ou trop ou pas assez. T’inquiètes pas pour les organisateurs, ça fait 15 ans qu'ils font ça, ils ont dû en voir des bagarres pour des boulettes de matzbol!!! À mon avis, ils sont rodés, me rassure mon Mari. Et il avait raison, D. bénisse, à toutes les heures, de la nourriture en veux-tu en voilà, plus une pièce qui s'appelle la "snack room " (idée magique je veux avoir la même chez moi!), ouverte 24/24. Leur but : te faire prendre 26 kilos (hélas, on y est pas loin!)

Donc arrive le soir du Seder, où toutes les femmes sont sur leur trois et leur un. Plus jolies et classes les unes que les autres. Moi j'arrive perchée sur des talons de 12, maquillée et parfumée comme une cocote avec la perruque fraiche. Oufff, je me sens presque à la hauteur face à ces femmes qui parfois m'impressionnent (dans ces endroits là, une part de moi est toujours chez mes parents, sans chichi sans froufrou et sans trop de bijoux, mais avec tellement d'amour qui me rappel sans cesse que le vrai bonheur est au fond du coeur et non pas a l'extérieur du corps! Alors on fait semblant d'être à l’aise, on marche la tête haute, et on avance Simone!!!) On nous installe à notre table, mon fils qui relit le Manichtana comme s’il allait passer son bac français. Ca va, détend-toi, petit... À notre table, il y a un couple d’amis Israéliens que nous avions connus pendant notre voyage précédent (mais dis donc, dis donc! C'est qu'ils voyagent beaucoup ces Davis, Saha pour eux, mabrouk ! Mais non, c'était il y a longtemps). Ça claque la bise à tout va, ça crie: So good to see you!! (Mais elles se sont vues à la snack room il y a 2h!?), ça se souhaite des hag sameah et des chabbat chalom en veux-tu en voilà et on commence la hagada.

L'ami Israélien me demande d'aller chercher un sceau pour jeter le vin pour énumérer les 10 plaies. Je me lève un peu brutalement me retrouve étalée de tout mon long le nez sur la moquette. Alors, ça veut jouer les belles et ça se retrouve par terre, bravo! J’entends des oh my God de partout avec les regards bien appuyés en ma direction. Je me relève péniblement, ma voisine copine israélienne me demande en hébreu si ça va, oui, oui ça va (je pleure ou pas? De honte? De malaise ? De mal? J’arrive quand même à récupérer ma shoes sans trop boiter! Après tout, c’est pas grave, ça arrive à tout le monde! Ah Bon?? Devant 200 personnes d'un coup, t’es sure? Et surtout mon Mari qui me dit: bah alors Mimine tu t’es pas fait mal au moins? Et c’est ainsi que jusqu’ à la fin du séjour, le copain israélien bien viril appellera mon Mari: Mimine .......

Et sinon c’est sympa les vacances question intimité avec ton mari: t’as dit quoi?? Intimité??? À 5 dans une chambre??

-ahahahahahahahahahahahah!!!!!

- Quoi ? qu’est-ce que j’ai dit de si drôle?

- Tu connais les yeux de hiboux des enfants?

- Non c’est quoi?

- C’est quand tu te retrouves tous dans la même chambre (en vacances ou chez la famille) et que tes enfants surtout de 0 à 3 ans ont un détecteur de mouvements incorporé dans leur cerveau, et que si à 3h du mat l'envie folle te prenait de déplacer le bras de ton fils qui s’est retrouvé dans ton lit (tu sais toujours pas comment!), tu peux être sure qu’à la même seconde il y a 2 petites mains miniatures et potelées qui se lèvent et s'accrochent aux barreaux du lit, et, droit comme un I, le bébé te fixe dans le noir avec des yeux de hiboux et tu entends ces 5 lettres avec une voix bien réveillée : m-a-m-a-n? Junes ne bouge pas, ignore ce mot: maman??? Trop tard t'as respiré!!!! Le hibou est bien réveillé et crie à pleins poumons Maman MAMAN!!!!!!!!!!! Le laiiiiiiiiiiiiit!!!! Et voila c’est parti toute la chambre est réveillée, dans mon cas c’est hibou 2 qui prend le relais avec Le laiiiiiiiiit. Donc tu disais intimité, surement mais pas en vacances!

-Allez t’as pas un truc croustillant à nous raconter?

Bien sûr que j’ai plein de trucs croustillants à te dire (ou a t'écrire!), avec toute la galette que je me suis enfilée y en a eu du croustille, mais c’est surtout avec le Harrosset cette douceur au palais, qui me rappelle perpétuellement que cette année ou l’année prochaine à Jérusalem, ville d’or, de lumière me donne encore plus l’envie de faire mon alya en Israel. Alors à la semaine prochaine les amis avec une histoire très personnelle Junes et son Rabbin

Partager cet article

Repost 0

VDM des mains

Publié le par Junes Davis-Cohen

Juste avant les fêtes, je vais chez ma manucure préférée à 2 blocks de la maison. Allez à moi les jolies petites mains pour les vacances. On va faire semblant d’être au top pour ce voyage organisé de pessah! En arrivant je demande Kim, comme d'hab depuis 3 ans, mais Kim n’est pas là. Ah Bon? Mais c’est le pilier ici, la tôlière. Tous les jours, même le dimanche jusqu’à 10h du soir, Kim est toujours là. Personnage redoutable qui ne connait ni les saisons, ni les vacances, ni les sourires. Allez arrête de faire ta mamie avec tes habitudes, le changement c'est maintenant (j'ai déjà entendu ça quelque part). On me dirige vers Okyo, la petite nouvelle. Je m’installe. Elle me regarde, je la regarde, mais elle me re-regarde, mes yeux vitreux de fatigue ne prêtent pas vraiment attention. Okyo me demande mon prénom et ce que je fais dans la vie. Est-ce que je lui parle de mon blog? Ah non, pas ici Junes, laisse le blog en dehors de tout ça, on fait sa manucure et on arrête d’étaler sa vie, un peu de classe, ma fille!

On enchaine avec la pluie et le beau temps et elle me dit :

You are very pretty/tu es très jolie. Ah merci c’est sympa ça, je suis obligée de lui dire qu’elle aussi? Non, tu lui donneras un bon tips/pourboire. Ok.

Elle me demande combien j’ai de petits, je lui dis en bombant le torse de mère juive, que D. me les garde en bonne santé, un garçon et des jumelles.

T’es vraiment belle tu sais? Hein quoi? On parlait pas de mes gosses là? Euh.... merci.

Et elle me dit : attends, c’est toi Junes la mère des jumelles?? Elle se tourne vers sa collegue et echange quelques mots en chinois qui fait oui de la tete. Tu c’est que tu es une légende urbaine ici dans ce salon. Moi???? Mais pourquoi? En passant, Junes, j’adore tes yeux, (mais t’inquiète pas choupinette, je vais te le donner ton tips n’en fais pas trop!!!). Tu disais, légende urbaine, alors? Oui, depuis 60 ans que le salon existe on n’a jamais vu une maman ramener ses gosses en cabine pour une épilation du sourcil de toute urgence (ah oui merde c’était pour la fashion week, faut que je vous raconte ça d’ailleurs! Ma nounou était encore en retard alors j’avais ramené toute ma smala et les avait calmés à coup de bamba, bissli, tchoupi sur le phone, et mon grand qui n'arrêtait pas de me dire, seriously? tu m’as encore traîné ici, franchement ça se voit même pas ce que tu enlève autour de tes yeux! Un vrai carnage, ça sent encore la cacahouète dans toute la cabine!)

En me posant le vernis, Okyo me dit de but en blanc : j’adore ton nez ( Mon nez? Mon nez????? Alors là, c’est bien la première fois de toute ma vie qu’on me dit un truc pareil !!! Étant donné que depuis 1919 de mere en fille, notre bosse nazal, cet heritage familial, que l'on s'arrache a coup de marteaux, de "grands" problemes de deviation de la cloison nazal ou d'« accidents» domestique et par une peur bleu des aiguilles, je n ai jamais pu faire le pas, alors mon nez???? ), pas le temps de repondre que Manucure woman enchaine avec un massage des doigts. Et vas-y que ça masse à droite à gauche sur le côté, c’est sympa son truc mais pourquoi elle me fait des clins d'oeil comme ça ?

Oh boy! Mais quelle débile, je crois que je commence a comprendre ( bravo, mais quel cerveau!).... Et Okyo me demande si je veux aller boire un verre après son boulot. Me vient alors une réflexion : alors c’est ça être en 2015, tu peux te faire draguer par des hommes et par des femmes, en toute liberté, et surtout que cette histoire m’embête parce que du coup je vais annuler mentalement mon épilation du maillot. Et, je lui dis très lachement : je peux pas ce soir mais un autre jour why not! Attends, la pauvre, je vais pas lui mettre une crampe, c′est pas sympa, en plus elle a dit que j'avais un joli nez! Et c′est ainsi que je promes de ne plus jamais remettre les pieds chez Kim nails! Va juste falloir trouver un autre endroit qui m'accepte moi, et ma poussette camion.

Gros bisous les amis.

Partager cet article

Repost 0